26/01/2012

Cerdagne - Osséja - Jacques Obradors, le contrebandier s’en est allé

4 Jacques Obradors.jpgJacques Obradors n’est plus. C’est une figure emblématique de la vie osséjanaise qui a quitté ce monde. Arrivé enfant avec la Retirada, il avait habité le petit hameau perché du Puig avec sa famille. Pour des recherches personnelles, nous l’avions interrogé sur cette période d’exil et sur l’Occupation. Il était intarissable et ses souvenirs d’une précision remarquable. La contrebande, jeune adolescent, il l’avait pratiqué pour faire vivre sa famille. La montagne d’Osséja pour rejoindre l’Espagne n’avait pour lui aucun secret au point d’avoir créer, il y a quelques années La Marche des Contrebandiers entre Osséja et Castellar de N’Hug. Nous fêterons cette année la 22e édition de cette randonnée pas comme les autres. En plus de cette manifestation, Jacques s’était occupé, avec Louis Esteva, l'initiateur, du Concours international de chiens de bergers. Pour son implication, nous lui avions d’ailleurs réservé l’année dernière une place dans la page des « 20 Cerdans qui ont fait l’actualité ». Le jour des obsèques où tout Osséja était là, Paul Libmann, organisateur dorénavant du concours des chiens, a rendu un hommage vibrant à cet homme vrai. Jacques est parti mais son œuvre reste, tout comme le souvenir de ce « contrebandier » aux yeux couleur de ciel.

Les commentaires sont fermés.