11/02/2013

Cerdagne-Bourg-Madame : Comment fonctionne la Croix-Rouge en Cerdagne ?

Créée en 1972, la Croix rouge de Cerdagne joue un rôle primordial dans l'aide aux plus démunis. Retour sur cette association et sur des assertions dénuées de fondements.

La Croix-Rouge existe en Cerdagne depuis 40 ans. Si initialement, la principale activité était le secourisme, son action a largement évolué au fil des ans. Des centaines de diplômes délivrés et quelques mutations plus tard, la Croix-Rouge propose dans un local mis gracieusement à disposition par la mairie de Bourg-Madame,  la vente de vêtements et autres et surtout distribue des colis alimentaires.

le local très achalandé.jpg

Un local bien achalandé avec des prix modiques. photos : F. Berlic

Une dizaine de bénévoles

Tous les jours, la Croix-Rouge  reçoit une quantité importante de vêtements de la part de Cerdans ou Capcinois solidaires. Le linge est trié plusieurs soirs par semaine par la dizaine de bénévoles. Cela demande beaucoup d'investissement. La Croix-Rouge travaille en étroite collaboration avec  l'association de réinsertion ARES et ses ateliers qui remettent en état les vêtements pour les rendre propres à la revente. Mais depuis quelques temps, des colonnes de recyclages de textiles mises en place par le Sydetom complique la tâche des associations caritatives "Nous avons une très forte diminution des dons car les gens mettent les vêtements dans ces colonnes. C'est très grave pour nous. Je demande aux habitués de continuer à nous apporter les vêtements" réclame Mercédès Marty.

Une fausse idée de l'activité

Les gens se font une fausse idée de ce qui se passe au local. "Le jeudi, jour de permanence, de nombreux Sud-américains venant de Puigcerda fréquentent le centre. Les gens pensent qu'ils viennent chercher des colis alimentaires ou qu'on leur donne gratuitement des vêtements. Ce n'est pas du tout la vérité" nous dit Mercédès Marty. C'est en réalité tout le contraire. "En achetant les vêtements à prix modique, ce sont eux qui nous permettent de faire des colis alimentaires pour les Cerdans et Capcinois nécessiteux. D'ailleurs, les Espagnols n'ont pas le droit au colis alimentaire" rectifie la présidente. En raison de l'éloignement, la Croix-Rouge ne bénéficie pas de la Banque alimentaire et fonctionne donc avec les dons de particuliers, mais aussi de professionnels comme Indigo, Carrefour Market, Aldi et bien sûr de la vente des vêtements, bibelots, puériculture et la collecte alimentaire qui a lieu tous les ans dans les supermarchés cerdans.

2 le local.jpg

Le local se situe sur le parking des bus du collège. photos : F. Berlic

Après les Restos du coeur

Quand les Restos du Coeur arrête sa campagne au mois d'avril, la Croix-Rouge prend le relais au niveau de l'alimentaire. Soit 8 mois sur 12! "L'année dernière 15 tonnes de colis alimentaires ont été distribués à 105 personnes dont 47 enfants qui ne mangeaient pas à leur faim. Ils habitent Osséja, Bourg-Madame, Saillagouse, Eyne, Sainte-Léocadie, Ur, Porta, Enveitg, Latour de Carol, Riutès, St-Pierre dels Forcats ou encore Err" nous dit Mercédès. Et une hausse de 30% par rapport à 2011. Il faut savoir que tout le monde peut venir acheter vêtements ou autres à la Croix-Rouge pour un prix compris entre 1et 3€. En revanche, les bénéficiaires de colis alimentaires sont pris sur dossier.

N'hésitez pas à venir à l'Antenne Croix-Rouge Cerdagne à Bourg-Madame, à côté de l'Ecole primaire ou y faire un don. Pour les dons en chèques : Croix-Rouge Cerdagne mairie 66760 Bourg-Madame. 

22/01/2013

Bourg-Madame - Epicentre, une épicerie solidaire ouverte à tous

L'épicerie solidaire de Répliques66 ouvre ses portes aujourd'hui. Un aboutissement pour les membres de l'association et Stéphanie Godard  à l'origine de ce projet très humaniste.

1 Stéphanie Godard.jpgAprès avoir travaillé d'une façon bénévole dans l'association dont elle a l'origine Répliques66, Stéphanie Godard en est depuis juillet, salariée. Depuis juillet 2011, elle s'est investie dans le projet d'épicerie solidaire, unique dans le département. Tous les membres de l'association, sa présidente Julie Lledos en tête, l'ont soutenue dans ce rêve un peu fou de voir en Cerdagne, un lieu pratiquant des prix justes pour les consommateurs et les producteurs. C'est chose faite avec une ouverture effective aujourd'hui à 10h. Pour s'occuper de l'épicerie Epicentre, Stéphanie, directrice coordinatrice sera secondée par Angeline qui elle gèrera la vente à proprement parler.

Stéphanie Godard à l'origine de l'épicerie solidaire. Photo : F. B.

Une réponse à besoin

Les différentes réunions publiques organisées par Réplique66 ont démontré les besoins d'une épicerie solidaire en Cerdagne. "Cela nous a convaincu de développer cette idée et de proposer le projet à différents financeurs" nous dit Stéphanie qui enchérit " C'est un projet d'économie sociale et solidaire. on est là pour développer de l'activité économique, créer de l'emploi, un lieu de lien social et de rencontre et une aide alimentaire de qualité. Ça répond à un souhait des politiques aujourd'hui de ne plus être dans du don mais justement d'être dans une aide participative". Cela correspond aussi à un souhait des habitants de consommer différemment. On y trouve des produits classiques mais surtout, un gros rayons de produits locaux venant de Cerdagne, Capcir et Conflent.

2 l'intérieur de l'épicerie avec Angeline.jpg

Angeline s'occupera de la vente à Epicentre. photo : F. Berlic

Quel est le public visé?

L'épicerie est ouverte à tout le monde. C'est la différence fondamentale entre l'épicerie solidaire et l'épicerie sociale qui elle est réglementée et s'adresse à un seul public. "Il y aura deux sortes de clients qui doivent adhérer à l'association : les solidaires qui payeront le prix normal et les aidés qui bénéficieront, après étude de leur dossier de réduction allant de 25 à 50% sur les produits. Le but est de donner un coup de pouce aux gens qui n'ont pas forcément droit aux aides sociales tels par exemple les travailleurs pauvres" explique Stéphanie. De plus des ateliers où les Cerdans pourront se retrouver autour de cours de cuisine, de confection de confitures, bref un partage des savoirs. "C'était une idée presqu'utopique au départ et on en est là. Je suis très fière de voir ça et ça va évoluer. C'est la première pierre de l'édifice Répliques66" conclura Julie Lledos la présidente. Une bien belle idée qui a germé et fait son chemin pour s'arrêter au 5 avenue Porte de France.

3 épicerie Epicentre.jpg

Epicentre se trouve à l'entrée de la rue principale, à l'ancien magasin Madeleine. Photo : F. Berlic                                                                                                            

Sont partie prenante dans l'Epicentre : Le Conseil Général, l'Europe (aide alimentaire), la Fondation de France, CIRA66, la mairie Bourg-Madame. Epicentre ouvre ses portes aujourd'hui à 10h (ancien magasin Madeleine). Horaires hebdomadaires : mercredi, jeudi, vendredi et samedi : 10h-12h30 et 15h-19h. Tél : 06 16 09 67 55. contact mail : repliques66@hotmail.fr

30/10/2012

Cerdagne - Coralie Hernandez représentera le département à l’élection Miss Prestige National 2013

L’élection de Miss Cerdagne-Roussillon a rendu son verdict. La jeune cerdane Coralie Hernandez succède à Christelle Roca qui a lui remis son écharpe conquise il y a un an.

Samedi, le froid s’est soudain abattu sur la Cerdagne qui perdait 10° en une heure de temps ! Heureusement, l’élection de Miss Cerdagne-Roussillon était là pour faire remonter la température. Il faut dire que rien ne manquait à cette soirée de gala où la prestance n’avait d’égale que l’élégance.

Christelle, l’enchantement

  cerdagne,communauté de communes pyrénées-cerdagne,élection miss cerdagne-roussillon,christelle roca,coralie hernadez,miss prestige national

passage en tenue de soirée. photo : © Frédérique Berlic

La soirée, organisée par la Communauté de Communes Pyrénées Cerdagne en collaboration avec la mairie de Saillagouse et Comité du Grand Sud, était sous le signe de la bonne humeur mais aussi de l’élégance. Pour cette dernière qualité, la seule présence de Christelle Roca, élue l’année dernière et qui remettait en jeu son écharpe irradiait le podium. Ceinte dans la robe bleu-blanc-rouge et la couronne, attributs de son titre de Miss Prestige National 2012, Christelle a tout simplement renversé l’assistance ! Mais toutes les bonnes choses ayant une fin, place était donnée aux nouvelles candidates pour l’édition 2012. 

cerdagne,communauté de communes pyrénées-cerdagne,élection miss cerdagne-roussillon,christelle roca,coralie hernadez,miss prestige national

L'ensemble des candidates en tenue de ville. © Frédérique Berlic

Stressées mais motivées

Sept filles ont eu le courage de se présenter, sublimées par la coiffeuse Babeth d’Isatis et les deux esthéticiennes, Claudine (Vénus centre de beauté à Font-Romeu) et Manon (Au plaisir de soi à Bourg-Madame). Les jeunes filles mises en beauté, il ne restait plus qu’à défiler. Premier passage en tenue de soirée : les sublimes robes haute-couture de la Maison Carrière de Villefranche de Lauragais ne pouvaient que mettre en confiance les candidates. Le 2e passage en maillot de bain était toujours aussi délicat pour les filles mais fortement apprécié du public. Quant au défilé en tenue de ville avec élégants bibis à l’appui (le très chic chapelier Autan mode d’Albi), il clôturait la prestation des sept candidates.

Des Miss en scène

Le show préparé de main de maître par Eurydice Rigal, par ailleurs Miss Albigeois Midi-Pyrénées 2007 mettait en scène d’autres Miss récemment  élues : Laetitia Tolfo,  Aurélie Jasottes, et  Alessia Trouan. Les saynètes permettaient d’attendre joliment ce pour quoi tout le monde était là. Le public avait activement voté et le jury délibéré. Il ne restait plus qu’à écouter les résultats. Bonne surprise, étonnement mais aussi déception sont le lot de ce genre d’élection. Et quand les résultats ont été proclamés par Marylin Lherm déléguée du Comité du Grand Sud, secondée par Josiane Valette, déléguée du comité Provence Côte d’Azur, la salle a réservé une ovation à la toute nouvelle Miss Cerdagne-Roussillon, Coralie Hernandez, grande brune aux yeux bleus. Christelle Roca lui remettait l’écharpe qui lui ouvre l’accès direct à l’élection de Miss Prestige National 2013 Geneviève de Fontenay.

Le rideau se refermait sur cette nouvelle édition mais dans tous les cas, chapeau bas à l’ensemble des concurrentes pour qui, se présenter était un véritable challenge personnel.

 

cerdagne,communauté de communes pyrénées-cerdagne,élection miss cerdagne-roussillon,christelle roca,coralie hernadez,miss prestige national

Aux côtés de Coralie Hernandez, Marion Sabardeil, 1e dauphine à l’extrême g et Léa Chancelle, 2e dauphine à l’extrême dr, complètent le palmarès.© Frédérique Berlic

Ce qu’elles ont dit :

Coralie Hernandez, 20 ans, originaire de Ur.  : « Je suis très surprise et je ne m’y attendais pas . L’année dernière j’avais été élue 1e dauphine de Christelle et c’était déjà beaucoup. Je suis très émue et à l’annonce des résultats, j’ai eu un temps de réaction un peu long ! L’équipe a été formidable toute la journée, on a été très entourées. J’espère faire aussi bien que Christelle qui a très bien mis en valeur le département toute l’année ».

Marylin Lherm « Le choix était difficile. Mais finalement, le résultat, je le cautionne complètement car Coralie a été largement élue et par le public et par le jury. J’en profite pour remercier les partenaires financiers, Mitsubishi France,  Banque Populaire, CCI, Conseil général, Spar, Hotel Planes, Jocaveil, Bains de Llo, Védrignans, Bonzom, groupement des commerçants et artisans de Saillagouse sans qui rien n’est possible. Mention spéciale à Nicolas Cayzac pour ses vidéos et aux fleuristes, Primevère de Mont-louis et Vert'Tige de Saillagouse »

Christelle Roca « Je souhaite à Coralie de vivre la même chose que moi, voire mieux ! Il faut qu’elle profite de chaque instant. Je sais qu’elle saura représenter les valeurs de Geneviève de Fontenay à l’élection nationale ». 

cerdagne,communauté de communes pyrénées-cerdagne,élection miss cerdagne-roussillon,christelle roca,coralie hernadez,miss prestige national

Christelle Roca a remis l’écharpe à Coralie Hernandez.  ©  Frédérique Berlic 

01/09/2012

Cerdagne - La problématique des maisons d'enfants en Cerdagne

Lundi 3 septembre, les locaux à sommeil de la Perle Cerdane seront fermés à tous les enfants pris en charge dans cette structure. ils devront désormais dormir tous les soirs aux Escaldes. Pour l’ensemble des maisons d’enfants du plateau cerdan, l’arrivée du Pôle pédiatrique de Cerdagne serait une solution à tous les problèmes. Marie-Thérèse Ortiz, directrice des Tout Petits à Bourg-Madame et présidente de l’Association Santé Cerdagne Capcir, a désiré s’exprimer sur la problématique des maisons d’enfants.

Quelle est votre réaction à l’annonce de la fermeture des locaux à sommeil de la Perle ?

C’est un problème grave dont personne ne se réjouit car cela va compliquer la prise en charge des enfants. Elle ne sera pas moins bonne, bien sûr, mais plus difficile. D’ailleurs, je propose, s’il y en a besoin, et qu’il n’y a pas assez de places aux Escaldes, de mettre à disposition des lits des Tout Petits.

Pourquoi le Groupement de Coopération Sanitaire est-il remis en cause ?

Concernant le Groupement de Coopération Sanitaire (GCS), nous avions signé un GCS d’autorisation qui concernait la Perle Cerdane à Osséja et les Tout Petits à Bourg-Madame. Ces deux structures n’avaient plus d’autorisations sanitaires, transférées donc au GCS. Cette mise en place a tout de même pris deux ans ! Puis en septembre 2011, l’ARS nous a convoqué et nous a dit que pour des problèmes juridiques, on ne pouvait plus faire ce GCS. Contrairement aux autres maisons de santé, les Tout Petits n’a qu’une seule activité et si j’avais donné les autorisations au Groupement de Coopération Sanitaire, je ne pouvais plus faire partie de celui-ci.

Et à la place, que vous a-t-on proposée ?

De faire un GCS de moyens et à aucun moment on nous a dit que tout était fini ! Il est en cours d’instruction à l’ARS et il va être signé prochainement entre la Perle et les Tout Petits.

Qu’en est du pôle pédiatrique ?

Dans le GCS de moyens, il est précisé qu’on s’engage à construire sur un site unique un pôle pédiatrique. Tout à coup, on parle d’Osséja alors que je n’ai jamais été sollicitée ni associée à ce nouveau projet. Le Pôle pédiatrique doit rassembler toutes les activités pédiatriques du plateau cerdan et ne concerne pas qu’une seule structure. On doit y retrouver quatre établissements pédiatriques reconnus et certifiés avec chacun ses spécificités, La Perle Cerdane, Les Tout Petits, Castel-Roc et les Petits Lutins. Ces deux derniers se sont finalement regroupés sur Font-Romeu sous la structure Pôle Font-Romeu Santé.

Marie-thérèse Ortiz.jpgVous avez décidé de continuer avec la Perle cerdane ?

Oui et les travaux devaient commencer en mars 2012 à Bourg-Madame. Mais à l’époque, le GCS d’autorisation qui devait faire ces travaux, a été dissous. Mais en attendant, la mairie de Bourg-Madame a acheté le terrain 700 000€ et les Tout Petits et la Perle Cerdane ont payé un contrat de promotion immobilière 40 000€ chacun ! Et puis, une autre chose à prendre en considération, c’est que le Pôle santé de Font-Romeu menacé un temps, reste en Cerdagne et il faut donc l’intégrer, s’il le désire, au Pôle pédiatrique de Cerdagne. La donne a changé mais je le répète, rien n’est arrêté et les Tout Petits sont plus motivés que jamais à en faire partie.

C’est aussi une lutte pour les emplois ?

C’est sûr, car, que ce soit les salariés de n’importe quelle maison de santé, ce sont des emplois spécialisés qu’il faut garder ici et défendre. En tout cas, l’ARS a toujours été favorable à ce Pôle pédiatrique et a tout fait pour qu’il voit le jour. En tant que présidente de l’Association Santé Cerdagne Capcir, j’affirme que la majorité de ce qu’on a en Cerdagne peut être sauvé et on ne pourra le faire que si on se regroupe.

 Pour Marie-Thérèse Ortiz, directrice de la maison d’enfants Les Tout Petits, le Pôle Pédiatrique de Cerdagne est toujours d’actualité.  

30/03/2012

Cerdagne - Saillagouse - Une rifle du Rotary Club Font-Romeu Cerdagne Capcir pour soutenir Loïs Gadel

En 2010 et 2011 vous avez été nombreux à apporter votre soutien au Rotary Club de Font-Romeu Cerdagne Capcir lors de la rifle à l’ancienne au restaurant Planes à Saillagouse. Elle a permis d’acquérir un fauteuil ski de compétition, pour que Loïs Gadel puisse concourir aux épreuves de sélection qui doivent lui permettre d’intégrer l’équipe de France Handiski, et ainsi participer aux Jeux Paralympiques de Sotchi en 2014. Loïs a commencé sa préparation dès l’hiver 2010. Il n’a ménagé ni son temps ni l’intensité de ses entraînements. Les résultats de la saison 2010/2011 ont permis à Loïs d’intégrer le Groupe Relève de l’Equipe de France.

Au cours de l’actuelle saison, Loïs a terminé 1er au classement général de la Coupe de France (circuit de sélection des coureurs), et est devenu vice champion en géant aux Championnats de France à Chamonix. En raison de ces résultats Loïs est actuellement invité aux finales de la Coupe d’Europe à Auron. Pour maintenir ce classement qui le met aux portes de l’Equipe de France qui participera aux Jeux Paralympiques de Sotchi en 2014, Loïs doit poursuivre les entraînements et les compétitions, dont les frais de déplacement sont à sa seule charge. En l’absence de tout autre financement, le Rotary Club Font Romeu Cerdagne Capcir a décidé de poursuivre le soutient apporté à Loïs afin que l’aspect financier ne soit pas un obstacle à sa préparation. En participant à la rifle à l’ancienne organisée par le Rotary Club, vous contribuerez à aider Loïs. La totalité de l’excédent que dégagera la rifle sera intégralement reversée au jeune skieur.

Vous permettrez à un jeune athlète cerdan, frappé par un accident de la voie publique de faire vivre un espoir qui portera haut les couleurs de la Cerdagne et du Capcir.

Dimanche 1er avril à 16h, restaurant Planes.

 

Loïs Gadel.jpg

 En 2012, Loïs Gadel 1er au classement général de la Coupe de France. Grâce à la recette de la rifle organisée par le Rotary, il pourrait intégrer l’année prochaine l’Equipe de France et participer aux Jeux Paralympiques de Sotchi.

Cerdagne - Saillagouse - Festival OGM : du jazz, du reaggae, du swing et du rock !

L’Association OGM (Organisateurs du Glouglou Musical) fête ses 10 ans. Pour l’anniversaire de sa création, les OGM proposent un concert de folie dont on se souviendra !

En 10 ans d’existence, les OGM en ont fait venir des groupes en Cerdagne, des connus d’autres en passe de l’être et tous les genres de musique : fusion latino rock, punk grass,  jazz manouche, rock alternatif, reaggae, ska, ragga, bref tout ce qui peut vous faire bouger jusqu’au bout de la nuit et un constat. Les OGM sont toujours là.

Niméo, les franco-australiens

1 Niméo .jpg

 En 1ere partie, les OGM ont décidé de programmer Ubanjimen qui propose de la musique Jazz New Orleans. Mais le public cerdan aura la chance de voir sur scène le groupe Niméo qui dégage une puissante énergie issue de l’alchimie d’influences alternatives diverses, telles que : du Rock, du blues, de la soul, du punk, du jazz et bien d’autres… Le groupe est capable de recréer une atmosphère singulière : celle de transformer un endroit calme en un lieu euphorique et énergique !  Qu’on se le dise.

La bonne humeur de Zulu 9.30

Zulu 9.30 est un groupe né du mouvement musical populaire des années 2000 connu sous le nom de Barcelona Mestiza. Après avoir écumé les scènes de toute l'Europe, les revoilà avec un nouvel et troisième album intitulé Tiempo al Tiempo. Tout droit débarqués du vivier multiculturel Barcelonais, Zulu 9.30 nous offre un mélange puissant de reggae fusion et de salsa alternative. Ils apportent aussi à leur reggae-salsa un parfum à la sud-américaine et un groove alternatif ravageur. Zulu 9.30, c’est de la dynamite à l’état pur !

C’est DJ Blaiz et son Mix Electro qui achèvera en beauté la soirée, une 10e édition qui restera à coup sûr dans les annales.

Samedi 31 mars. De 19h à 3h, entrée 5 €. Salle Polyvalente de Saillagouse (Route de Rô). Restauration et buvette sur place. Programme : 1e partie : Ubanjimen (Jazz New Orleans). 2e partie : Niméo (Rock Swing).3e partie : Zulu 9.30 (Reggae, pop, rock). 4e partie : DJ Blaiz (Mix Electro). Thème de déguisement, le orange.

2 zulu 9.30.jpg

Les Zulu 9.30

Attention, la programmation de samedi va mettre en ébullition le « Zénith » de Saillagouse ». Niméo, les franco-australiens  et les Barcelonais de Zulu 9.30 sont capables de retourner n’importe quel public. Soyez-prêts à faire la teuf là où ces virtuoses de la scène auront décidé de vous emmener. Et n’oubliez la couleur de la soirée : le orange.

17/02/2012

Cerdagne-Capcir - Handi Axurit : la glisse accessible à tous les publics

Depuis 2003, ADAPACC section Handi Axurit œuvre pour que les handicapés connaissent aussi les joies de la glisse. Des moments inoubliables en fauteuil ski ou avec le révolutionnaire Trotti-ski.

 

Cerdagne,capcir,les angles, handi axurit,adapacc

 

Bientôt 10 ans que l’association ADAPACC (Association pour le Développement des Activités Physiques Adaptées Cerdagne Capcir) permet aux personnes handicapées de profiter des plaisirs du ski. C’est uniquement sur le domaine des Angles, que nous avons rencontré des bénévoles tout à leur joie de guider des skieurs pas comme les autres.

Surprenant Trotti-ski

Il est 10h au Pla del Mir. Dans le petit chalet mis à disposition par la mairie, Muriel et Marion préparent le matériel pour une journée de glisse, en l’occurrence, deux fauteuils ski et le Trotti-ski.  Aujourd’hui, c’est tout un groupe de Bretons qui vient dévaler les pentes avec nos deux professionnelles diplômées du handicap et de l’activité physique. Mais c’est tout d’abord Louis, 20 ans, qui va tailler des courbes sur les pistes vertes sur le Trotti-ski, surprenante trottinette des neiges qui favorise la position debout. « A partir du moment où le handicap permet d’être debout, il n’y aucune raison de mettre la personne dans un fauteuil » explique Fabienne, la présidente d’ADAPACC. L’association est d’ailleurs la seule en France, après Plagne, à avoir ce matériel qui vient juste de rentrer au Musée d’Albertville comme étant le dernier système innovant en matière de handicap.

 

Cerdagne,capcir,les angles, handi axurit,adapacc

 

Marc Gostoli le précurseur

Le fauteuil, le GMS (Gostoli Marc System) qu’a acquis l’association est ultra-performant. Le nom vient de son inventeur, Marc Gostoli qui fabrique, depuis 1990, des « machines à skier » pour handicapés. Il crée en 1997, l'association Antenne Handicap qui a pour objectif de rendre accessible la pratique des sports de montagne à tous, qu'on soit débutant, confirmé et même compétiteur, quel que soit le type de pathologie (physique, mentale ou sensorielle). « Dans les Pyrénées, Marc qui nous a formé à la Plagne, nous a donné délégation pour que nous même formions des pilotes » nous explique Fabienne. Il est vrai que guider ce matériel est tout un art et demande des efforts physiques pour l’accompagnateur mais pas que pour lui. «Ce n’est pas de la balade, les personnes déficientes participent activement à la descente en se penchant de droite et de gauche » nous dit encore Muriel.

 

Cerdagne,capcir,les angles, handi axurit,adapacc

 

De plus en plus nombreuxCerdagne,capcir,les angles, handi axurit,adapacc

Muriel Bobo et Fabienne Durand sont bénévoles et leur association tient le cap en raison de ce statut. Lapremière est enseignante en activité physique adaptée à Sensevia à Osséja, l’autre, professeur à l’université de Perpignan, responsable du parcours activité physique adaptée et santé. Seule Marion est salariée et s’occupe toute l’année, d’activité physique auprès d’un public sénior. Une aide de sponsors ou donateurs permettrait un agrandissement du parc (le GMS coûtant 4500€) et une prise en charge supérieure de ce public de plus en plus friand de sensations.

Contact ADAPACC : 06 76 83 44 45 ou 06 82 94 92 75 mail : adapacc@aol.com