29/11/2010

Cerdagne - Capcir - Mont-Louis - Deux arrivées et un départ à la brigade de gendarmerie

l'assistance2.jpgLe capitaine Alain Passelande, commandant de la compagnie de Prades s'est déplacé en personne pour honorer le départ de Luc Rodau et les arrivées de Philippe Varlet et Nicolas Huger à la brigade de gendarmerie de Mont-Louis. Dans la salle du conseil municipal, le maire Pierrette Cordelette, et les élus du conseil municipal, ont accueilli les nombreux invités autour d'un buffet largement garni. Le capitaine Passelande a exprimé son « plaisir de se joindre à cette cérémonie qui met à l'honneur celui qui part et ceux qui arrivent ». Il a fait l'éloge de Luc Rodau qui part à la gendarmerie du Perthus : « Il est ici depuis 6 ans et fait partie des gendarmes que l'on ne voit pas nécessairement. Discret, travaillant dans l'ombre, c'est un gendarme que l'on retrouve au quotidien, en surveillance, sur des enquêtes délicates qui lui ont d'ailleurs valu les félicitations écrites du groupement ». Le capitaine a fait savoir à Luc Rodau « le plaisir qu'il a eu à travailler avec lui et l'avoir sous ses ordres ».

Philippe Varlet nouveau commandant de la brigade

Il est remplacé par l'adjudant-chef Philippe Varlet qui, à la suite de Luc Rodau, prend le commandement de la gendarmerie de Mont-Louis. Lui et sa famille devront se prémunir du froid vif de nos montagnes car ils arrivent tout droit de Saint-Pierre de la Réunion ! « Passé par la garde-républicaine, il arrive avec tous les éléments pour réussir dans ce commandement » dira encore le capitaine Passelande. Les gendarmes de la communauté de brigades Font-Romeu-Mont-Louis-Formiguères étaient là pour accueillir leur nouveau collègue, Nicolas Huger qui vient de l'escadron de la gendarmerie mobile de Perpignan. Josy, Agnès et Laurence, compagnes respectives de Luc Rodau, Philippe Varlet et Nicolas Huger recevaient de la part des élus présents, un magnifique bouquet de fleurs. Après les cadeaux remis à Luc par ses collègues, qui tous l'ont qualifié de « disponible, jovial et excellent camarade de travail », Pierrette Cordelette lui remettait à son tour la médaille de la ville. Elle invitait alors les participants à cette cérémonie parfois émouvante, à partager un buffet dinatoire autour duquel les souvenirs d'années passées avec Luc Rodau ont été le principal sujet de conversation.

les gendarmes honorés.jpg

25/11/2010

Cerdagne - Capcir - Trois stations supplémentaires ouvrent dès ce week-end

porté-puymorens.jpgAprès Porté-Puymorens la semaine dernière, c'est au tour des Angles, Formiguères, et La Quillane d'ouvrir ce week-end. Entre neige naturelle et neige de culture produite en quantité grâce au froid intense qui s'est installé sur le secteur montagne cette semaine, l'ensemble des stations des Neiges Catalanes propose une excellente qualité de glisse.

La station des Angles ouvre son domaine skiable vendredi. Elle offre aux amateurs de glisse 800 mètres de dénivelé, du sommet des pistes jusqu'au pied du village. Près de dix pistes de toutes catégories (rouge, bleue, verte), desservies par 5 téléportés et 3 téléskis sont ouvertes mais le froid aidant, la production de neige de culture peut encore, d'ici vendredi, accroitre les possibilités. Contrairement aux autres stations, celle des Angles ouvre son domaine de manière définitive et quotidienne jusqu'au mois d'avril. (renseignements : 04 68 04 32 76)

La station de Formiguères ouvre quant à elle samedi et dimanche. Elle sera fermée jusqu'au week-end prochain puis fera le grand pont de la Purissima du 4 au 8 décembre pour ouvrir de façon définitive aux vacances de Noël. Le domaine skiable est accessible à 80%, les hauteurs de neige étant de 30 cm en bas des pistes et 45 en haut. La neige qui recouvre les pistes est majoritairement naturelle, la neige de culture venant conforter les endroits particulièrement exposés. Les températures négatives relevées à 10h du matin (-10°) permettent non seulement d'actionner à tout va les canons à neige mais aussi de garantir une excellente qualité de neige. Deux télésièges et deux téleskis desservent le domaine dont le nombre de pistes ouvertes peut encore varier en fonction des conditions météorologiques. (renseignements : 04 68 04 43 75)

La station de la Quillane ouvre en totalité. Comme la station n'a pas reçu un enneigement naturel suffisant, le domaine est recouvert presque totalement de neige de culture. « Avec un - 4°, les canons bombardent tout ce qu'ils peuvent !» annonce Laurent Balaguer, directeur de la station. La plus petite station du département ouvrira samedi et dimanche puis tous les week-ends et sera ouverte définitivement aux vacances de Noël. (renseignements : 04 68 04 22 25)

La station de Porté-Puymorens est à nouveau ouverte ce week-end. Avec 30 cm de précipitations neigeuses supplémentaires, la station propose l'ouverture d'un grand espace. Le secteur de la Mine ressemble à un champ de neige magnifique que skieurs et surfeurs auront beaucoup de plaisir à pratiquer. La neige de culture concerne essentiellement le front de neige autrement dit la partie initiation et recouvre la neige naturelle haute d'un bon 20 cm, de neige damée. La station fera également le pont de la Pursissima et ouvrira du 4 au 8 décembre et d'une façon définitive aux vacances de Noël. A noter que la vente de forfaits saison est prolongée jusqu'au 4 décembre. (renseignements : 04 68 04 82 41)

Du côté de la Cerdagne espagnole, la station de Masella ouvre 100% de son domaine ce vendredi avec 8 pistes accessibles. En revanche, la Molina lance sa saison avec un domaine partiellement ouvert.

Les stations Gran Valira Andorre qui regroupent Gran Valira, Soldeu, Pas de la Casa et Grau Roig sont ouvertes depuis le week-end dernier et proposent un forfait commun à toutes ces stations.

Les stations de Font-Romeu-Pyrénées 2000, Puyvalador, Err-Puigmal et l'Espace Cambre d'Aze ouvrent le 4 décembre.

Font-Romeu-Pyrénées 2000 propose jusqu'au 28 novembre le forfait saison adulte à 359 euros au lieu de 399 euros et le forfait saison enfant à 252 euros au lieu de 315 euros. Réservation sur www.altiservice.com

station de Formiguères.jpg

08/11/2010

Cerdagne-Capcir -Premier écolabel européen du massif des Pyrénées décerné au Chalet Ana

chalet Ana.jpgLes propriétaires du chalet Ana aux Angles, Laurent et Nathalie Martinez se sont vu remettre le premier écolabel européen des Pyrénées-Orientales, du massif pyrénéen, et le deuxième du Languedoc-Roussillon. Retour sur ce prix obtenu pour la reconnaissance de la qualité écologique du chalet.

 

Le Chalet Ana est imposant : 8 appartements de prestige sur plusieurs étages. Mais ce qui frappe le remise prix.jpgplus, quand on y pénètre, c'est la chaleur du bois, l'ardoise que l'on foule et les espaces de vie à l'esthétique contemporaine. Et quand, il y a deux ans, Laurent et Nathalie Martinez décident de construire cette résidence hôtelière, ils démarrent avec un projet bien défini. Le respect environnemental guidé par les origines allemandes de Nathalie les conduit à bâtir le chalet avec les normes écolabel comme fil conducteur. Si en premier lieu, ils ont privilégié l'ouverture de l'établissement et l'accueil des clients, ils ont rapidement engagé une démarche de certification écolabel européen.

L'accompagnement de la CCI

L'antenne de la CCI de Saillagouse s'est engagée sur la voie d'une politique active dans la gestion environnementale des entreprises. L'objectif est d'accompagner les professionnels pour la mise en place de cette démarche environnementale et de la promouvoir. Aussi, quand Laurent et Nathalie ont décidé d'obtenir la certification écolabel européen en hébergement touristique, la CCI leur a-t-elle permis de se mettre en relation avec une étudiante de l'Université de Montpellier qui, pendant 3 mois, a travaillé sur le dossier et structuré toutes les informations. Le dossier a ensuite été envoyé à l'AFNOR, organisme certificateur, ce qui a engendré un audit. « En toute modestie, le dossier était quasi-parfait et l'obtention de l'écolabel européen a été très rapide » nous confient Laurent et Nathalie.

Remise du prix

laurent et nathalie.jpgC'est en présence du maire des Angles, Christian Blanc, Claude Bonnet, responsable de l'antenne CCI de Saillagouse, Chantal Morieras de l'AFNOR et de très nombreux invités que le premier écolabel européen a été remis à Laurent et Nathalie Martinez. Cerise sur le gâteau, ou plutôt verrines et macaron de foie gras, une collation avec les trois chefs cerdans des Toques Blanches du Roussillon ont régalé le public de douceurs exquises. Christine Isidro, du Luvintia à Bourg-Madame, François Will de la Chaumière à Font-Romeu, Jean-Luc Planes, représenté par son frère Eric de l'Hôtel Planes à Saillagouse ont agrémenté cette remise de prix de la meilleure des manières.

ecolabel-quadri.jpg

L'écolabel européen, c'est quoi ?

L'écolabel européen reconnu dans 27 pays, certifie les engagements des entreprises tant dans le domaine de l'énergie, de l'eau, des déchets, des achats, des transports, des aménagements que dans la relation avec les clients et le personnel, et le lien avec la préservation et la valorisation du territoire. L'écolabel européen, qui présente donc six caractéristiques est demandé volontairement par le prestataire. Il donne au produit labellisé, un signe crédible d'excellence environnementale.

31/10/2010

Cerdagne - Haut-Conflent - Le CNEC organise une journée des associations du monde combattant

explications au puits des forçats.jpgLe Centre National d'Entraînement Commando a reçu une représentation des associations du monde combattant du département. Le colonel Nicolas Tachon a tout d'abord présenté un film afin de sensibiliser les présidents d'associations patriotiques, sur les évolutions des structures de la Défense. C'était également l'occasion, pour le colonel, d'expliquer le rôle qu'y joue le CNEC et la restructuration de l'armée de terre qui occasionnera des changements au CNEC à partir de 2011. En présence du colonel Zocchetto, délégué militaire départemental et Pierrette Cordelette, maire de Mont-Louis, les participants étaient invités à suivre une visite historique des installations effectuée avec brio par Sylvie Candau.

Le puits des forçats

Les participants, issus du monde militaire ont été passionnés par les explications fournies par Sylvie qui a expliqué le pourquoi de l'implantation de la citadelle par Vauban à Mont-Louis, la stratégie et la vie intra muros. Quant au fameux puits des forçats, tous ont été étonnés d'apprendre son fonctionnement et sa construction, autant externe qu'interne grâce aux différentes sessions de plongées organisées par l'office de tourisme avec l'appui des militaires de la Compagnie d'Instruction Nautique de Collioure.

Dépôt de gerbe

Suite à cette visite, un dépôt de gerbe était effectué, sous une pluie battante, au monument des commandos morts pour la France. Le colonel N. Tachon a rappelé l'origine du Bataillon de Choc, les commandos d'Afrique, le Corps léger d'intervention, le commando de France, le commando de Paris, le Commando de Provence et le Commando de Cluny. De 1943 à 1945, tous ont pris part aux opérations de libération du territoire national et les noms de leurs morts se sont accumulés sur des monuments dispersés sur les lieux mêmes de leurs faits d'armes. Le monument des Chocs et Commandos morts pour la France, inauguré cette année, a été conçu pour honorer leur mémoire collective, sans qu'un seul nom y soit gravé.

Un repas suivait cette cérémonie et l'après-midi était consacrée au suivi d'activités d'instruction et à une visite de la salle d'honneur du CNEC. Cette journée, qui remplace la traditionnelle journée des élus, a été appréciée de tous malgré des conditions météos difficiles.

 

cérémonie devant mémorial.jpg

01/10/2010

Cerdagne - Capcir - Mont-Louis - Les joueuses de l'USAP sur le parcours commando

parcours commando 1.jpgAprès leur titre de championnes de France, les filles de l'USAP XV ont connu quelques chamboulements. Rien de tel qu'un stage « cohésion » commando au CNEC de Mont-Louis pour resserrer les liens et entamer le championnat Elite du bon pied.

Cet été, l'USAP XV féminines connaissait quelques bouleversements. L'équipe a une nouvelle présidente, Sylvie Grimm et deux nouveaux entraîneurs, Laurent Pratx et Pierre-Henri Falcon et Jean-Louis Arcours en est le directeur sportif. Le championnat Elite reprend ses droits ce week-end et déjà les joueuses de l'USAP se déplacent chez l'équipe promue, Chilly Mazarin en région parisienne. Pour préparer l'entame de championnat, rien de tel qu'un stage cohésion avec les militaires du Centre National d'Entraînement Commando. L'adjudant-chef Pascal de la Touche, au soutien du commandant de la place et instructeur, aidé de l'adjudant Cédric Malingre avaient concocté un parcours collectif pour ces jeunes dames. Mais rien de ludique dans cette approche. A l'instar du rugby, jeu collectif par excellence, les obstacles ne pouvaient se franchir qu'ensemble.

Courage et bonne humeurparcours commando 2.jpg

Equipées de casque et de baudrier, les joueuses n'ont pas manqué de courage et de solidarité sur le parcours tracé sur les remparts de la citadelle de Mont-Louis. Elles se sont motivées les unes les autres pour arriver au bout du difficile parcours qui faisait appel à la réflexion, l'entraide mais aussi au physique et au mental. Mais l'USAP XV féminines ne serait pas ce qu'elle est sans la dose de bonne humeur qui habite les joueuses. Il faut dire aussi que certaines se connaissent depuis longtemps et ont partagé plusieurs titres de championnes de France. Le stage a favorisé dans un même temps l'intégration des nouvelles recrues.

Entraînement et réception

Après avoir passé la nuit à l'hôtel le Pyrénées à Font-Romeu, les joueuses se sont entrainées sur le stade municipal. Une réception suivait au Casino de Font-Romeu où joueuses et staff se voyaient offrir une collation par les maîtres des lieux, MM Solere et Gimenez alors que deux élus romeufontains,MM Llense et Sarda souhaitaient la bienvenue aux championnes. Force est de constater que entrainement usap féminin.jpgl'aura qui entoure les féminines n'est pas la même que celle dont bénéficie leurs homologues masculins. Et pourtant, elles s'entrainent tous les jours, parcourent 20 000 kms par an. Et, rien que ça, elles ont remporté 5 titres de championnes de France et sont championnes d'Europe en titre ! Sylvie Grimm la présidente dit de cette situation : « Elles sont en déficit de reconnaissance. Elles sont amateurs et s'investissent beaucoup pour porter haut les couleurs catalanes. De plus, les subventions ne sont pas à la hauteur de leur niveau sportif ». Il faut dire que par exemple, un déplacement à Chilly Mazarin, leur coûte pratiquement la moitié des aides. Les joueuses se paient même leur licence, parfois les déplacements. Elles ont pratiquement toutes un travail, d'autres sont à la recherche d'un emploi et une partie est composée d'étudiantes. Sylvie Grimm appelle à la création d'un club de supporters et à des aides de sponsors, entreprises ou autres. En espérant que cette très brillante équipe ne s'évanouisse pas dans l'air catalan...

Contact : usapXVfeminin@gmail.com Tél : 06 45 84 00 92

 

pose avec le bouclier de Vénus.jpg

 

Cerdagne - Capcir - Mont-Louis : Plongées dans le temps à la Citadelle

plongée dans l'eau à 8 degrés.jpgtri des gravats avec sylvie candau.jpgAprès deux ans de pause pour cause de dossier Unesco, et dans le cadre de la collaboration entre le Centre National d'Entraînement Commando et l'office de tourisme de Mont-Louis, le lieutenant-colonel Tachon a relancé les travaux de recherches au puits des forçats. pour  cela, il mis à disposition les plongeurs de la Compagnie d'Instruction Nautique de Collioure.

Durant 4 jours, l'adjudant-chef Pierre Boulard, les adjudants Yves Larmet, Luc Margail et les caporaux-chefs Ghyslain Dubois, Julien Proust ont effectué une douzaine de plongées de nettoyage. Les adjudants-chefs Jérôme Nempont, Bernard Saint-Martin assistés des caporaux-chefs David Arro et Sarda ont, pour leur part, assuré la mise en place et le fonctionnement de l'ingénieux système de relevage. D'autres ont donné un coup de main pour le vidage du caddy et le triage des déchets.

Une eau à 8e C !

C'est d'abord une descente de 13 m dans une partie maçonnée à bord de la nacelle puis une plongée d'une douzaine de mètres dans une zone taillée dans le granit dans un trou de 6 m de diamètre. L'eau est à 8°C et tout le travail se fait dans le noir absolu, la densité de la vase n'offrant aucune visibilité. Si quelques mètres cubes de déchets divers et de gravats ont encore été sortis lors de ce rude travail de fourmi, deux belles découvertes ont néanmoins donné le sourire à toute l'équipe. Sylvie Candau, responsable du patrimoine était particulièrement ravie des découvertes : « Nous avons remonté un petit seau en bois d'une contenance d'environ 2 litres et une très belle herminette. C'est un outil servant à travailler le bois, avec une lame certainement en fer du Canigou tant son état de conservation est bon ».

Le fond du puits n'étant toujours pas atteint et malgré des conditions difficiles de plongée, les plongeurs restent motivés pour continuer ces recherches lors d'une prochaine campagne, avec qui sait... quelques nouvelles trouvailles intéressantes ?

l'équipe des plongeurs devant le puits des forçats.jpg

30/09/2010

Cerdagne - Capcir - Mont-Louis - Pierrette Cordelette s'empare de la Citadelle

Pierrette Cordelette.jpgDepuis vendredi soir, les Montlouisiens ont un nouveau maire, Pierrette Cordelette. Mais le conseil municipal, à peine avait-il désigné le premier édile et ses trois adjoints, qu'il devait enregistrer, à nouveau, la démission de deux conseillers municipaux. En espérant que ceux-ci soient les derniers...

Et le nouveau maire est ...Pierrette Cordelette ! De l'urne, posée sur la table du conseil municipal est sorti sept fois le nom de cette jeune retraitée de la DDE. Quand on sait que 11 conseillers ont voté, la suite du déroulement des élections ne faisait guère de mystère. Les trois adjoints étaient également élus avec 7 voix chacun (contre 4), une majorité claire s'étant dessinée au sein du nouveau conseil municipal. Une preuve de cohésion dans une municipalité quelque peu malmenée ces derniers mois. Henri Taurinya est élu 1er adjoint, Christine Courivaud, 2e adjointe et Catherine Guille, 3e adjointe. Mais après l'élection du maire et de ses adjoints, Robert Raynaud prenait la parole pour annoncer sa démission. 1er adjoint sous l'ère Larmet, il avait assuré l'intérim, après la démission de ce dernier en août, à la demande de la préfecture. A sa suite, Danielle Jaoul remettait également sa démission et les conseillers, forts marris, ne réussissaient pas à l'en dissuader. Désormais, le conseil municipal est composé de neuf élus.

Le mot de Pierrette Cordelette

A peine élue maire, Pierrette Cordelette prenait la parole pour remercier, tout d'abord, les habitants qui se sont exprimés en sa faveur et la confiance témoignée envers ses colistiers. « Diriger une mairie, cela n'est pas chose facile, mais ensemble, nous ferons du bon travail, nous allons travailler pour bien Vivre à Mont-Louis, pour reprendre notre slogan ». Pour Madame le maire, c'est une expérience nouvelle, un nouveau défi pour une Montlouisienne pure souche mais à qui la tâche ne fait pas peur « D'autres l'ont fait avant moi, mais je compte bien sur les anciens pour m'aider et je les en remercie par avance ». Une nouvelle page se tourne dans la citadelle qui mérite bien qu'on parle d'elle de la meilleure des façons.

 

Pierrette Cordelette express

Fonctionnaire de la DDE durant 34 ans, d'abord à Perpignan puis à la subdivision de Saillagouse, elle est née à Mont-Louis d'une famille catalane, 3e dans une fratrie de 6 enfants. Ses parents y tenaient l'épicerie. Très connue dans les hauts cantons, Pierrette a été la correspondante de notre journal durant de très nombreuses années. Elle a été décorée Chevalier dans l'Ordre National du Mérite. Bien entourée par ses adjoints et son conseil municipal, elle espère de tout cœur remettre son village natal dans les bons rails.

nouvelle équipe municipale.jpg