04/06/2011

Cderdagne - Font-Romeu -Congrès de la Fédération Départementale de la Pêche : des avancées et des questions

Cette année, c’est à Font-Romeu que se tenait le congrès annuel de la Fédération des Pyrénées-Orientales pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique. Les représentants de nombreuses associations de pêche départementales étaient présents pour écouter rapport moral, rapport d’activités et questions diverses.

Le Casino de Font-Romeu accueillait le monde des pêcheurs du département. Le président de la Fédération René Patau, originaire de Cerdagne, était particulièrement ravi de la tenue de ce congrès en « ses terres » et remerciait Gilbert Arnaud, président de l’AAPPMA de Font-Romeu et son équipe pour la qualité de l’organisation de la journée.

Les orientations de la Fédération

Il est ressorti du congrès que les missions de la Fédération, en plus de celles confiées par la loi (protection des milieux aquatiques et valorisation de la pêche associative de loisir) doivent s’étoffer davantage. Dorénavant, il faut améliorer et structurer la Fédération de Pêche pour qu’elle puisse remplir ses missions, parfaire les capacités scientifiques de la pêche associative,  valoriser ce savoir, et organiser le schéma national de développement du loisir pêche.

congrès pêche 2.jpg

Les cartes de pêche par internet

Le développement du loisir pêche passe par la vente de la carte de pêche par internet. « En France, seuls trois départements la pratique depuis 2010 : l’Aude, l’Ariège et notre département. Nous sommes un test au niveau national » dit René Patau. Même si le dispositif est quelque peu contraignant, la vente de carte par ce biais s’est avérée très positive. Qui dit nouvelle carte, dit contrôle du nouveau système. Aussi, une organisation efficace a-t-elle été mise en place pour le contrôle des pêcheurs. Le choix de la Fédération s’est porté en 2009, sur une association des gardes particuliers, présidée par Robert Munier.

La protection du milieu aquatique

Les chantiers visant à restaurer la continuité écologique des cours d’eau (en application du grenelle de l’Environnement), mis en œuvre par l’Etat impliquent la consultation de la cellule technique de la Fédération de Pêche. Dans le département, 20 ouvrages sont concernés pour lesquels Olivier Baudrier de la FDPPMA66 apportera une aide technique. S’il est un sujet délicat à traiter, c’est bien la gestion quantitative de l’eau et des débits réservés. En Cerdagne particulièrement, les prises d’eau effectuées côté français pour alimenter les canaux espagnols sont de vrais problèmes « C’est grave, mais ça dépasse la fédération et même les élus locaux » nous dit René Patau. Problème sans doute évoqué à Madrid où se tiendra, sur ce thème, la Commission Internationale des Pyrénées, les 6 et 7 juin prochains.

Un futur pôle départemental

Pour le président René Patau, « il faut désormais préparer l’avenir. Nous avons en projet de créer un pôle départemental pêche et milieu aquatique à Millas, regroupant sur un même site, le siège social, le Pôle Départemental d’Initiation Pêche Nature avec une mare pédagogique et quatre plans d’eau ». On pourra y découvrir les milieux, les espèces, flore ou faune, le tout sous la houlette d’animateurs spécialisés. Un des quatre plans d’eau servirait à la pêche sportive « si chère aux pêcheurs de Cerdagne et Capcir. Ainsi, ils pourraient pêcher toute l’année au lieu de six mois par an » dit encore René Patau

La réflexion entamée par la FDPPMA66 dans le but de coordonner les activités de la Fédération et de faciliter la mobilisation des élus bénévoles, est de proposer une organisation reposant sur un service technique (eau, milieux aquatiques et environnement), et un service développement du loisir pêche.

A l’issue du congrès, le président René Patau et Jean-Louis Demelin, maire de Font-Romeu se remettaient mutuellement la médaille de la Fédération et la médaille de la ville.

Deux grands thèmes de prédilection ont été traités durant le congrès, à savoir l’organisation future de la Fédération et la vente des cartes par internet. Mais la protection du milieu aquatique et la gestion transfrontalière de l’eau ont fait partie des questions posées par le public.

congrès pêche 1.jpg

de g à droite : André Buscail, vice-président FDPPMA66, Jean Pierre Abel, maire de Bolquère, Gérard Manié, ONEMA Chef du Service Départemental des P.O., Albert Pares, secrétaire général FDPPMA66, Suzanne Délieux, conseillère régionale et maire de Porta, René Patau, président FDPPMA66, Pascal Jobert, chef du Service Eau et Risques de la DDTM 66, Olivier Baudier, directeur technique FDPPMA66, Jean-Louis Demelin, maire de Font-Romeu, Gilbert Arnaud, président AAPPMA Font- Romeu – Carlit, Pierre Bataille,  conseiller général et M. Loupès, ONF.

Patau et jl Demelin.jpg

René Patau, président de la  FDPPMA66 et Jean-Louis Demelin, maire de Font-Romeu

Les commentaires sont fermés.