11/09/2011

Cerdagne - Plus de 300 pompiers français et espagnols ont lutté contre un important incendie de forêt

Environs 150 ha sont partis en fumée sur les communes de Latour de Carol et Porta. Des moyens aériens d’envergure ont été engagés dès le départ du sinistre a priori d’origine accidentelle.

cerdagne,latour de carol,porta,sdis,codis,canadairs,dash,pompiers,centre de secours,sécurité civile,centre de vol en mpontagne,alat,eealat

Le spectacle de l'incendie. le feu a ravagé 150 hectares à l'endroit  même où un incendie s'était déclaré il y a 25 ans, en septembre 1986. 400 hectares avaient brûlé.

De très importants moyens terrestres et aériens ont été engagés sur le feu de forêt le plus important du département cette année.  C’est vers 16h, vendredi, que l’alerte était donnée par un habitant de Quès, hameau de Latour de Carol. Très vite les pompiers de Cerdagne et Capcir étaient sur site ainsi que les hélicoptères bombardiers d’eau catalans (HBE) venus de Gérone et Barcelone. La conjonction des trois paramètres, température élevée, végétation très sèche et dénivelé important a été  la cause d’une propagation extrêmement rapide du feu.

Contenu la nuit

A 20h, l’intervention des canadairs venus de Marignane, des trackers, d’un DASH et des avions bombardiers d’eau était interrompue par la nuit. Il n’y avait que les hommes au sol pour combattre le feu qui s’est propagé sur deux grands fronts après que le vent ait subitement tourné. Une équipe spécialisée en contre-feu du SDIS était alors hélitreuillée par le Dragon 66 de la Sécurité Civile. Alexandre Trani chef de colonne jusqu’à samedi matin espérait que le feu se calme durant la nuit « Nous avons allumé des feux tactiques et demain matin nous attendons une attaque aérienne massive ». Effectivement, le samedi matin grâce au travail remarquable des pompiers, le feu était contenu. Cependant, on devait déplorer six blessés heureusement sans gravité parmi les combattants du feu.

320 pompiers mobilisés

Le samedi dès 7h, les HBE catalans pompaient sans relâche l’eau de la carrière de Quès pour lâcher à chaque largage, de 700 à 1000 litres d’eau. Des centaines de rotations incroyables effectuées par des catalans qui n’avaient pas l’intention de laisser repartir les dizaines de foyers encore fumants. Quatre canadairs de Marignane et deux trackers intervenaient à leur tour. Mais le vent se levait vers 11h, laissant craindre une reprise des braises. Finalement, ce sont 320 pompiers dont 80 espagnols qui étaient sur site pour arrêter coûte que coûte cet incendie qui avait atteint la crête espagnole.

Le DIH opérationnel

En fin de matinée, le Détachement d’Intervention Héliporté (DIH) entrait en opération « Deux hélicoptères Puma et une Gazelle de l’Ecole d’Application de l’Armée de terre de Cannet des Maures dans le Var ont héliporté en tête de feu, une unité complète de Brignolles. 30 militaires ultra spécialisés ont pour mission d’allumer des feux tactiques pour protéger la ligne de crête. Ils étaient il y a peu à Fukushima » précisent le commandant Graffeille du DIH et Emmanuel Moulard, directeur du cabinet du préfet. Rajoutons que dès 16h vendredi, l’ALAT de Sainte-Léocadie, prévenue par la Direction militaire départementale a prit une part active lors des secours en accueillant et ravitaillant à la base les hélicoptères espagnols, les hélicoptères de Cannet des Maures et le Dragon 66.

Il y a 25 ans presque jour pour jour

Les habitants de la vallée du Carol avaient l’impression de revivre le même drame qu’il y a 25 ans. Il faut dire qu’en septembre 1986, un incendie provoqué par la foudre avait détruit plus de 400 ha au même endroit. « Ce qui part en fumée, c’est les plantations que nous effectuées depuis 1989. L’ONF a fait quatre tranches de travaux avec la plantation de 12 000 plants, alizée blanc, pins à crochets, mélèzes, bouleau. C’est une catastrophe» nous dit Jacques Volle, agent patrimonial de la forêt de Latour de Carol.

Heureusement, cette fois-ci, les moyens aériens ont été déployés en nombre et rapidement, ce qui n’avait pas été le cas en 1986.

Encadré

Un combat franco-catalan

Les pompiers Catalans et Français ont uni leurs efforts pour combattre ce feu spectaculaire. Près de 80 pompiers catalans sont venus prêter main forte à leurs homologues.  Concernant les aéronefs, on a pu compter 3 hélicoptères bombardiers d’eau venus de Barcelone et Gérone, 25 véhicules venant de Cerdagne espagnole, de Barcelone et Tarragone. « Pour contourner l’obstacle de la langue, un coordinateur bilingue a été envoyé par l’Espagne. Il est demeuré dans un hélicoptère de commandement tout au long des opérations. A terre, dans chaque secteur où l’on trouvait conjointement les deux nationalités, un chef bilingue était désigné » dit Carlos de Pablos, commandant les opérations espagnoles.

 6 - le fau depuis le PC.jpg

Des moyens importants ont été déployés dès vendredi après-midi. Les trackers ont largué du retardant (photo 1) et les canadairs ont effectué de nombreuses rotations (photo 2) tout comme les hélicoptères bombardiers d’eau espagnols (photo3). Toute la nuit, la forêt a continué à s’embraser (photo 4 et 5) mais 320 hommes étaient sur site le samedi matin pour stopper ce sinistre dont la cause demeure encore inconnue. Les gendarmes de la communauté de brigades de Bourg-Madame et Saillagouse étaient sur place pour recueillir des indices.

photos : F. Berlic

1 - tracker.jpg

 Les trackers ont largué du retardant

2 - canadair.jpg

Quatre canadairs de Marignane ont largué à chaque passage 6000 litres d'eau chacun. Ils ont rechargé au Lac de Matemale et ont été opérationnels vendredi et samedi.

11 - feu.jpg

Le feu s'est déclaré vendredi 9 septembre vers 15h45. Il a ravagé en deux jours, 150 hectares.

10 - canadair 1.jpg

Intervention de canadairs.

9 - hélico 2.jpg

Les hélicoptères bombardiers d'eau (H.B.E.) venus de Gérone et Barcelone ont accompli un travail remarquable et ont permis au feu de ne pas prendre plus d'ampleur au tout début du sinistre.

4 - le feu au-dessus de Quès.jpg

L'embrasement des pins. L'incendie au-dessus du hameau de Quès vendredi soir.

3 - hélico espagnols.jpg

Les H.B.E. espagnols venaient faire le plein d'eau à la carrière de Quès. Un ballet incessant pour sauver la forêt cerdane.

8 - pompiers devant le feu.jpg

Le P.C samedi matin.

09/09/2011

Cerdagne- Bourg-Madame - Rentrée au collège Cerdanya : entre rénovation et déception

Après la traditionnelle photo des personnels lors de la journée de pré-rentrée, le Principal du Collège de Bourg-Madame, Nabil Ayache, nous a livré ses premières impressions.

_ Que pouvez-vous nous dire sur cette rentrée ?

Nabil Ayache : Les effectifs sont stables, comme les équipes, les postes sont quasiment tous pourvus et les travaux de restructuration se poursuivent. Je souhaiterais remercier le Conseil Général pour ses investissements malgré la situation financière que nous connaissons.

-  Des aspects négatifs ?

N.A : Nous déplorons les suppressions d’un ½ poste administratif et d’un ½ poste de surveillance et l’absence préjudiciable du principal adjoint qui ne sera toujours pas remplacé.

-  Quelles seront les priorités pédagogiques ?

N.A : D’abord mobiliser les acteurs au service des élèves en difficulté en proposant différentes modalités de soutien : aide individualisée, accompagnement éducatif, programme personnalisé de réussite éducative. Ensuite poursuivre la mise en place de certains outils pédagogiques : livret personnel de compétences pour le socle commun, passeport Orientation pour la découverte des métiers et des formations. Enfin travailler sur le dossier du transfrontalier.

Sur le refus du Recteur de transférer chez vous la section Electrotechnique de la Perle Cerdane ?

N.A : Mon devoir de réserve impose de ne pas commenter cette décision mais les acteurs locaux connaissent ma position.

Que peut-on vous souhaitez pour cette deuxième année ?

N.A : De conserver le soutien des équipes, la confiance des parents et d’accroître la réussite des élèves !

                                                                                              Propos recueillis par Frédérique Berlic

le personnel du collège Cerdanya.jpg

Autour du Principal, le personnel du collège pose pour une photo souvenir. Parmi les satisfactions de cette rentrée 2011-2012, les travaux que va connaître le collège, le bémol étant le refus du transfert, par le recteur d’Académie, de la section Electrotechnique de la Perle Cerdane.

06/09/2011

Cerdagne - La sélection à l’élection Miss Nationale passe par la Cerdagne

eurydice RIGAL.JPGSuite à une rencontre entre Georges Armengol et Geneviève de Fontenay, est née l’idée d’organiser l’élection de Miss Cerdagne Roussillon. La candidate choisie concourra directement pour l’élection de Miss Nationale !

Le samedi 15 octobre 2011, Saillagouse organise l’élection de Miss Cerdagne-Roussillon en partenariat avec le Comité des Miss du Grand Sud présidé par Geneviève de Fontenay. La Miss élue ce soir là, et qui représentera le département des Pyrénées-Orientales, partira directement en sélection pour le concours de Miss Nationale Geneviève de Fontenay 2012.

Pour la première fois, une miss pourra représenter notre département.

Une rencontre à Castres

Pourquoi une élection de Miss à Saillagouse ?  En 2008, Georges Armengol avait été invité à l’élection Miss Albigeois-Midi-Pyrénées et avait assisté au sacre de Chloé Mortaud, future Miss France 2009. « J’avais été emballé par le spectacle et déjà l’idée d’organiser une élection ici avait germé » nous dit le maire de Saillagouse et conseiller général. Puis, il y eut cette opportunité de rencontrer Geneviève de Fontenay le 14 mai dernier à Castres. « On me l’a présenté et nous avons conclu tous les deux que c’était une occasion de créer un évènement à Saillagouse et d’élire, ici, la miss départementale » rajoute-t-il.

Feu vert pour la Cerdagne

Geneviève de Fontenay attachée à notre territoire a naturellement proposé à Georges Armengol d’organiser l’élection de Miss Cerdagne Roussillon. Ainsi, la gardienne du temple des reines de beauté depuis plus d'un demi-siècle, la « Dame au chapeau » offre l’opportunité de représenter le Roussillon à la finale pour l’élection de Miss Nationale Geneviève de Fontenay 2012. Les filles qui voudront s’inscrire devront donc résider dans les Pyrénées-Orientales.

Une soirée d’exception

Les 10 à 15 jeunes filles du département devront non seulement avoir un physique, mais également une allure, une façon de se tenir, de parler, une certaine culture, quelque chose d’indémodable. Toutes ces candidates nous proposeront un spectacle de grande qualité, toujours dans le respect des valeurs de Geneviève de Fontenay « Lorsque mes Miss défilent, elles ne sont jamais sexy au sens dégradant du terme, elles sont glamour, c'est-à-dire séduisantes, sans racolage ni exhibition ». On pourra assister à un enchainement de magnifiques tableaux, entre présentation des miss dans leurs différentes tenues et shows musicaux sur le thème des comédies musicales, supervisés par Eurydice Rigal.  Elles défileront dans trois tenues cultes : robe de soirée, maillot de bain et tenue de ville.

Il n’en restera qu’une, l’Unique, qui partira directement en sélection pour l’élection de Miss Nationale Geneviève de Fontenay 2012 !

 

Appel à candidatures 

Pour participer à l'élection de Miss Cerdagne-Roussillon à Saillagouse le samedi 15 octobre 2011, il est temps de s'inscrire. La Miss et ses dauphines élues représenteront le département des Pyrénées-Orientales pendant un an et la miss Cerdagne-Roussillon sera sélectionnée directement pour l'élection de la Miss Nationale Geneviève de Fontenay 2012.

Critères de participation : taille minimum 1,70m - Age : entre 18 et 23 ans. Etre française de naissance ou naturalisée (la double nationalité est acceptée).

Contacts : Maryline Lherm déléguée régionale, comité des Miss du Grand Sud : 06 81 84 58 65 et Office de tourisme Communautaire « Pyrénées-Cerdagne » : 04 68 04 15 47

 G de Fontenay et georges Armengol.jpg

La soirée de l’élection Miss Cerdagne Roussillon s’annonce pleine de surprises et de magie placée sous le signe de la féminité et de l’élégance, les symboles et valeurs de Geneviève de Fontenay. C'est l'occasion de mettre en valeur la féminité et l'élégance des jeunes filles de notre région et de représenter le Roussillon au niveau national. Georges Armengol et Geneviève de Fontenay lors de leur rencontre à Castres.

31/08/2011

Cerdagne - Katy, une peintre muraliste d’exception

Son travail est d’embellir les surfaces de bâtiments a priori disgracieux. Katy Lemaire a le talent chevillé au pinceau et l’imagination à la hauteur de son art. Portrait d’une muraliste

cerdagne,katy lemaire,peintre muraliste, fresquiste,erdf

Cerdagne - C’est tranquillement que Katy a pris possession de l’abri bus de Sainte-Léocadie. Et c’est doucement mais sûrement que les automobilistes ont vu sortir de murs pâles et taggés, une scène champêtre et sacrément réaliste. En quatre jours, cheval, moutons et vaches ont fait leur apparition en moins de temps qu’il ne faut pour le dire !

Peintre de toujours

Katy, sarthoise d’origine, est arrivée dans le département il y a 11 ans. Habitante de Villelonge de la Salanque, elle a créé sa propre entreprise. Artiste peintre depuis toujours, elle aurait aimé faire ce métier dans sa jeunesse. Mais c’est maintenant, après une « autre vie », qu’elle assouvit pleinement sa passion. Elle a commencé à se former en réalisant un trompe l’œil au Canada avec une équipe spécialisée. De retour chez elle, elle propose à ERDF de peindre un poste EDF dans son village. L’entreprise accepte immédiatement. Il faut dire que ce travail valorise les quartiers, le patrimoine EDF et surtout ça plait !

Tout type de travail

Katy commence tout juste à être connue. Après cinq ans de travail, elle a de nombreuses réalisations à son actif. En Cerdagne, elle a œuvré à Err, à Sainte-Léocadie, Font-Romeu. Si les postes EDF sont les surfaces les plus transformées, elle a peint un mur de 15 mètres, et des fresques un peu partout dans le département. Les mairies, très satisfaites du travail réalisé l’ont largement fait savoir et les louanges pleuvent autant que les commandes.

cerdagne,katy lemaire,peintre muraliste, fresquiste,erdf

Après des années pas toujours faciles, Katy, la peintre muraliste (ou fresquiste) sort du tunnel. On lui souhaite beaucoup de murs à peindre et de fresques à réaliser.

Où la contacter ?

Katy Lemaire : 06 33 03 15 11 mail : cathy.lemaire@gmail.com

cerdagne,katy lemaire,peintre muraliste, fresquiste,erdf

Sur la commune de Sainte-Léocadie, Katy a transformé en quelques jours, un abri bus en cour de ferme. Et le poste EDF, sur la route de la station du Puigmal a été joliment relooké.

Saillagouse - Nicolas Fayolle, vice-champion du monde de pentathlon

Nicolas fayolle et marie Oteiza.jpgNous avions récemment relaté dans nos colonnes (L’Indépendant du 12 juillet), l’ascension sportive fulgurante du jeune saillagousain Nicolas Fayolle en pentathlon moderne. Son titre de vice-champion de France brillamment remporté à Perpignan en mai dernier lui avait ouvert les portes du championnat du Monde en Turquie. Le week-end dernier, pas moins de 80 garçons et 68 filles de 28 pays se sont alignés pour ce rendez-vous international. Les pentathlètes ont eu deux jours de compétitions individuelles pour se départager. Les Français ont encore démontré leur talent de relayeurs au travers du relais mixte composé de Marie Oteiza et Nicolas Fayolle. Ces derniers s'octroient l'argent en devançant les États-Unis. Réguliers sur les 3 épreuves (natation, escrime et combiné) les deux jeunes athlètes se sont illustrés de belle manière en natation avec 1'59 (soit le 2ème temps). Les Biélorusses remportent la compétition.

Nous adressons nos félicitations à Nicolas, licencié à Font-Romeu, pour ce magnifique résultat.

Nicolas Fayolle.jpg

Avant-hier, au championnat du monde cadet de pentathlon, le saillagousain Nicolas Fayolle associé à Marie Oteiza en relais mixte, a remporté le titre de vice-champion du monde en catégorie cadet.

18/08/2011

Cerdagne - Osséja - Osséja – Les Chevaliers de l’Ordre des quatre vents déboulent aux Médiévales

médiévales 1.jpgC’est déjà la 3e édition des Médiévales et en peu de temps cette manifestation est devenue un incontournable de l’été. Braves gens, bienvenue au pays de l’archerie et de l’héraldique.

Dès jeudi et pour deux jours, Osséja va vivre au rythme d’un camp médiéval où archers, épéistes, cracheurs de feu, conteurs et autres fauconniers vont se côtoyer pour le grand plaisir d’un public toujours plus nombreux.

C’était comment au 13e s. ?

Cette année, les Chevaliers de l’Ordre des quatre vents et sa trentaine de preux figurants, vont planter tentes et décors pour montrer ce qu’était la vie quotidienne au 13e s. en Languedoc. Leur point fort : la présentation de batailles avec les diverses armes du Moyen-Age. Leurs combats chorégraphiés ne sont à rater sous aucun prétexte tout comme les défilés du seigneur et de ses hommes, accompagnés par leurs dames et toute la mesnie.

Vol au dessus de la Vanéra

Les Médiévales s’enrichissent de nouveautés fort attrayantes. Cette année, Les Ailes du Roussillon fauconnerie.jpgproposent un spectacle de fauconnerie. Les buses de Harris et les hiboux grand-duc vont investir la place mais il sera possible de voir de près ces magnifiques rapaces. Les enfants pourront travailler avec le fauconnier et recevoir les explications de cet art ancestral.

 

Artisanat et bouffonerie

Pas de fête médiévale sans présentation de l’artisanat médiéval. L’Atelier Esquielle ouvre un véritable village d’artisans : un fondeur, un forgeron et un sculpteur-tourneur sur bois. La Forge de L'ours montrera son savoir-faire avec des travaux de Forge, création d’enseignes figuratives forgées, grilles de défense et autre garde-corps. Mais qui dit Moyen-Age dit farce et fantaisie. Moretum, un duo endiablé et fantasque va, du haut de sa charrette, pratiquer des expériences alchimiques dans son laboratoire osséjanais.médiévales 9.jpg

Un final pyrotechnique

L’ambiance médiévale, c’est aussi la musique qui la crée. Cette année, c’est Cauca Viehla qui

va égrener ses notes tout au long de ces deux journées. Mais c’est une autre musique qui va clôturer les Médiévales : les sifflements du spectacle pyrotechnique proposé par Moretum et des Chevaliers de l’Ordre des quatre vents suivis par l’explosion du feu d’artifice qui achèvera en beauté deux jours d’exception.

 

Beaucoup d’animations sont prévues pour ces Médiévales organisées par L'Envol d'Osséja. Cette édition s'est largement étoffée en terme d’ateliers. Les enfants seront gâtés avec une archerie spécialement prévue pour eux et les spectacles pyrotechniques seront particulièrement impressionnants.

médiévales 6.jpg

programme :

jeudi 18 août. 14h: ouverture des ateliers (râtelier d'armes, épées mousses, calligraphie, herboristerie...). de 14h à 18h: ouverture de l'archerie. 16h à 16h30: saynètes et combats. 16h30 à 18h: ateliers intéractifs. 18h15: vols de rapaces.  21h15: spectacle médiéval. 22h: spectacle de pyrotechnie. 22h30: bal avec Diabolin DJ.

Vendredi 19 août:  10h: ouverture des ateliers. 10h45: défilé médiéval en musique. 11h à 11h30: saynètes et combats.11h45: vols de rapaces. 13h à 16h: ateliers interactifs. 14h à 18h : ouverture de l'archerie. 14h : Spectacle médiéval. 16h à 16h30: Combats de chevaliers.  16h30 à 18h: ateliers interactifs.18h15: vol de rapaces. 21h30: spectacle de pyrotechnie.22h : feux d'artifices (cour de l’école). 22h15 : spectacle de pyrotechnie. 23h : Grand bal.

Grand marché médiéval du terroir. Possibilité de se restaurer à la taverne les deux jours avec menus à thème...

médiévales 7.jpg

Bolquère - Une Foire Bio par comme les autres

La commune de Bolquère fait dans la qualité, certes mais mâtinée de poésie et d’originalité. Bienvenue à la 3e édition de la Foire bio et ses manèges qui vont vous faire fondre !

Les courses au marché

Foire bio bolquère.jpgComme l’année dernière, pas moins de soixante exposants seront sur site. On annonce même quelques exposants supplémentaires, succès de l’édition 2010 oblige. Le village accueillera un grand marché entièrement consacré aux produits bio où les consommateurs pourront retrouver le goût des produits du terroir. On pourra sentir mais aussi déguster avant bien sûr, d’acheter ! Il y aura foule pour ce marché devenu une référence du bon goût. Mais l’ambiance musicale sera également de mise : l’animation nous est proposée par Bruno et son orgue de barbarie mobile.

Un manège carré qui tourne rond

Lors de la 2e édition, Vache Manège et l’Orgameuh avait bluffé son monde par son originalité. Pas de panique, cette année, on prend presque les mêmes et on recommence ! La cabane de jardin et sa brouette à sons débarque à Bolquère. Mais pas question de rester les bras croisés à faire risette à vos petiots qui tournent sur le manège. Cette nouvelle attraction est une propulsion parentale renversante. Et comment ça marche ? Le manège carré tourne rond grâce à l'énergie "écolo" issue du mouvement de deux rocking-chairs dans lesquels les parents se balancent, lisent ou tricotent ! On y trouve la citrouille, le nénuphar, le tournesol, la gerbille, la coccinelle, le sac à patates, la salopette, le pot de fleurs et attention au schnouffeur-arroseur !

On l’aura compris, cette 3e édition de la Foire bio promet de belles choses et Bolquère continue dans sa ligne de programmation efficace et toujours aussi ludique.

Programme : jeudi 18 août

De 10h à 18h, au village de Bolquère : Marché bio et le nouveau manège « La cabane de jardin et sa brouette à sons ».

Informations complémentaires à l’office de tourisme : 04 68 30 12 42 

manège la cabane de jardin .jpg

Le village sera une fois de plus en ébullition. Environ soixante exposants vendront du « Bio » sur une foire qui prend de l’ampleur chaque année. L’attraction du jour : la cabane de jardin et sa brouette à sons.