23/03/2011

Cerdagne - Ur - Le comité FNACA Cerdagne Capcir commémore le 49e anniversaire du cessez-le-feu en Algérie

Cette année, la commémoration par la FNACA Cerdagne Capcir du 19 mars 1962 avait lieu à Ur. Une assemblée très nombreuse s’était réunie au Monument aux Morts pour le dépôt de gerbe et les remises de décorations.

le dépôt de gerbe.jpg

C’est toujours avec beaucoup d’émotion que les Anciens Combattants de la FNACA (Fédération Nationale des Anciens Combattants Algérie Maroc Tunisie) ont commémoré le 49e anniversaire du cessez-le-feu en Algérie. C’est à Ur que la commémoration avait lieu. Après le rassemblement devant la mairie, le cortège s’est dirigé vers le Monument aux Morts. En tête du défilé, les enfants de la commune qui portaient la gerbe tradionnelle, suivis des porte-drapeaux et d’une très forte assistance. Au Monument aux Morts où se tenait l’Harmonie Fanfare d’Osséja, les enfants ont déposé la gerbe en compagnie des autorités. Le public a respecté une minute de silence et écouté la sonnerie aux Morts avant que ne retentisse la Marseillaise, le tout interprété par l’Harmonie Fanfare d’Osséja dirigée de main de maître par Gérard Haverland.

Lecture de discours et médailles

Jean-Claude Possin, président du comité FNACA Cerdagne Capcir effectuait la lecture de l’ordre du jour du général Ailleret puis le trésorier lisait à son tour le message national. Le maire, Christian Ginestet puis le conseiller général Georges Armengol prenaient ensuite la parole. Tous deux ont tenu, au-delà de tout clivage politique à commémorer les dates ayant une signification historique pour le souvenir et la mémoire, pour les anciens combattants et les jeunes générations, dont la date du 19 mars 1962. A la suite des allocutions, ce sont quatorze anciens combattants qui ont été décorés.

Le maire d’Ur, Christian Ginestet et son conseil municipal ont invité l’assemblée à se rendre à la salle polyvalente pour partager le pot de l’amitié. Mais avant cela, Jean-Claude Possin, au nom de tous les membres du comité FNACA Cerdagne Capcir remettait au maire une médaille frappée par la Monnaie de Paris, commémorant le 49e anniversaire du 19 mars 1962 pour avoir accepté la tenue de la cérémonie sur la commune. Vers 12h, le comité FNACA et les sympathisants se sont retrouvés au Clos Cerdan pour le repas traditionnel.

les médaillé du jour.jpg

Ont reçu la Croix du Combattant remise par le colonel Marcel Banaigs : Gilbert Bataille et Henri Pubill.

Ont reçu la Médaille de la Reconnaissance de la Nation remise par Georges Armengol, Christian Ginestet et Jean-Claude Possin : Pierre Bragulat, Henri Moner, Dominique Llanas, Michel Brissard, Georges Comas, Pierre Causse, Jean-François Casamitjana, Gilles Commanges, Jacques Segonds, François Mir, Antoine Sanna et Claude Twardo.

22/03/2011

Capcir - Haut-Conflent : résultats du canton de Mont-Louis, 1er tour

 

résultats des cantonales.jpg

Marcel Fourcade et Pierre Bataille.jpg

Marcel Fourcade, (à gauche sur la photo), avec 16,41% des voix ne pourra être présent au second tour. Pierre Bataille (à droite sur la photo) a failli remporté le canton au 1er tour avec 46,4% des voix. Il affrontera dimanche prochain, Jean-Luc Molinier qui lui a récolté 20,6% des suffrages.

résultats des cantonales2.jpg


21/03/2011

Cerdagne - Capcir - Haut-Conflent - La saison de ski n’est pas encore finie.

La semaine a été riche en enneigement pour l’ensemble des stations des Neiges Catalanes. En effet, ce que les habitants de la plaine ont reçu en pluie, la montagne en a bénéficié en neige. Et c’est sans discontinuer, que la poudreuse est tombée 3 jours durant. A Formiguères, la dernière chute a donné 40 cm de belle poudreuse. Toutes les glisses y sont permises, ski et surf sur pistes, ski de randonnée vers les Camporells. Idem pour les stations capcinoises des Angles et de Puyvalador. La station de La Quillane reste aussi ouverte tout comme Font-romeu-Pyrénées 2000, bien blanchie par la dernière chute. A Porté-Puymorens, c’est tout bonnement près d’un mètre de neige qui s’est rajouté à la couche déjà conséquente qui recouvre le domaine. Cependant,de nombreux tirs préventifs ont été déclenchés en raison des risques d’avalanche élevés.

2m40 en haut du Puigmal

Et que dire de la station du Puigmal : 1m20 en bas des pistes et 2m40 en haut de domaine !

Bref, on l’aura compris, tous les voyants sont au vert pour passer un magnifique dimanche de glisse tant les conditions sont idéales. Le grand beau temps est annoncé pour cette semaine, crème solaire obligatoire ! Les routes d'accès jusqu'aux stations Cerdanes et Capcinoises sont parfaitement sèches, et aucun équipement spécifique n'est à prévoir.

 

la saison n'est pas finie.jpg

 

Le grand beau temps est annoncé cette semaine. La neige est tombée en quantité sur les stations des Neiges Catalanes qui peuvent prolonger avantageusement la saison. Seul l’Espace Cambre d’Aze a fermé son domaine.

15/03/2011

Cerdagne - Capcir - Haut-Conflent - Des vacances d’hiver sauvées par de régulières chutes de neige

Cerdagne,capcir,haut-conflent,stations des neiges catalanes,chutes de neigeAlors que les Pyrénées Catalanes connaissent l’année la plus faible en enneigement naturel depuis 10 ans, les stations de ski ont pu compter sur des chutes de neiges inespérées à la veille, pendant et à la fin des vacances scolaires. Et ont pu ainsi proposer durant 4 semaines, un produit neige d’excellente qualité.

De l’avis de tous, il a été difficile de se défaire de l’image de massifs pyrénéens dépourvus de neige véhiculée par les médias depuis début janvier. Sur la neige de culture ou la neige naturelle, les stations des Neiges Catalanes ont privilégié le qualitatif et tous les domaines sont restés ouverts depuis le week-end de la Purissima en décembre. Résultat : la clientèle même de proximité a hésité à venir les week-ends en début d’année.  

Ce n’est pas encore fini

Cerdagne,capcir,haut-conflent,stations des neiges catalanes,chutes de neige

A Formiguères, les vacances d’hiver ont été très correctes avec une hausse de 4% par rapport à 2010. La météo, exceptionnelle a assuré les chutes de neige la nuit et le beau temps en journée. « Les gens pensaient ne pas voir de neige en arrivant, même les habitants du département ! En terme d’enquête de satisfaction, les commentaires ont rarement été aussi positifs » nous dit-on à la direction de la station.  A Cerdagne Puigmal 2900, même si on avoue que « cela aurait pu être mieux » la station ne se dit pas mécontente des chiffres pour les vacances d’hiver et en même temps que les conditions d’enneigement s’amélioraient, la fréquentation s’est arrangée. La saison n’est pas encore finie ! Même son de cloche à Puyvalador où « au vu des soucis du début de saison, la fréquentation a été bonne voire en hausse de 1% pendant les vacances» nous dit Fernand Canto. A Font-Romeu Pyrénées 2000, le directeur de la station Alain Luneau annonce une hausse de 2,44% du chiffre d’affaire et près de 2% en plus de skieurs sur le domaine pendant les vacances. Un enneigement de culture de très bon niveau qualitatif et la neige naturelle ont permis de toujours offrir un domaine de qualité égale. A l’Espace Cambre d’Aze, c’est le jour de la fermeture que l’on a ouvert 100% du domaine ! « Les vacances ont été correctes, et les résultats conformes à ceux de l’année dernière » nous dit Serge Redrado, rajoutant« C’était inespéré de faire ces quatre semaines avec un enneigement aussi bon ». A Porté-Puymorens, les chiffres sont en progression sur l’ensemble des vacances, +10,17%. Cela aurait pu même être mieux sans 4 jours de mauvais temps sur la zone nous concernant. Des grosses chutes de neige ont garanti l’ouverture du domaine à 100% hormis deux pistes noires soumises à des risques d’avalanche importants. Le sourire est donc de mise dans la station. A la Quillane, le manque de neige naturelle a été pallié par les canons à neige qui ont garanti le bon fonctionnement de la petite station familiale. Enfin aux Angles, les chiffres sont également en progression, +1,5%. La baisse de fréquentation enregistrée la 1ere semaine de notre zone de vacances en raison du mauvais temps a été compensée par le reste des vacances.

 

Cerdagne,capcir,haut-conflent,stations des neiges catalanes,chutes de neige

Les quatre semaines de vacances sont globalement positives pour la quasi-totalité des stations et les bons chiffres d’affaires sont venus adoucir un mois de janvier en demi-teinte. L’économie locale a également bien travaillé durant ces vacances d’hiver qui s’annonçaient plutôt moroses. L’alternance chutes de neige et temps exceptionnel a offert des conditions de glisse optimales aux vacanciers. En revanche, certaines activités liées à l’enneigement naturel n’ont pas démarré de l’hiver (en photo : stations Font-Romeu et Porté-Puymorens). 

 

12/03/2011

Cerdagne - Capcir - Haut-Conflent - Neige et Soleil : les infos du 12 mars

By nightgrenier By night.jpg

 Soirée Free way

A chaque soirée, sa spécificité ! On le sait, la discothèque La Tartane aux Angles joue la diversité. Alors si vous n’êtes pas encore rassasié du surf, du ski, bref de la glisse sur le domaine capcinois, rendez-vous ce soir en boîte. En effet, il vous sera possible de gagner un forfait semaine. Ouverture : minuit à 7h.

 

Ski Libgrenier ski lib le puigmal.jpg

Satisfait ou remboursé

C’est quoi le Ski Lib ? Le principe est simple, encore fallait-il y penser ! Vous achetez le forfait Journée Ski lib à Cerdagne Puigmal 2900. Si vous ne skiez pas toute la journée, présentez-vous à la billetterie. Vous récupérerez un avoir en euros sur carte magnétique que vous pourrez utiliser lors de vos prochains achats de forfaits. Puigmal, tél : 04 68 04 70 15

 

grenier démo et musique.jpgDémo et musique

Snow Sound Tricks

Ce soir, l’Espace Cambre d’Aze se lâche ! Tout d’abord, du côté d’Eyne, on organise un Snow Sound Tricks, démonstration de ski free style au pied des pistes. L’animation démarrera à 18h. Puis, direction l’Indret Café pour une grosse soirée « Zic ». Au programme : Skamelia (reggae), Mamad-Soubd-K et Djork-Moog-way. Eyne, 21h, Indret Café, entrée 5€, conso. comprise.

 

Carnavalcol de droite carnaval osseja.jpg

Encore des confettis

C’est parti pour une après-midi carnavalesque organisée par la mairie. RDV à13h45, place Saint-Paul pour le départ de la cavalcade, accompagnée de l’Orchestral Harmonie d’Osséja. La cavalcade sera suivie d’une prestation attendue des clowns Chocolat, Cookies et Néné sur le thème : Les Clowns font leurs olympiades. Il y aura de la magie, des jeux interactifs, des rondes, des maquillages, du karaoké. Goûter et bal pour les enfants avec l’orchestre Eden clôtureront la journée. Salle des Fêtes d’Osséja.

 

col de droite ami6 groupe de jazz.jpgAmi-6

Soirée jazz

Le groupe jazz de Cerdagne, AMI-6 sera en représentation à l’auberge Cal Xandera. Les sept musiciens s’impliquent et vous font partager leurs émotions musicales dans un répertoire de standards jazz, Blues et Bossa. Catherine, Mathieu et Cyril au saxophone, Daniel à la guitare, Bastien au piano, Yannick à la contrebasse et Olivier à la batterie vous emmènent dans une aventure aux accents de Cerdagne. Angoustrine, Cal Xandera à 20h. Avec repas, 30€. 04 68 04 61 67

 Métier d’hivermetier d'hiver Bob .jpg

Bob, responsable à la patinoire de l’Esplanade à Font-Romeu

Vous faites quoi ici ? Tout d’abord c’est en plein air, donc très sympa. Je donne les patins aux clients et je chausse moi-même les enfants s’il le faut ! C’est agréable comme travail ? Oui, plutôt, car il y a beaucoup d’enfants. Y a-t-il eu du monde ? Dans l’ensemble, c’était une bonne saison, d’autant que dans notre zone de vacances, il a fait très beau, c’est primordial pour une activité de plein air. La patinoire est ouverte jusqu’à quand ? Dépêchez-vous, c’est  jusqu’à début avril ! Lund au vendr : 14h-19h. W-E : 10h-12h/14h-19h. 4€

 

Deux perles de l’énergie solaire en montagne

Vous pouvez agrémenter vos vacances par la visite des deux fours solaires : l’un situé à Mont-Louis et le deuxième, à Odeillo. Ce dernier est le 2e plus grand four solaire du monde avec celui de Tachkent en Ouzbekistan.

four solaire de Mont-Louis.jpg

Le Four solaire de Mont-Louis, construit en 1949. Photo : J.C. Francès

Le physicien Félix Trombe et son équipe, ont réalisé en 1946 à Meudon, une première expérience à l’aide d’un miroir de DCA pour montrer la possibilité d’atteindre de hautes températures très rapidement et dans un environnement très pur, grâce à la lumière du soleil fortement concentrée. L’objectif était de faire fondre du minerai et d’en extraire des matériaux très purs pour confectionner de nouveaux matériaux réfractaires plus performants.

D’abord Mont-Louis

Pour concrétiser cette filière et en tester les diverses possibilités, le four solaire de Mont-Louis était construit en 1949. Toujours en activité, il fait l’objet de visites très appréciées. Le principe de fonctionnement du four est apparemment simple. La parabole fixe composée de 860 miroirs concaves concentre sur un foyer, les rayons du soleil captés par un héliostat mobile composé de miroirs plans. Une concentration qui permet d’atteindre des températures de 3000 degrés. Au-delà de la visite pédagogique auprès du grand public, le four continue à être opérationnel dans sa vocation de recherche scientifique appliquée. Fusion du bronze, cuisson de céramiques, du pain, expérimentation de la cuisson du ciment, prouvent l’intérêt écologique et économique de l’utilisation de l’énergie solaire. Vous ferez aussi le tour des applications technologiques de l’énergie solaire dans notre quotidien : capteur solaire thermique, douche, photopiles, cuiseur, distillateur.

Le Grand Four Solaire d’Odeillo

expérimentation au four solaire2.jpgQuelques années après Mont-Louis, sur le modèle du premier four et au vu des résultats obtenus, un four solaire de taille quasi-industrielle était construit à Odeillo. Après six années de construction (1962 à 1968), il était mis en service en 1970. Le Four Solaire est un laboratoire du CNRS, co-habilité avec l’Université de Perpignan pour la recherche sur la thermique à haute température, les systèmes caloporteurs, la conversion de l’énergie, le comportement des matériaux à haute température dans des conditions extrêmes…

Depuis 1990, le CNRS propose un centre d'information ouvert au public devenu fin 2006 « HELIODYSSEE ». Destiné aux petits comme aux grands, il permet de découvrir en s'amusant, l'énergie solaire, ses dérivés et les travaux des chercheurs du CNRS.  Il comporte aussi un service éducatif plus particulièrement destiné aux classes du primaire et aux collèges. F. Berlic et J.C. Francès

Visite Mont-Louis : 6 € adulte, 4,5 € enfant (7/17 ans). Ouvert tous les jours Visites de 45 minutes. Renseignements 04.68.04.14.89.

Visite Héliodyssée Odeillo :   7 € adulte, 3,5 € enfant (7/18 ans). Ouvert tous les jours. Réservation groupe et renseignements : 04 68 30 77 86.

Four solaire.jpg

Des expériences sont menées dans les deux fours solaires de la région. Vous pourrez, lors de vos visites, voir avec les guides, des démonstrations ludiques accessibles aux plus jeunes.

Photos : F. Berlic et J.C. Francès

11/03/2011

Cerdagne - Capcir - Bilan à mi-mandat aux Angles : « C’est l’eau qui décide le développement et pas l’inverse »

Hormis trois projets qui ont été mis en stand-by, le maire, Christian Blanc et son équipe ont avancé sur de nombreux thèmes. Certains projets ont déjà abouti, d’autres ont été lancés, parfois freinés par l’Etat.

Christian Blanc a entamé son 4e mandat, installé dans le fauteuil de maire depuis 1989. A chaque fois, il a été élu sans liste d’opposition. En 2008, son programme était axé sur le chemin du développement durable en regard des évolutions climatiques, la maîtrise publique des infrastructures et l’ouverture aux autres, avec la population et les autres communes. A-t-il tenu ses promesses ?

Gestion économe et partagée de l’eau

Le cheminement de ce mandat était de savoir, pour Christian Blanc et son équipe, dans une station de sports d’hiver comment garder une activité qui est dépendante de la météo, en sachant que cette dernière est instable ?

Pour l’équipe municipale, l’élément fondamental de la commune, c’est la ressource en eau qui n’est pas inépuisable. Comment concilier les grosses consommations d’eau que sont : l’eau potable, la production de neige de culture et l’agriculture ? « L’eau est un des enjeux majeurs. Parmi les actions engagées : la réduction des fuites de réseaux, longs de 30kms. L’objectif était le rendement des réseaux actuels, nous y sommes parvenus à 80% » annonce Christian Blanc. « Tout ce qu’on gagne en m3 de fuites, c’est de la disponibilité pour la neige de culture ou l’agriculture ». La mairie vient également d’obtenir la déclaration d’utilité publique du forage d’eau potable des Angles. « Cela veut dire qu’aujourd’hui, on va moins prélever d’eau de surface ce qui écologiquement est moins néfaste. Sur le très court terme, c’est l’alimentation en eau à partir des toits des services techniques pour arroser des plantes et nettoyer les voitures » dit encore le maire. En cours de concertation, le prélèvement d’eau dans le lac de Matemale.

L’urbanisation

Depuis maintenant 20 ans, le Plan d’Occupation des Sols de la ville est gelé. « Je le répète, ce sont les ressources en eau qui doivent décider des capacités de développement immobilier dans une ville et pas l’inverse.  Nous avons livré fin 2010 six logements sociaux en partenariat avec l’office d’HLM ». En 2011, pointe le projet de lotissement dont l’objectif est de le réserver à l’habitat permanent. L’équipe municipale ne veut pas agrandir la taille de la ville et l’objectif du futur PLU est même de réduire les surfaces à urbaniser. Cette proposition fait cependant débat.

Le domaine skiable

L’objectif de l’équipe en place est le maintien de la gestion publique du domaine skiable. « Là non plus, pas d’extension en vue. En détenant la clef de la gestion, on a aussi la réponse sur la consommation d’eau. Il faut améliorer qualitativement l’existant ».

La gestion de la forêt

Dans son programme, l’équipe de Christian Blanc annonçait la protection et la valorisation de la forêt. Une fois élue, elle s’était penchée largement sur ce thème et a créé une régie forestière ayant pour but de nettoyer les forêts sur ce qui n’a pas de valeur marchande. Cette initiative a été attaquée par l’Etat. Elle a permis cependant d’employer 5 personnes et de nettoyer 95% des 6000m3 de bois abattus par la tempête Klaus. De plus, cette régie forestière est la seule localement à produire des plaquettes.

Les projets abandonnés

Les trois grands projets annoncés sont en stand-by. La réfection de l’Espace Bleu Neige, au centre des Angles coûterait la somme de 10 millions d’euros, la traversée d’agglomération, la somme de 3 millions d’euros et la zone de loisirs du lac de Matemale, 2 millions d’euros.  « On se concerte, on réfléchit, mais ne prenons pas de risques financiers sur des équipements qui sont de l’après-ski » modère Christian Blanc

Le photovoltaïque

Là aussi, tous les bâtiments publics devaient être recouverts de photovoltaïques, 4500m2 en tout. Le chantier démarré en septembre a été arrêté par rapport à la décision de geler tous les grands projets de ce type. On ne connaît pas l’avenir du projet.

L’Intercommunalité

La commune des Angles a souhaité adhérer à la communauté de communes Capcir-Haut-Conflent mais la demande a été rejetée par les grands électeurs que sont les maires. « Une intercommunalité regroupant les deux grandes communautés de communes, Cerdagne et Capcir, c’est le moment ou jamais. On a plein de projets à faire ensemble, à partager. Il faut dépasser le problème de personnes. C’est à nous de décider de notre avenir. Allons-y ! » dit encore le maire. 

 

Le point de vue de l’opposition…

Christian Blanc a été élu sans opposition depuis 4 mandats. La réponse se trouve sans doute dans la gestion de la ville. En plus des 19 élus, 14 personnes de la société civile sont intégrées dans un conseil d’administration de la station. Le nom de ces 14 personnes est connu avant les élections. Cela a permis d’ouvrir le débat à des gens qui n‘étaient pas autochtones, aux résidents secondaires, aux commerçants, aux acteurs de la vie locale. Avec une vision déconnectée du mandat, n’ayant pas de pression électorale, ils sont très libres de s’exprimer. « Lors de réunions hebdomadaires, très ouvertes, tous les cadres de la station sont là : les cadres du tourisme, des remontées mécaniques, les cadres de la ville ». La concertation est la base du ciment de ce village station où sans doute la politique municipale ne fait pas parfois l’unanimité. Mais ce mécontentement ne s’est pas exprimé électoralement parlant.

 

les angles.jpg

Comment le village station des Angles s'adapte à une nature qui change et quelles sont les solutions pour garder une activité dépendant de la météo? Est-ce que l'équipe municipale a gardé le cap du schéma proposé en 2008?

 

09/03/2011

Cerdagne - Capcir - Haut-Conflent - Neige et Soleil : les infos du 9 mars

 

L'actu de Neige et Soleil du mercredi 10 mars.

Descente aux flambeaux

grenier descente aux flambeaux.jpg

Pour les kids

La descente aux flambeaux est un des mythes d’une station de sports d’hiver. Serpentin de lumière qui chemine d’un bord de la piste à l’autre, elle produit toujours son effet. Organisée par l’ESF, elle est menée par s

 

es moniteurs mais elle intègre également les skieurs de la station. Ce soir, c’est une descente aux flambeaux spéciale enfants qui est organisée. Puyvalador, 19h, RDV en bas de station.

 

Chiffre du jourchiffre du jour.jpg

22

L’espace nordique (labellisé 4 nordiques) a particulièrement souffert du manque d’enneigement en début de saison. Mais désormais, le domaine du Col de la Llose est ouvert et 22 km de ski de fond sont accessibles. L’accès au site est à 4,75€, le reste du domaine est en accès libre. L’accueil se fait tous les jours de 9h à 17h avec sur place, buvette, info, tourisme, snack, location marche nordique, vente topoguides.

 

grenier car podium au pied des airelles.jpgCar podium

La mer à la montagne

Les Pyrénées-Orientales ont la chance d’avoir aux deux extrémités du département, la mer et la montagne. La rencontre des populations vivant en haut et en bas se fait très naturellement. Aussi, Le Barcarès garera un car podium pour la promotion de sa station balnéaire. Des animations et jeux vous feront gagner des cadeaux et des séjours à la mer. Font-Romeu, pied de piste des Airelles de 10h à 16h30.

 

Les 1000 flèchescol de droite 1000 flèches altikids.jpg

Altikids

1 000 Flèches - ESF - ALTIKID est organisé simultanément sur les 6 stations d’Altiservice conjointement par le Syndicat National des Moniteurs de Ski (SNMSF), les ESF et Altiservice, avec le soutien de la F.F.Ski. C’est un slalom géant, en 2 manches qui permet à chaque participant de gagner sa Flèche de bronze, argent, vermeil ou or. Ouvert aux poussines et poussins, aux benjamines et benjamins et aux minimes. L’accueil des participants se fera dans chaque station à 8h-8h30 avec un départ de la première manche à 9h et de la deuxième manche à 10h30. A partir de 9h, Font-Romeu Pyrénées 2000. 

col de droite démo frestyle.jpgRenversant

Démo freestyle

Vous aurez tout le temps, durant quatre jours de vous entrainer au Snow park pour enchaîner des vrilles, des switchs, des flips. Maintenant, c’est le temps de démontrer votre niveau en freestyle !Uun big air sera installé au pied des Pistes de Pyrénées 2000 pour un rendez-vous décoiffant. la démo sera suivie d’une descente aux flambeaux et d’une dégustation de vin et chocolat chauds. L’animation est gratuite.

 

 Métier d’hivermétier d'hiver Gilles.jpg

Gilles, gérant du snack de l’espace ludique bain chaud, sauna, hammam de Matemale

Quelles sont vos missions de gérant de snack ? De par mon expérience professionnelle de restaurateur, je fais la cuisine. J’accueille le public qui accède à l’espace ludique (bain chaud, sauna, et cette année le hammam), et je gère aussi la billetterie. Quel style de restauration proposez-vous ? Une cuisine locale fortement influencée par le terroir catalan. Tout est frais et cuisiné sur place. Quel est le public de l’espace ludique ? C’est un lieu de détente apprécié par les familles et aussi pour tous les âges. La clientèle du restaurant est composée surtout de gens du pays, qui viennent aussi se ressourcer au calme. Qu’est-ce qui vous motive ? Exercer mon métier dans un cadre aussi exceptionnel, c’est formidable. 04 68 04 34 64

 

pied de page watsu à st-thomas.jpgLes nouveautés à Saint-thomas les bains

Les bains de Saint-Thomas qui proposaient déjà plus de 25 formules de soins de massages et d’esthétique, en à rajouter une à la liste. Il s’agit du watsu, contraction des mots eau et du shiatsu, modelage sous forme de pressions et d’étirements le long des trajets énergétiques du corps. Le watsu est une approche dans l’eau chaude aux environ de 37°, se pratique en bassins extérieurs et favorise le lâcher prise. Cela aide à se libérer de toutes tensions physiques, psychiques et émotionnelles. Des activités aquatiques pour les enfants ont été mises en place en novembre par le maître nageur Christophe : bébés nageurs, découverte et mise en confiance de l’élément, apprentissage et notions de natation pour les enfants jusqu’à 6 ans. Température idéale de l’eau à 37°!  N’oubliez pas le partenariat reconduit avec la SNCF qui permet de venir aux bains de St Thomas avec le train jaune pour 10€ au départ de Perpignan et avec un tarif préférentiel. Possibilité de transport en navette depuis la gare.

Réservation obligatoire 48h avant. Tél : 04 68 97 03 13

pied de page  st-thomas l'hiver.jpg

 

Bien manger en altitude : des snacks et des restos pour vous servir !

Si les points de restauration sont nombreux au pied des pistes, rares sont ceux que l’on atteint uniquement par télésièges voire télécabines. Si les skieurs y font des haltes fréquentes, ceux qui ne skient pas en font un point de rendez-vous privilégié au cœur de l’hiver. Rendez-vous à Porté-Puymorens, Les Angles et Puyvalador.

La Tramontane à Porté-Puymorens.jpgLes lieux de restauration en bas de bas de pistes ont fleuri comme les jonquilles en avril. Mais depuis la grande aventure des stations des Pyrénées Catalanes, certains pionniers ont bravé la nature et implanté au cœur du domaine skiable, restaurant et snacks. Le plus ancien d’entre tous ? A n’en pas douter, c’est le restaurant La Tramontane à Porté-Puymorens. Il y a 44 ans, la famille Peix installe une baraque à frites bois à 2050m d’altitude à la création du télésiège l’Estanyol qui part du village. Le restaurant La Tramontane vient de poser ses premiers jalons. Au fil des ans, le bâtiment s’agrandit, d’abord une salle avec un coin cheminée, puis une cuisine et encore deux autre salles de restaurant. Marcel et sa maman, l’incontournable Dédé tiennent à ce restaurant comme à la prunelle de leurs yeux « Il y a 15 ans, j’ai repris l’affaire » nous dit Marcel avant de rajouter « Je finirai ma vie ici, c’est certain ! ». Il faut dire que le site est grandiose. Au pied du Fontfrède d’un côté, le Carlit en point de mire de l’autre, la Tramontane qui compte dans sa clientèle 90% d’habitués, n’a pu que devenir un mythe au sein de la station de Porté-Puymorens.

Un chalet de référence

jean et hélène aux Angles.jpgVous cherchez le restaurant le plus haut du département ? Alors direction Les Angles. Après avoir emprunté le télécabine des Pellerins, vous débouchez sur le plateau de Bigorre. Là à 2108m, le Chalet tenu par Hélène et Jean vous accueille dans un écrin de bois, travaillé et pensé dans les moindres détails. « Depuis que la TVA est passé à 5,5%, nous avons augmenté la qualité de nos produits » nous dit Hélène, grande adepte des produits bio. Beaucoup d’habitués se pressent ici à partir de 11h. Le système du self-service est privilégié mais vous pouvez voir votre grillade préparée en direct au beau milieu de la salle. L’originalité est que vous pouvez remonter le soir au Chalet en moto neige, en groupe constitué de 20 personnes, pour venir déguster une côte de bœuf, un foie gras maison et un dessert aux myrtilles. Si c’est pas le bonheur ça !

Il est beau le Bosko !

snack d'altitude le bosko.jpgA Puyvalador, c’est au snack d’altitude Le Bosko que l’on fait une halte privilégiée. C’est en empruntant le téléski du Bosc Nègre que vous accèderez à ce lieu de détente tenu par Hélène et Michel Bataille. Il fait le bonheur de tous les usagers de la station, personnel compris. La grande terrasse est un atout non négligeable pour ce snack très convivial. Il faut dire que manger une barquette de frites, des paninis et autres sandwiches chauds en contemplant de haut les montagnes, c’est le pied !

Vous l’aurez compris, manger en altitude dans des endroits privilégiés est inoubliable quand on vient en vacances. Loin du tumulte du bas de piste, on peut savourer chaque bouchée de plats traditionnels catalans !

le Chalet aux Angles.jpg

Le panorama est à couper le souffle, le repas copieux et l’accueil formidable. Autant de raisons pour vous arrêter dans les snacks ou restaurants d’altitude.