21/06/2011

Cerdagne - Bourg-Madame - Un véritable "Courant d’art" va déferler sur la Guinguette

N.B. L'exposition "Dali, retour en Cerdagne" sera inaugurée le lundi 4 juillet à 18h à l'Espace d'Art Contemporain Puigmarti.

L’été artistique sera beau et show ! C’est ce que la conférence de presse organisée hier par le maire, Jean-Jacques Fortuny et le président de l’association Art Passion, Claude Martinez en présence de Daniel Tosi, Pep Puigmarti et Roger Erasmy a laissé entendre. Un programme flamboyant en perspective.

Entre musique, peinture et photos, l’été sera artistique ou ne sera pas ! Le maire de Bourg-Madame, Jean-Jacques Fortuny a annoncé la couleur « cette conférence de presse est le reflet de ce que sera cet été. Tout d’abord, en rapport avec le festival d’Hix, il y aura un évènement extraordinaire que je qualifierai sans aucune crainte de mondial ». Et de désigner les deux protagonistes de cet évènement, Daniel Tosi, compositeur et chef d’orchestre du conservatoire Perpignan-Méditerranée, et Pep Puigmarti, le génial artiste peintre catalan.

daniel tosi et Pep Puigmarti.jpg

Daniel Tosi et Pep Puigmarti

En attendant le 16 août

Ce rendez-vous qui tend à mettre en avant le Festival d’Hix et les artistes du Festival se concentre sur la rencontre de Daniel Tosi et Pep Puigmarti. Le jour anniversaire des 30 ans du Quatuor Parisii, une des plus grandes formations nationales, un moment exceptionnel va marquer la soirée du 16 août. Daniel Tosi aura composé une œuvre pour quatuor à cordes inspirée par la peinture de Pep Puigmarti, œuvre qui sera jouée ce soir-là par le Quatuor Parisii. En même temps, durant les 20 minutes que se jouera cette composition unique, Pep Puigmarti peindra devant le public, une œuvre inspirée par la musique de Daniel Tosi.

Une œuvre difficile

« Ecrire pour un quatuor aujourd’hui, c’est très compliqué mais l’idée qu’il y ait une réponse à ma vision picturale m’a interpellé. En regardant la peinture de Pep, ça m’a donné des idées entre des choses figurées et abstraites. J’ai voulu faire une grande variation avec mon écriture sur une proposition à partir de la symphonie concerto de Mozart. A partir de là, j’ai développé tout un travail sur le quatuor lui-même. En référence à l’histoire, au nom de la ville, l’œuvre s’intitule Quatuor pour Madame » explique alors Daniel Tosi.

Une expo photo sur Dali

Dali dans l'eau sera à bourg-madame.jpgLe 2e évènement de l’été sera la présentation d’une exposition de photos de Dali réalisée par le photographe toulousain aujourd’hui décédé, Jean Dieuzaide. C’est Roger Erasmy, coordinateur de l’exposition « Dali, retour en Cerdagne » qui a proposé de faire venir au centre d’art contemporain cette exposition connue de toute la planète. « Dali dans l’eau, c’est une vingtaine de photos exceptionnelles mais très mal connues en France. Ce sera une petite sensation d’avoir ces clichés ici eRoger Erasmi.jpgn Cerdagne où d’ailleurs Dali a vécu, au Grand Hôtel de Font-Romeu entre 1939 et 1940 ». Ces photos seront complétées par une exposition picturale proposée par cinq peintres se voulant Les Héritiers de Dali. Ces artistes figuratifs présentent des œuvres de grande qualité, entre Saint-Jean de Luz et Perpignan, selon des concepts daliniens.

Il faudra à tout prix se laisser prendre dans le Courant d’art guinguettois, car en plus de ces évènements, un programme quotidien d’animations fera bouger la commune comme jamais.

 L’été artistique sera un grand adagio d’émotions. Et pour symboliser cette tendance artistique largement exprimée depuis de nombreuses années par la commune, la Place des artistes qui accueillera de nombreuses animations sera inaugurée cet été.

2 de gauche à dr.jpg

de g à droite : Georges Henri, Daniel Tosi, Jean-Jacques Fortuny, Pep Puigmarti, Claude Martinez, Marie-Françoise Marty et Roger Erasmy.

15/06/2011

Cerdagne - Maro, une artiste entre mer et montagne

Quand on lui demande depuis combien de temps elle peint, Odile Arbos Marot, Maro de son nom d’artiste, nous répond « depuis bien longtemps ». Ces œuvres laissent entrevoir une belle maîtrise où les limites de la recherche artistique sont toujours repoussées. Un univers où peintures et sculptures se complètent. A découvrir.

En Cerdagne, Maro n’est pas nouvelle. Elle a exposé en de multiples endroits et ses œuvres ont chaque fois été remarquées. A juste titre car le style de cette artiste interpelle et interroge. Ancienne élève du peintre Germain Bonnel, elle aurait pu démarrer beaucoup plus tôt une carrière artistique « Le travail, les enfants, je ne pouvais pas me livrer entièrement à cette passion » nous dit Maro. C’est le cas maintenant pour celle qui, il y a peu, exposait à la Maison de la Catalanité à Perpignan.

Dans son atelier cerdan

Maro nous reçoit dans son atelier romeufontain qu’elle occupe de temps et temps. « Il y a un peu de tout partout, des sculptures, des petites toiles, des grandes » s’excuse-t-elle presque. Dans ce lieu, ouvert il y a trois ans, c’est l’inspiration qui s’impose, dans tous les styles et dans toutes les techniques. Et des peintures en série dont la base est la reproduction d’une œuvre. Du travail très contemporain mais toujours fidèle à l’original. Maro définit son style comme semi-abstrait « Comme j’ai envie de raconter quelque chose et donner un fil aux gens, il y a des flous qui donnent suffisamment pour qu’on voit ce que l’on a envie d’y voir ».

Les rapports humains

Maro explore et travaille sur les rapports humains, sur les gens qui vivent ensemble et qui ne voient pas la même chose. « Mes peinture peuvent paraître tristes et interrogatives mais elles sont aussi tendres, évoquent même l’affection voire l’amour ». En ce moment, la grenade est son sujet de prédilection. Dans ce travail sur les rapports humains, ce fruit symbolise la disparité entre les êtres qui se retrouvent malgré tout, dans le même univers.

Un style à elle

Les sculptures de Marot allient spontanéité et travail sur la durée, peut-être une transposition de l’inspiration qui fuse ou qui murit en elle. Elle sculpte des blocs de stéatite d’où émergent, après un travail très long et très minutieux des têtes humaines. Un style ramassé aux antipodes des sculptures longilignes présentes dans l’atelier, faites dans le ciment et donc dans la spontanéité « Une matière que j’aime bien, mais il faut faire très vite car le ciment prend très rapidement. D’aucuns parlent de Giacometti pour des formes allongées, ce serait du Botero pour des formes plus rondes ! » nous dit-elle. On sait que Maro a un style bien à elle « on fait ce qu’on a appris, tout ce qui nous ressemble ». Un monde artistique tout en sensibilité, en quête de soi-même et des sentiments humains : telle est la fenêtre ouverte sur des œuvres délicates et fortes à la fois, que nous propose de découvrir Maro, une artiste passionnée et passionnante. « Dès que l’on pose le trait, il conduit forcément quelque part » a-t-elle écrit sur le mur de son atelier. Alors, laissez-vous conduire jusqu’à ces œuvres qui ont beaucoup à dire.

En Cerdagne, Maro ouvre son atelier sur rendez-vous. Vous pouvez la contacter au : 06 71 18 77 25.

 cerdagne,font-romeu,odile marot,maro

Maro explore l’humain dans ses états d’âme et les rapports entre les autres. Entre peintures semi-abstraites, sculptures en ciment, sur stéatite, collage, encre, et couleurs vives, l’artiste nous livre un panel très large et expressif de son talent.

08/06/2011

Cerdagne - Saillagouse - La chorale scolaire de Cerdagne et Capcir en représentation

chorale des écoles,cerdagne,capcir,saillagouse,salle françois esterPar un temps quasi-estival, la chorale scolaire a rassemblé cette année encore, des centaines d’enfants venus de toutes les écoles de Cerdagne et Capcir. Un moment magique pour les élèves mais aussi leurs parents qui avaient sorti appareils photos et caméscope pour immortaliser l’instant.

La chorale des écoles, c’est une belle aventure qui compte maintenant 17 éditions. Initiée par Nathalie Durbec, cet évènement qui se déroule en fin d’année a pris son envol, et quel envol ! Démarré à Osséja en 1994, elle a évolué, intégrant chaque année de plus en plus d’écoles et de plus en plus d’enfants. L’engouement a grossi et en proportion, les salles sont devenues trop petites. Depuis 7 ans, c’est dans la salle polyvalente de Saillagouse que se produisent les enfants.

5 mois de travail

En octobre, un CD de chansons en version simplifiée est créé, Nathalie Durbec adaptant les chants à la voix des enfants. En janvier, les enseignants récupèrent ce CD et commencent à travailler la chorale avec leurs élèves. Cinq mois de répétition sont nécessaires pour l’apprentissage des titres qui occasionne un vrai travail de la langue française. Un titre en catalan et un titre en français font partie du répertoire. Durant l’année, Christophe Vals, chef de chœur et coordinateur du projet, intervient dans les classes. L’inspection académique le libère 15 jours avant le grand rendez-vous, pour fignoler les interprétations.

chorale des écoles,cerdagne,capcir,saillagouse,salle françois ester

Un DVD disponible

De la maternelle au CM2, tous les enfants chantent : 9 interprétations pour les cycles 2 et 11 pour les cycles 2 et 3. Et le spectacle de tous ces petits, habillés de blanc, à l’unisson sur « A petits pas » ou « Le chant des Partisans » étaient bien émouvants pour les parents. Les mamans étaient d’ailleurs comblées puisque c’était leur fête ! Toujours est-il que les chanteurs en herbe n’avaient d’yeux que pour Christophe, le chef de chœur, accompagné par les enseignants Nathalie Durbec à direction musicale, vocale et piano, Laurent Roudier (guitare, harmonica) et Laure Torunier, à la flûte. Notons que l’association Voleur de Rêves a géré les lumières et les communes de Saillagouse, Palau de Cerdagne, Estavar et Font-Romeu ont amené leur soutien logistique. Les Percu-bidons de Font-Romeu et EMALA 3C ont également soutenu ce projet.

Si vous avez aimé ce spectacle (le contraire serait étonnant..), un DVD sera disponible en début d’année scolaire, histoire de se remémorer ces biens jolis instants.

chorale des écoles,cerdagne,capcir,saillagouse,salle françois ester

Le spectacle du cycle 2et 3 écrit sous forme de conte par les élèves de Porté-Puymorens, Odeillo, Targasonne et Estavar a été ovationné. Les parents ont adoré et en ont redemandé !

Cerdagne - Bourg-Madame - Aujourd’hui, vernissage de l’exposition de Liliane Gendulphe

Liliane Gendulphe est une artiste pyrénéenne originaire de la région Tarbaise. Liliane a été immergée dans l’art depuis sa plus tendre enfance grâce à son père, dessinateur et amateur d’art. Dès lors, elle n’a cessé de peindre en multipliant les expositions. Tout d’abord, Elle a mené ses études aux beaux arts de Tarbes, puis à Toulouse où elle parfait encore sa technique. Elle a participé à diverses expositions en Midi Pyrénées, en particulier à  Tarbes, Toulouse et Pau.

Liliane Gendulphe exprime la complexité des sentiments, rendue par des entrelacements qui émergent de l'abstrait pour prolonger l'imagination par un figuratif qui suggère mais n'impose pas, laissant libre cours, à l'observateur, de construire son propre paysage, d'élaborer son devenir. Elle lance quelques signaux sur les effets de la main de l’Homme sur la nature : les risques de pollution, les catastrophes naturelles (Mont Saint-Helens)..  Sous des teintes diverses, l'arbre dans son seul état dénudé attire, prévient, rappelle qu'il est la vie, ou, abattu, qu'il en est témoin...

Centre d’Art Contemporain Puigmarti du 8 au 30 juin. Le vernissage aura lieu aujourd’hui à partir de 18h. www.bourgmadame.fr. Renseignements :   04 68 30 11 60

Liliane.jpg

Liliane Gendulphe, artiste peintre vous fera découvrir ses plus belles toiles à l’Espace d’Art Contemporain. La nature est au centre de sa nouvelle exposition.

20/05/2011

Cerdagne - Bourg-madame - Pascale Oriot remporte le Prix Méditerranée des Lycéens et dédicace ce samedi à Carrefour Market

Il y a deux mois, Pascale Oriot était à Bourg-Madame pour dédicacer son dernier ouvrage « Vous me reconnaitrez ». Originaire de la Guinguette où sa famille réside toujours, Pascale présentait un roman de grande qualité et écrit d’une plume sûre. Nous vous avions présenté cet ouvrage comme étant sélectionné pour le prix Méditerranée des Lycéens (L’Indépendant du 4 mars 2011).

Pascale la lauréate

Au bout d’une attente exténuante, le roman de Pascale Oriot a remporté haut la main le Prix Méditerranée des Lycéens. Organisé par la Région Languedoc-Roussillon, le Centre Méditerranéen de Littérature et Languedoc-Roussillon livre et lecture, en partenariat avec le Rectorat de l’Académie de Montpellier et le Centre Régional de Documentation Pédagogique de l’Académie de Montpellier, ce prix est attribué après un vote de plus de 1000 lycéens, à un auteur de premier ou second roman par les élèves de Seconde de la région Languedoc-Roussillon. Un beau résultat pour cette auteure cerdane qui a déjà publié « Un petit brin de paille » chez L’harmattan.

Le soldat Dylan en Cerdagne

L’hpascale oriot.jpgistoire de « Vous me reconnaitrez » (TDO Éditions) retrace l’itinéraire tourmenté d’un jeune soldat en quête de reconnaissance. Il nous fait pénétrer une Cerdagne secrète, une Cerdagne paysanne que rien ne semble pouvoir déranger. Le soldat Dylan, pièce rajoutée à ce décor bucolique, va pousser jusqu’à l’insoutenable son désir de notoriété…

Bravo à Pascale pour la qualité de son roman « Vous me Reconnaîtrez » qui en appelle bien d’autres !

N.B. Elle sera le samedi 21 mai à partir de 9h au Carrefour Market de Bourg-Madame pour une séance dédicace. Un retour au pays qui, n’en doutons pas, comblera, ses aficionados. Benjamin Jugieau signera quant à lui son nouveau roman : « Tueur de Chasseurs », un polar captivant qui nous fait pénétrer dans les pensées intimes du criminel.

Pascale Oriot, originaire de Bourg-Madame vient de remporter haut la main, le Prix Méditerranée des Lycéens. Son roman« Vous me reconnaîtrez », retrace, en Cerdagne, l’histoire d’un jeune soldat en quête de célébrité qui va mettre en place de terribles stratagèmes pour arriver à ses fins. N'hésitez pas à venir faire dédicacer son dernier roman à Bourg-Madame.

15/05/2011

Cerdagne - Enveitg- 4e édition du Marché de Printemps, c’est aujourd'hui dimanche !

Le Marché de Printemps, c’est un mélange de bonnes intentions et un bouillonnement de bonnes idées. C’est aussi l’occasion de glaner des informations sur ce qui se passe sur notre territoire mais aussi de voir, en continu, des petits films militants sur la protection des sols, que ce soit dans le jardin ou à plus grande échelle, dans le milieu agricole. Côté marché, vous trouverez du miel, des confitures, les conserves de Corinne, les plantes d'Edulia, de bon légumes bio de Raymonde, des plants de légumes et du fromage. Venez déguster le vin Bio du Mas Jourda, découvrir les jouets anciens de Sébastien et encore bien d'autres choses qui font la richesse de notre région. L’association Les Arts perpétuels propose de faire des échanges de graines et de plants tandis que Le chêne déchainé vous proposera une liste de sorties "nature" pour le mois de juin. Pour finir, l'association Sauvons nos classes passera de l'information sur les prochaines actions à venir. Pour les chineurs, un vide-grenier se tiendra dans la cour de l’école.

 Voici le programme détaillé de cette 4e édition :

A 9h, l’organisateur de l’évènement, le comité des Fêtes d’Enveitg, accueillera les exposants du marché et ceux du vide-grenier par un petit déjeuner.

De 9h à 17h, Eloïne initiera les enfants à la voltige. Un petit tournoi de foot est organisé pour les plus jeunes dans l'agora-sport.

A 11h, l’association Sardanes Sardanistes propose une démonstration et une initiation à la sardane.

A 15h, place aux danses de France : Yvan Dans initie aux danses régionales d’Auvergne, Berry, Pays Basque.. N’hésitez pas à venir danser la Bourrée ou la ronde du Berry !

Dans l’après-midi, Jordi, accompagnateur en montagne propose une petite sortie naturaliste pour les enfants autour du village.

Venez rencontrer, seul ou en famille, la population cerdane à ce Marché de Printemps qui prend de plus en plus d’ampleur. Il y en a pour tous les goûts !

Dimanche 15 mai de 9h à 17h. Devant la mairie, cours des Ecoles et parking (restauration et buvette sera sur place). Contact Isa : 04 68 04 27 56 / 06 81 03 25 42

cerdagne,enveitg,marché de printemps,arts perpétuels

Le Marché de Printemps et le vide-grenier se tiendront dimanche devant la mairie, les parkings et cours des écoles. Ce sera l’occasion de trouver des plants, des produits du terroir et s’initier aux danses régionales.

14/05/2011

Cerdagne - Bourg-Madame - Fabrice Eulry Trio, en concert ce dimanche

 « Une intensité scénique hors du commun,  pianiste infatigable, captant l’énergie du public au point de l’en vider de tout son potentiel d’applaudissement », les  titres des journaux qui ont évoqué son passage parlent d’eux-mêmes. Fabrice Eulry est sans hésiter le phénomène musical à voir.

Influencé dès son plus jeune âge par Ray Charles, la musique en général et le piano en particulier  sont devenus rapidement une vocation professionnelle. « Plus qu’une passion, le piano est un art de vivre » dit Fabrice Eulry qui a joué de cet instrument en tant que professionnel depuis l’âge de 18 ans.

De la musique populaire à la musique classique

Son intensité musicale est à la hauteur de son insatiable passion pour la scène, puisque Fabrice Eulry a donné pas moins de 4000 concerts dans 18 pays depuis 1981. Des airs populaires à la musique classique, (le Boogie-Woogie est une de ses obsessions !) en passant par la musique orientale ou le rock,  ce musicien, un des plus doués de sa génération, ne se fixe aucune limite. Il excelle donc dans les styles les plus divers, du plus rythmé au plus mélodique. Toujours dans le cadre du partenariat avec le Caveau de la Huchette à Paris, le Caveau de la Guinguette est particulièrement fier d’accueillir Eulry Trio.

Ne ratez pas ce pianiste hors pair qui figure parmi les meilleurs pianistes nationaux.

Dimanche 15 mai, 17h30 à la salle Joseph Calvet. Eulry Trio : entrée 15 euros (apéritif catalan offert à l’entracte)

eulry 3.jpg

Pianiste infatigable, Fabrice Eulry est surnommé « pianoman ». Artiste de talent doublé d’un showman accompli, il sera, avec deux autres musiciens, à Bourg-Madame au caveau de la Guinguette ce dimanche.