12/02/2011

Cerdagne - Fêtes et traditions populaires au menu de La Fête de l’Excursionisme

Osséja et ErrLa 9e édition de l’Excursionisme catalan, c’est ce week-end. Deux jours durant, le public, de plus en plus nombreux au fil des ans pourra découvrir ce qui rythme nos saisons.

C’est un thème plaisant qui sera abordé lors de cette 9e édition de la fête de l’excursionisme catalan. Les Fêtes populaires locales ou régionales : elles ont été de tout tant rapportées par des chroniqueurs, des conteurs ou illustrées par des écrivains divers. Quelle qu’ait été la gravité des évènements qui ont marqué le début ou le milieu du XXe siècle, l’esprit de fête n’a jamais disparu. Religieuses ou laïques, prudes ou gauloises, publiques ou privées, les fêtes ont toujours nourri et agrémenté la vie quotidienne en pays catalan.

Des thèmes porteurs d’idée

L’idée des pionniers, Claude Martinez et Jean-Louis blanchon est de créer une rencontre coordonnée autour de l’action et de la réflexion. Pour Claude Martinez, « A travers cette fête, nous voulons montrer que l’on va toujours de l’avant, même s’il y a beaucoup de travail à mettre en place les projets ». Le thème de réflexion choisi est plutôt ouvert et se veut porteur d’idées.  La cible est entre autre les jeunes cerdans et particulièrement ceux du Groupe Excursioniste de Cerdagne. Le projet qui anime le groupe est « d’apprendre la montagne, pour la connaître, la respecter et peut-être l’aimer » dit le passionné Claude Martinez.

Les intervenants

Le samedi après-midi, sept intervenants viendront au cinéma d’Osséja pour parler de ces fêtes, cérémonies qui construisent nos mémoires. Des fêtes mariales à Font-Romeu, aux aplecs en passant par le feu de la Saint-Jean, des mini-conférences toutes aussi passionnantes les unes que les autres jalonneront 5 heures d’intervention. Et comme la montagne, ce sont les images, un diaporama exceptionnel attend le public. A noter la présence d’Hélène Legrais qui dédicacera ses ouvrages.

Le dimanche, on chausse les raquettes

L’idée immuable de la fête de l’excursionisme, c’est « la tête et les jambes ». Après avoir débattu du thème de l’année, les participants sont invités à une sortie en raquettes le dimanche matin. Destination, les crêtes du Puigmal à 2700 m d’altitude ! Un panorama exceptionnel attend les randonneurs et pour ceux qui connaissent cette sortie mythique, les organisateurs sont toujours en quête du Graal qu’ils pourront peut-être atteindre cette année : voir les cimes de Montserrat près de Barcelone. la station propose en effet un départ en télésiège pour accéder plus rapidement au sommet. A la fin de la sortie, les sportifs de la matinée se régaleront d’un non moins mythique et goûteux rendez-vous : apéritif montagnard et dégustations proposés à l’UDSIST.

 

programme :

Samedi 12 février :

Osséja : Toute l’après-midi, salle du foyer : stands des associations et collectivités locales

Salle du cinéma.

15h Allocution d’ouverture officielle de cette 9ème édition par Daniel Delestré, maire d’Osséja

15h30 : Jean-Louis Blanchon. Peut-on considérer les traditions cerdanes comme traditionnelles ?  16h : Paul Giles.  Les traditions mariales à Font-Romeu et en Cerdagne. 16h30 : Jean-Louis Vaills. Aplecs i dévotes, diaporama commenté. 17h30 : Jeannot et Liliane Ibanez et Jean-Jacques Iglésis. Les fêtes de la st-Jean en pays catalan. Diaporama commenté

18h : Hélène Legrais. Les traditions catalanes, toujours d’actualité ?

Pause avec visite des stands associatifs, expositions, dédicaces de livres par Hélène Legrais

19h Roger Ciurana. La fario de la Vanéra, une association osséjanaise . 19h30 : Manel Figuera. Carnestoltes de Bellver. Diaporama. 20h : Claude Martinez présente les jeunes participants à la nouvelle expédition « Andalucia 2011 ». 20h20 : Clôture et apéritif montagnard.

Dimanche 13 février :

Rendez-vous à 9h stade de neige Err-Puigmal, parking « Cotzé » chalet UDSIS. Randonnée en raquette jusqu’à 13h15, ou un apéritif montagnard et dégustation sera proposé, produits locaux et fougasses catalanes.  Clôture officielle en présence des élus et personnalités

 fête excursionnisme. fête à osséja.jpg

Les fêtes ritualisées ou spontanées ont une ambition première : elles marquent la succession des saisons, la fin d’un temps et le début d’un autre. Ce sera le thème de cette 9e édition de la Fête de l’excursionisme catalan.

10/02/2011

Cerdagne - Ceux qui font bouger la Cerdagne

 Culture, sport, associations, ils font bouger la Cerdagne. Ces hommes et ces femmes s'investissent pour une Cerdagne qu'ils apprécient. En voici vingt parmi tant d'autres qui oeuvrent au quotidien dans des domaines divers comme le sport, le milieu associatif, l'économie ou la culture. Vous les connaissez certainement.

Pierre Campmajo et Denis Crabol, archéologues et défenseurs du patrimoine cerdan

1 Pierre Campmajo et Denis Crabol.jpg

Pierre a démarré ses 1eres fouilles en 1968. Denis a commencé l’archéologie avec lui en 1979 et devient président du Groupe de Recherches Archéologiques de Cerdagne qui vient de fêter ses 30 ans. Avec Christine Rendu, chercheur au CNRS et spécialiste du pastoralisme de haute montagne, le trio cerdan a mis en valeur les A.T.P. en créant le musée de Cerdagne, organisé de nombreuses expositions, classes patrimoine, conférences… L’oppidum protohistorique de Llo, est devenu la référence pour l’Age du Bronze/Age du Fer pour tous les sites archéologiques de montagne.

Jean-François Banet, président de l’Union sportive d’Estavar2 Jean-François Banet.jpg

Connu comme le loup blanc, président de l’Union Sportive d’Estavar depuis 26 ans, il a fait connaître taekwondo ou encore judo à de nombreux jeunes. Organisateur hors pair (il a l'organisation de  deux championnat de France UFOLEP de pétanque), il a été décoré de la médaille d’or du bénévolat et de la médaille d’or de la Jeunesse et des Sports. Sa plus grosse satisfaction : avoir fait découvrir sur la course d’Estavar, le catalan de Puigcerda José Hermida, champion du Monde VTT en 2010.

 

3 Gérard Haverland.jpgGérard Haverland, musicien et sportif

Il est tout simplement à l’origine du biathlon dans le département. « Les frères Fourcade, je les ai connu hauts comme trois pommes ! ». Président du ski de fond et du biathlon au comité régional des Pyrénées de 1984 à 2002, Gérard a été douanier 30 ans en Cerdagne. Mais son dada, c’est la musique. Excellent clarinettiste, il vient de se voir décerner la médaille d’or par la Fédération Musicale de France, pour 50 années d’implication dans de nombreuses actions musicales. 

 

 

4 Jacques Obradors.jpgJacques Obradors, marcheur

Arrivé à la Retirada en 1939, il a été agriculteur, a travaillé à la Mine de Porté-Puymorens ou encore comme chauffeur à Osséja. Il a mis en valeur la montagne qui l’a vu arriver en Cerdagne en créant La Marche des Contrebandiers qui a fêté ses 20 ans en 2010. Chaque année, des randonneurs partent alternativement d’Osséja ou de Castellar de N’Hug en Catalogne et parcourent 25 kms. Jacques s’est vu décerner plusieurs distinctions par les Catalans pour son travail sur cette randonnée mythique.

 

5 yves Deljarry.jpgYves Deljarry, pompier volontaire

Caporal chef à la caserne de Latour de Carol, ce chef cuisinier a consacré plus de 30 ans de sa vie aux pompiers. Chef de centre de 2000 à 2003, il dit avoir beaucoup de plaisir à faire partie de cette grande famille. Les évènements qui l’ont le plus marqué : l’immense feu qui a ravagé la montagne carolane en 1986 et l’accident de bus du tourniquet à Ur. Il a reçu la médaille d’or des 30 ans de service le 14 juillet 2010. A travers lui, ce sont tous les sapeurs pompiers volontaires qui sont à l’honneur.

 

 Madeleine Rigail, responsable des Restos du Cœur6 Madeleine Rigail.jpg

En 2003, elle devient responsable du Centre des Restos du Cœur d’Osséja, ouvert il y a 12 ans. Deux points d’accueil supplémentaires ont ouvert leurs portes : à Matemale et récemment à Font-Romeu. Ce sont 60 familles en difficulté qui sont aidées à chaque campagne et une équipe de 20 bénévoles leur réserve un accueil des plus chaleureux, distribuant chaque vendredi de l’alimentation mais aussi divers produits de première nécessité. Un relais indispensable en Cerdagne et Capcir.

  

7 Mado Gaurenne.jpgMado Gaurenne, présidente de Relais-Activités

Habitante de Saint-Pierre-dels-Forcats, elle est depuis 1999, présidente de Relais Activités, association d’insertion par le travail qui vient de fêter ses 20 ans. Relais Activités a donné naissance à deux structures supplémentaires : Proxi’s et ARES. Grâce à un intense travail d’équipe, ces trois structures proposent 50% de l’offre d’insertion en Cerdagne et Capcir. Mado a reçu en juin 2010, la médaille d’argent du bénévolat associatif pour 20 années de service.

 

 Mercédès Marty, responsable Croix-Rouge et Don du Sang8 Mercédes Marty.jpg

En 1975, elle devient responsable de l’antenne de la Croix-rouge pour la Cerdagne, le Capcir et le Conflent. Un gros travail pour Mercé qui avec toute son équipe de bénévoles, trie le linge apporté à l’antenne, s’occupe du courrier des SDF et confectionne des colis alimentaires en hausse de 38% en 2010. Elle est également secrétaire du bureau de l’association catalane des donneurs de sang bénévoles de la section Cerdagne-Capcir.

 

9 Daniel Hernandez 2.jpgDaniel Hernandez, chercheur et écrivain

Originaire d’Ouveillan dans l’Aude, il arrive en Cerdagne en 1971. Ingénieur de recherche au CNRS au Four Solaire d’Odeillo, son brillant travail sur les méthodes de mesure de températures en environnement sévère pour le solaire et réacteur nucléaire a été récompensé d’un Cristal. Mais ce sont ses polars à succès qui ont pour toile de fond la région qui lui vaudront d’être accepté par les Cerdans. Croix de Sang au Grand Hôtel, Les vendangeurs du Caudillo, la Bastos du Barca et Le loup des Cathares ont tous été réédités.

 

Rose de Montella

10 Rose de Montella.jpgUne femme parmi les hommes, engagée dans le monde agricole depuis 40 ans. Femme de cœur, concernée par la santé et le bien être des populations de Cerdagne et Capcir, Rose est présidente depuis 10 ans de l’association Joseph Sauvy, qui rayonne sur l’ensemble du département avec 28 structures et plus de 1000 salariés. En Cerdagne, l’association a piloté le pôle gériatrique de Cerdagne. La maison de santé médicale Joseph Sauvy et le centre de rééducation des Escaldes se regroupent pour constituer sous peu, le pôle santé de Err 

 

11 claude martinez.jpgClaude Martinez, excursionniste

Ancien prof. de sport au collège Cerdanya, il lance en 1980 le Groupe excursionniste de Cerdagne, favorisant l’accès à la montagne aux enfants de 11 à 17 ans, issus du secteur scolaire local. Entouré d’une solide équipe de bénévoles, il a emmené les enfants à la découverte des Hautes-Pyrénées, Laponie, Maroc, Népal, Canada et Chine. Les jeunes accompagnent des personnes handicapées en montagne via la Fundacio Adis de Puigcerda. Le groupe part en 2011 découvrir la Sierra Nevada et fêtera sa 500e randonnée.

 

 

Germain Malé, chef de choeur12 Germain Malé.jpg

Chercheur au CNRS à la retraite, cofondateur voici 40 ans et, depuis, chef de choeur bénévole de la chorale mixte de Saillagouse Les Camillères d’expression exclusivement catalane. Sous sa direction, cet ensemble a représenté la Cerdagne en de nombreux lieux des terres catalanes et en diverses régions de France jusqu’en Sardaigne et Iles Canaries. Il a participé à des émissions de télévision et gravé plusieurs disques. Son action en faveur de la culture catalane lui a valu, voici quelques années, le titre de Cerdà de l’Any.

 

13 Sylvie Candau.jpgSylvie Candau, chargée de patrimoine

Archéologue de formation, cette parisienne tombe amoureuse du département il y a maintenant plus de 30 ans. Après avoir occupé, entre autres choses, le poste de conservateur bénévole du cloître d’Elne, elle se pose à l’O.T.de Mont-Louis où elle travaille avec Magali Deixonne. J.-M Larmet, alors maire lui confie la mise en valeur du patrimoine de la cité. En juillet 2008, grâce à l’inventaire archéologique de la citadelle, les Fortifications Vauban sont inscrites à l’UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité.

 

Les Toques Blanches de Cerdagne, chefs cuisiniers

14 Les 3 Toques blanches du roussillon en Cerdagne.jpgMettre en valeur les produits de Cerdagne et Capcir : voilà leur crédo. Nos trois chefs cerdans, ont, tour à tour, intégré les Toques Blanches du Roussillon. Ils dynamisent l’art culinaire tout en maintenant, promouvant et diffusant la cuisine et le savoir faire culinaire du département. François Will, chef de la Chaumière à Font-Romeu, Christine Isidro, chef au Luvintia à Bourg-Madame et Jean-Luc Planes, chef à la Vieille Maison Cerdane à Saillagouse proposent une cuisine riche de contrastes et de saveurs originales.

 

15 Jordi Pere Cerda.jpgJordi-Pere Cerda, romancier, poète et dramaturge

Né à Saillagouse sous le nom d’Antoine Cayrol, c’est un fervent défenseur de la catalanité. Engagé dès son plus jeune âge, résistant durant l’Occupation, il a joué un rôle de tout premier plan dans le développement de la culture et de la langue catalanes. Dès 1950, il publie des romans, poésies et pièces de théâtre. Cet engagement lui vaudra le prix littéraire barcelonais Escriptor de l’Any, la Croix de Sant Jordi, le Prix d’honneur des Lettres Catalanes. La première chanson en catalan composée par Jordi Barre est un texte de Jordi Pere Cerda.

 

16 Elfie Arnaud.jpg Elfie Arnaud, championne de pentathlon moderne

En août 2010, Elfie était au CNEA de Font-Romeu en entraînement avec l’équipe de France de pentathlon moderne. Quelques semaines plus tard, elle devenait, avec ses coéquipières, championne du monde par équipe à Chengdu en Chine. Pour ses performances sportives, cette jeune bolquérienne licenciée à Paris était reçue en janvier, au palais de l’Elysée par Nicolas Sarkozy qui y souhaitait ses meilleurs vœux au monde du sport. A 22 ans, Elfie, actuellement à l’INSEP, a encore de belles années sportives de haut niveau devant elle.

 

17 Christiane Raess.jpgChristiane Raess, Madame anti-séneçon

Elle est en guerre contre le Séneçon du Cap, plante invasive jaune qui peut, par sa prolifération, créer des problèmes socio-économiques dommageables en quelques décennies. Christiane, avec le concours de la Réserve Naturelle d’Eyne, l’aide de la mairie et des habitants, a engagé des actions d’arrachage pour endiguer la progression du séneçon. Au pays de la Vallée des fleurs, cette initiative a pour but de préserver la richesse du patrimoine agricole et du patrimoine naturel. 

 

 

DJ Whyt, maître de la nuit

Le roi de l’electro-house a conquis les boîtes de nuit cerdanes et capcinoises. A tout juste 20 ans, DJ Whyt18 DJ Whyt.jpg fait chauffer les dance floor. Résident au Pub Saint-Paul à Font-Romeu. Il habite La Cabanasse depuis toujours. Elève quelque temps à l’école de DJ Academix de Perpignan, il a vite fait montre d’une grande maîtrise technique et d’un bon sens du rythme. Remarqué lors de prestations nocturnes, on demande notre Cerdan au-delà du département et c’est désormais à Toulouse ou Montauban qu’il mixe avec talent.

facebook : djwythbysaintpaul

 

19 Jean-Louis Blanchon.jpgJean-Louis Blanchon, historien

Monsieur Histoire de Cerdagne, c’est lui ! Erudit reconnu, historien, il sait tenir une assemblée en haleine des heures durant. Spécialiste des cinq derniers siècles d’histoire cerdane, il a écrit une soixantaine d’articles et ouvrages dès 1964. Il a consacré de nombreux articles à la guerre civile espagnole et à la Cerdagne pays-frontière, aux églises romanes et gothiques de la région. On peut le retrouver ce mois-ci dans le magazine Terres Catalanes dans un article consacré aux peintures murales romanes.

03/02/2011

cerdagne - Bourg-Madame - Un moment convivial pour Bourg-Madame Accueil

C’est à la salle du Festival que les représentants de l’association Bourg-Madame Accueil ont invité leurs adhérents et les personnes avec qui ils travaillent pour un moment convivial à l’occasion de la nouvelle année. Devant une assemblée venue en nombre, la présidente, Marie-Rose Gotanègre entourée de son bureau, a fait lecture du discours préparé pour l’occasion. Elle a invit les personnes présentes à s’avancer vers le copieux buffet que les adhérents avaient préparé avec soin. Une soirée riche en échange comme le sont tous les rendez-vous de l’association.

Bourg-Madame Accueil vous propose une multitude d’activités pour le mois de février, à  noter :

cerdagne,cerdan,bourg-madame accueil

Mardi 1er : sardanes. Jeudi 3 : activités calligraphie, tricot et jeux. Mardi 8 : activités manuelles, scrapbooking. Jeudi 10 : Activités manuelles, boîtes diverses. Mardi 15 : Conférence de Jean-Louis Blanchon sur le thème de Gaudi. Jeudi 17 : activités manuelles. Mardi 22 : suite des activités du trimestre. Jeudi 24 : suite des activités du trimestre.

Vacances du samedi 26 février au lundi 14 mars 2011.

Ski de fond et raquettes tous les jeudis en fonction du temps et du programme.

cerdagne,cerdan,bourg-madame accueil

Le discours de Marie-Rose Gotanègre  entourée des membres du bureau devant un bon nombre d'adhérents.

31/01/2011

Cerdagne - Odeillo - L’association de danse de flamenco en assemblée générale

flamenco.jpg

L’assemblée générale extraordinaire de l’Association « Pourquoi pas / Per que no / Por que no ? », se tiendra le lundi 31 janvier 2011, à 18h30, à la salle des fêtes d’Odeillo.

 Ordre du jour

 - Présentation de l’association et des membres du bureau, de ses objectifs ainsi que de son organisation

- Présentation du bilan financier et du prévisionnel

- Subventions

Pour tout renseignement : 04 68 04 06 23 et 06 45 51 51 53

25/01/2011

Cerdagne - Osséja - Le réalisateur mexicain Pedro Gonzalès Rubio devant le public cerdan

C’est à un voyage initiatique très personnel que Pedro Gonzalès Rubio conviait le public du cinéma   Le Puigmal. A 34 ans à peine, ce jeune réalisateur mexicain a déjà cumulé plusieurs prix dans différents festivals pour son film Alamar, sorti en salle en décembre.

Dans ce long métrage, mi fiction, mi documentaire, il évoque avec sensibilité et une belle maturité la rencontre d’un père et son fils de 5 ans Natan et les liens filiaux qui se tissent au rythme quotidien du métier de pêcheur qu’exercent Jorgé aux côtés de son propre père.

Bercés ou chapédro gonzalez rubio.jpghutés par les vagues, dans le décor somptueux  de la plus grande barrière de corail au monde, Banco Chichorro, ces trois générations d’hommes construisent sous nos yeux, une complicité familiale en totale harmonie avec la nature qui les entoure.

Après la projection,  en présence de sa compagne perpignanaise qui  guidait ses premiers pas en français, Pedro Gonzalès Rubio se prêtait avec beaucoup de gentillesse au jeu des questions/réponses et la soirée s’achevait comme de coutume autour d’une collation conviviale.

 

 

Le réalisateur mexicain s’est prêté de bonne grâce aux questions nombreuses du public cerdan venu assister à la projection du film Alamar.

20/01/2011

Cerdagne - Osséja - Un spectacle de qualité et la galette des rois pour les aînés

 

le public.jpg

 

Comme chaque agalette.jpgnnée, les aînés d'Osséja sont venus nombreux pour déguster la traditionnelle galette des Rois dans la salle des fêtes. Près d'une centaine personnes ont profité du spectacle étonnant proposé par la compagnie Paris Panache. Un spectacle haut en couleurs proposé par des artistes d'Amélie-les-Bains. Par leur professionnalisme, ils ont comblé un public enchanté.

Pendant l'entracte, l'équipe du Centre Communal d'Action Sociale et les bénévoles adistribué le goûter et un petit présent à chaque personne.

A la fin de la représentation, nos aînés sont repartis sourire aux lèvres, tous joyeux de cette belle après-midi !

 

galette des rois.jpg

Un spectacle de qualité a été proposé par la Compagnie Paris Panache qui mérite bien son nom. Les artistes ont comblé les Aînés, qui s’étaient déplacés en masse pour partager la traditionnelle galette des rois.

 

19/01/2011

Cerdagne - Le Musée de Cerdagne en zone de turbulence

En décembre, le Syndicat Intercommunal pour la Valorisation du Patrimoine Cerdan (SIVPC) gérant le Musée de Cerdagne reçoit une notification du Conseil Général. A un mois d’entamer une nouvelle année de fonctionnement, le Musée se voit retirer 20 000€ sur 40 000 € que verse annuellement le département. Une situation inacceptable et injuste pour Pierre Campmajo, créateur du Musée, qui y voit un traitement très inégal entre les musées de la plaine et le seul musée de montagne.

 

Frédérique Berlic - Avec cette coupe franche, le musée de Cal Mateu à Sainte-Léocadie est-il vraiment en danger ? 

Pierre Campmajo – A mon avis, non, mais au train où vont les choses, il ne va pas aller loin !

F. B. Pourquoi la situation se complique-t-elle ?

P.C. C’est une question de moyens. Il faut savoir que le Musée de Cerdagne fonctionne avec en gros 80 000€ par an. 40 000€ proviennent des communes du SIVPC (Saillagouse, Saint-Léocadie, Nahuja, Osséja et Estavar) et 40 000 € du conseil général. Or cette année, en fin d’exercice, le conseil général annonce que la subvention est réduite de moitié !

F. B. Qui va payer les 20 000€ inhérents au fonctionnement ?

P.C. - Soit le CG66 remet la somme manquante ou alors ce sont les communes qui devront mettre la main à la poche ou encore la Cour des Comptes.

F. B. Et le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes ne peut pas aider le Musée ?

P.C - Le PNR n’a pas fonction (ni l’argent) pour l’aider mais peut en revanche appuyer un dossier auprès de la Région, du CG ou même l’Europe.

F. B. Comment s’effectue la répartition des aides aux musées du département ?

P.C. - Il y a une grande disparité entre les musées contrôlés du département. Par exemple, le Musée de Céret reçoit 800 000€ avec un budget de fonctionnement de 2 millions d’euros. Certes il a une dimension internationale mais avouez que le Musée d’Arts et Traditions Populaires de Sainte-Léocadie mérite mieux comme traitement.

F. B. La montagne est l’éternelle oubliée ?

P.C - Ça c’est sûr ! Si ici on veut un tourisme de qualité, il faut un point fort en matière de patrimoine. N’oublions pas que le musée est avant tout un conservatoire du patrimoine et que les collections qu’il renferme doivent être entretenues, inventoriées et étudiées. Ce sont les Cerdans eux-mêmes qui les ont données, des dizaines voire des centaines de donateurs qui ont cru en cette structure.

F. B. Si le musée ferme, que fait-on des collections ?

P. C.  - En tant que président de l’association Casa de Cerdanya, je suis propriétaire des collections. Il est stipulé dans les statuts qu’elles pourront être conservées dans un musée des Arts et Traditions Populaires, le Castillet à Perpignan étant le seul du département à être classé par les Musées de France. J’ai aussi la possibilité de faire un vide-grenier géant. C’est très à la mode en ce moment, non ?

N. B. Une association Les Amis du Musée de Cerdagne vient de se créer pour mobiliser tous ceux qui veulent défendre le Musée Cal Mateu de Sainte-Léocadie (renseignements 04 68 04 07 43)

Propos recueillis par Frédérique Berlic

musée de Cerdagne.jpg