21/10/2011

Cerdagne - Ur - La Foire Internationale du Cheval puissance 10

Cette année, c’est sur trois jours et non deux que se tient la Foire internationale du Cheval. Un prolongement synonyme de succès pour cet évènement qui oscille entre concours de chevaux lourds, saut d’obstacles, inauguration et spectacles.

1 mulet dressé au trait et labour.jpgUR - Cette foire, qui en est à sa 10e édition, clôture les concours d’élevage des chevaux lourds qui se déroulent dans différents villages de Cerdagne et de Capcir, à l’occasion desquels les juments sont contrôlées par des représentants des Haras Nationaux.  Ces animaux seront primés par des subsides de l’état transitant pour partie par ces même Haras Nationaux. C’est l’occasion également d’apprécier les produits de l’année qui sont pesés et seront proposés à la vente ultérieurement. La journée de vendredi est intégralement consacrée à l’élevage des chevaux lourds, concours local de la commune d’Ur et l’après-midi, le public pourra voir le concours des étalons qui assurent la reproduction des juments. Les deux races les plus représentées sont les races bretonne et comtoise.

La foire évolue

La foire à connu une extension logique vers le cheval de sport, très représenté sur notre région. L’autre facette de l’activité équestre est représentée par la randonnée en général, l’espace de la foire se repartit donc entre ces deux types d’activité, l’élevage et le loisir. Une finale rassemblant les meilleurs chevaux de sport sélectionnés lors des concours locaux, se tiendra samedi. Et pour ceux que la voltige impressionne, ils seront servis avec un spectacle équestre de belle envergure. La troupe Voltéo sera en démonstration samedi et dimanche.

3 concours chevaux lourds.jpg

Le manège inauguré

Des épreuves de valorisation des mulets et des chevaux de trait sont organisées tout le week-end. Elles ont pour but de noter des animaux nés en Cerdagne et Capcir amenés à deux ans et demi à la vente (programme soutenu par le Conseil Général et la Région) et dressés pour le trait et le labour. Enfin, un concours de saut d’obstacles rassemblant les clubs hippiques de Cerdagne française et espagnole tiendra en haleine le public dimanche matin. Enfin, le manège couvert sera inauguré par le président de région Christian Bourquin, la présidente du Conseil Général Hermeline Malherbe, le Sénateur François Calvet, Georges Armengol, conseiller général et les élus locaux.

Ur : vendredi  21, samedi 22, dimanche 23 octobre, site des Haras Nationaux, centre équestre.

4 concours chevaux lourds.jpgProgramme : Vendredi: 10h concours local des chevaux lourds. 15h concours départemental des chevaux lourds étalons. Samedi : 9h: Présentation des juments suitées et leurs poulains, chevaux  lourds. 10h30 à 11h : présentation de l’âne catalan. 11h : Démonstration de voltige cosaque. 11h30: Présentation des chevaux à la vente. 14h: présentation de juments suitées et poulains de selle de 2 et 3 ans montés et saut en liberté. 14h30: valorisation des mules et des chevaux lourds .14h30 : démonstration de voltige cosaque. 14h45 : Spectacle les daltons. 15h30 à 16h30 : Spectacle avec Voltéo. Dimanche : 9h30: concours de valorisation des mules  10h: Concours de saut d'obstacle. 11h30 : Inauguration du manège équestre couvert. 14h30: Valorisation des mules et des chevaux lourds. 14h15 : Spectacle les daltons 14h45:  présentation des chevaux lourds à la vente. 15h15 : Remise des prix mules et chevaux lourds. 15h45 à 16h45 : Spectacle avec Voltéo.  Animations pour les enfants les samedi et dimanche. Balades en calèche, atelier dessin, initiation d'attelage et de voltige...

05/10/2011

Cerdagne - Sainte-Léocadie - Une saison très positive au Musée de Cerdagne

Près de 3600 personnes ont découvert les réalisations du Musée de Cerdagne lors de la saison d’été 2011 ! Cette année, plus de 10 expositions ont été proposées au public, réalisées à la fois par l’équipe du Musée, Paul Delgado, scénographe, et les membres de l’Association des Amis du Musée de Cerdagne.

musée.jpg

Un syndicat engagé

Grâce à l’engagement des cinq communes du S.I.V.P.C. (Syndicat Intercommunal pour la Valorisation du Patrimoine Cerdan comprenant Sainte-Léocadie, Osséja, Saillagouse, Estavar et Nahuja), le Musée a pu faire la démonstration de son importance pour les Pyrénées Catalanes. De nombreux espaces ont été ouverts pour valoriser et faire connaître ce territoire cerdan par une approche historique et ethnologique, au travers des nombreux objets collectés durant de longues années. Une Cerdagne mise également en avant grâce aux enquêtes ethnographiques réalisées auprès des habitants du territoire. Un regard multiple à travers le temps, explicité par les visites accompagnées quotidiennes, en français, en catalan ou en espagnol. Sans oublier les activités pédagogiques autour des animaux, du pain et du beurre proposées aux enfants par l’Association des Amis de la ferme tout au long de l’été. Quant au jardin potager, soigné par Jacqueline Barret, il s’affirme d’année en année comme le point d’orgue d’une découverte basée sur le plaisir sensoriel.

Des animations diversifiées

Concert, conférence, ciné-histoire, soirée « Train Jaune » et une soirée jeu de rôles proposée par Jordi Mach, ont animé les soirées estivales au cœur du Musée. Enfin, les Journées Européennes du Patrimoine des 17 et 18 septembre qui ont clôturé cette saison en proposant un bal traditionnel dans le jardin potager du Musée avec le groupe Garnatxa Negra ainsi qu’une conférence autour du paysage présentée par  l’ethnologue Véronique Moulinié et le photographe Claude Bélime, organisé en partenariat avec le PNR. La saison estivale 2011 ne peut que présager une saison 2012 tout aussi riche et conviviale ! Le Musée tient le bon bout grâce à toutes les associations et personnes qui se sont investies dans l’animation et le développement de cette magnifique structure.

Le Musée de Cerdagne propose d’avril à octobre des activités pédagogiques pour les enfants ainsi que des visites accompagnées pour des groupes d’adultes. N’hésitez pas à le contacter ! tél : 04 68 04 08 05

 musée 2.jpg

La variété et la qualité des animations proposées par le Musée de Cerdagne ont été les ingrédients d’une saison estivale réussie. Cela augure un avenir plus serein pour cette structure unique et seule à posséder le label Musée de France du territoire PNR.

11/07/2011

Cerdagne - Capcir - Haut-Conflent - En montagne, ça hume bon le fromage !

Cahier de l'été

Que vous soyez en Capcir ou en Cerdagne, vous aurez toujours la possibilité d’acheter du fromage de brebis, de vache ou de chèvre. Et dans le paysage, un nouveau venu : Le Pré cerdan et ses fromages de chèvre exceptionnels.

Nous avions rencontré Mireille et Philippe Chevalier cet hiver, dans leur exploitation à Caillastres, petit hameau d’Estavar. Le chevrotage battait son plein et les petits sautaient dans tous les coins ! Déjà à l’époque, l’idée de fabriquer du fromage de chèvre avait germé chez les Chevalier. Quelques mois plus tard, nous les avons retrouvés à la Briquetterie, juste avant Saint-Léocadie, « fêtant » l’ouverture de leur fromagerie Le Pré cerdan.

biquette1.jpg

La chèvre de race pyrénéenne

Les premiers fromages sont en vente sur un étal. Ils sont fabriqués à base de lait de deux races la chèvre des pyrénées.jpgdifférentes : la race pyrénéenne et la Rove. « Nous faisons partie de l’association Chèvre des Pyrénées. Cette race est en voie de restauration, elle est à faible effectif. Les boucs sont issus de contrôles laitiers et sont utilisés pour améliorer la capacité laitière de la chèvre » explique Philippe. Ces deux races ont été choisies pour leur capacité à s’adapter aux biotopes. Elles vont dans les pacages communaux d’Estavar où elles mangent ronciers, fétuques, feuillus. « L’avantage de ces races réside dans le fait qu’elles traduisent immédiatement dans le lait ce qu’elles mangent le jour même. L’arôme du fromage sera donc différent tous les soirs » dit Mireille. Ajoutez à cela une qualité butylique du lait inhérente à ces deux races et vous obtiendrez des pièces à la saveur unique.

Pas de vaccin

La traite se fait à la main tous les jours à 6h. L’élevage ne fait pas dans l’intensif ni dans le rendement. « Ce qui nous intéresse, c’est la qualité du produit fini. Les chèvres ne sont pas vaccinées. Elles reçoivent tout juste un vermifuge fabriqué naturellement par notre fils Guillaume » dit encore Philippe. On comprend donc que l’entreprise marche en famille. D’ailleurs Guillaume se lancera dans la production de lait d’ânesse très prochainement et la petit sœur Estelle qui finit ses études, transformera ce lait en cosmétiques.  Bonne chance à eux dans ce métier terriblement difficile et exigeant.

Fromage de chèvre : Le Pré Cerdan, vente directe à Sainte-Léocadie : 06 71 26 57 32/04 68 30 94 06. Le Dourmidou, Matemale : 06 73 97 36 92/04 68 30 92 30.

Fromage de vache : Fromagerie Flor de Neu, Fontrabiouse : 04 68 30 90 26/06 26 31 61 97. Cal Guillemet, Saillagouse : 04 68 04 55 59/06 79 94 32 39. La Fount de les Nines, Les Angles : 06 77 39 03 40.

Fromage de brebis : Le Calmadou, Formiguères : 04 68 30 97 02. Cal Rous, Planes : 04 68 04 65 22.

 1.jpg

La plupart des fromages vendus en Cerdagne et Capcir ont la marque PNR Pyrénées Catalanes. Les producteurs doivent respecter quleques engagements tels que : bien être animal, aliment non OGM, pâturage en extérieur, produit artisanal.

12/05/2011

Cerdagne - Porté-Puymorens - Les Princes Noirs remontent en estive

Les Princes noirs ont passé l’hiver en plaine, au bord de la mer. il est temps pour eux de repartir en montagne et profiter des pacages d’altitude. La propriétaire des chevaux, Nathalie Komaroff organise donc la transhumance des Mérens du 7 au 15 mai. Le départ de cette chevauchée se fera du mas Riols à Saint-Cyprien, le samedi 7 mai au matin. Les 30 à 40 chevaux et les cavaliers qui les encadrent arriveront à Porté-Puymorens le samedi 14 mai au soir.

Le lendemain, dimanche 15 mai, un grand repas est organisé à la ferme d’En Garcie à Porté-Puymorens, avec une animation country.

Renseignements auprès de Nathalie Komaroff  : 06 10 76 79 87.

arrivée de la transhumance au galop2.jpg

La transhumance des chevaux de Mérens démarre le samedi 7 mai de Saint-Cyprien pour s’achever le samedi 14 mai à Porté-Puymorens. Un spectacle toujours magnifique à suivre lors du passage de cette chevauchée fantastique.

23/04/2011

Cerdagne - Capcir - Découvrez les exploitations agricoles avec Itinéraires Fermiers

Le week-end pascal est l’occasion de célébrer les produits fermiers. « Bienvenue à la Ferme » vous propose justement à travers une nouvelle édition d’Itinéraires Fermiers de partir à la découverte de l’agriculture du département grâce à des professionnels passionnés par leur métier.

Dimanche 24 et lundi 25 avril, en Cerdagne et Capcir, vous pouvez composer votre itinéraire puisque cinq producteurs vous proposent d’ouvrir leur exploitation et en même temps de déguster leurs produits : du fromage de brebis, au fromage de vache, en passant par les terrines de volailles, les pommes de terres et navets de Cerdagne, il y en pour tous les goûts et toutes les saveurs. Et comme c’est de circonstance, le jeu "la chasse aux œufs fermiers"  vous donnera l'occasion de gagner un panier garni de produits de chaque ferme.

En Cerdagne…

A Bourg-Madame au Mas Blanc, exploitation principalement laitière réunissant trois agriculteurs, c’est Fabienne qui vous accueillera. Durant deux jours, elle propose de vous faire visiter l’exploitation comprenant soixante vaches laitières accompagnées de leurs jeunes génisses et de vous expliquer la conduite du troupeau et des cultures. La traite des vaches à la quelle vous pouvez assister, a lieu a 17h-17h30. Fabienne vous offrira aussi des pommes de terre à déguster. Le plus : les navets de Cerdagne qui ont la marque Parc Naturel des Pyrénées Catalanes (contact : 04 68 04 63 97/ 06 81 66 12 24). Autre exploitation à découvrir : l’élevage de canards gras et volailles fermières du Mas Terregalls à Err. Sèverine et Franck vous le feront visiter tout comme le laboratoire de transformation. Pour finir la visite, une dégustation de quelques produits vous sera proposée. Le midi, vous pourrez déguster des assiettes fermières : Bolas de Picolat (vedell et canard) accompagnées de pommes de terre vapeur, bunyetes maison avec yaourt fermier au lait de brebis et de la confiture. Et à 16h, c’est la chasse à l'œuf de Pâques pour les plus petits (réservation : 04 68 30 57 62 /06 31 67 58 12).

..et du côté du Capcir

Flor de Neu à Fontrabiouse.jpgEn Capcir, Itinéraires Fermiers font la part belle aux fromages et produits laitiers. Priorité aux nouveaux venus dans le paysage : La Font de les Nines aux Angles. Jean-Marc, Mélanie et Barthélémy, lors de ce weeek-end vous proposent de venir voir les vaches laitières et à viande et de déguster les fromages fermiers. Pour l’occasion,  vous partagerez le quotidien de la ferme avec la traite des vaches, le tétée des veaux ... et vous régaler à l'heure du déjeuner des assiettes fermières mitonnées par Mélanie ! (contact : 06 77 39 03 40). A Fontrabiouse, la fromagerie Flor de Neu, Marie-France et René vous ont concocté deux jours bien sympathiques : le dimanche, c’est la découverte de la ferme et des activités et dégustation gratuite des fromages. A midi : assiette de fromages à déguster en famille. Le lundi à midi, venez savourer les produits de la ferme préparés par le maître chaudronnier de la « Confrérie des Copains d'abord » (repas sur réservation au 06 26 31 61 97).

Pour finir, à Formiguères, la ferme Le Calmadou ouvre ses portes au public ce week-end,. Françoise et Jean-Pierre vous montreront les agneaux et les brebis dans leur bergerie, la traite le matin à 7h ou le soir à 6h30. Particulièrement intéressant, la journée du dimanche sera consacrée à la tonte des moutons. Le midi vous pourrez déguster des assiettes fermières de viandes d'agneau, de merguez et saucisse de brebis ainsi que les délicieux fromages fabriqués sur la ferme avec le lait des brebis du Calmadou (tommes, pérails, briques,..). L'élevage des agneaux n'aura plus de secret pour vous et peut être la transformation du lait en fromage fera-t-elle naître des vocations.. ?

« Pour vivre la campagne de plus près », tel est le slogan de Bienvenue à la Ferme. Alors faites d’ores et déjà votre itinéraire en montagne pour passer un agréable week-end pascal et fermier ! Frédérique Berlic

les canards de Err.jpg

Lors de ce week-end pascal, cinq exploitations fermières (en photo Mas Terregalls à Err) ouvrent leurs portes en Cerdagne et en Capcir. Les agriculteurs vous feront partager la passion de leur métier en vous faisant visiter leurs fermes, vous expliquer leur fonctionnement et vous faire déguster leurs produits. N’hésitez pas à les contacter pour toute information complémentaire.

01/12/2010

Cerdagne - Valcebollère - Le groupement pastoral Le Faytou fait place nette

1 débroussaillage mécanique.jpgLa montagne de Valcebollère retrouve, au fil des ans, des parcelles nettoyées, débroussaillées et à nouveau accessibles. Le groupement pastoral Le Faytou a initié il y a 3 ans, en collaboration avec la Chambre d'Agriculture, un programme de reconquête d'espaces naturels. Suite aux incendies accidentels déclenchés sur le territoire, il a pu cibler les actions de débroussaillage mécanique afin de protéger au mieux la forêt communale. Grâce au déplacement sur site du sapeur pompier M. Molla et de M. Lambert, technicien régional qui gère les brûlages dirigés, des subventions venant du FEADER (Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural) et du Conseil Régional ont été versées au groupement pastoral qui a pu entreprendre les travaux.

Amélioration et reconquête pastorale

Pour les membres du groupement, la reconquête pastorale est le leitmotiv de l'action de réhabilitation. « Le territoire s'est refermé parce qu'il y a moins d'agriculteurs sur la commune, donc moins d'animaux et la topographie est très accidentée » nous dit le président du groupement Jean-François Coll. « Comme nous avons réhabilité des parcelles, les troupeaux vont pouvoir y revenir et par là même les entretenir. Le nettoyage a un rôle préventif contre les incendies et nous nous employons à enlever les zones sales à proximité des forêts » rajoute-il.

Une cohésion exemplaire

Le groupement pastoral a fait réaliser l'opération par l'entreprise spécialisée Travaux des Aspres. En plus du débroussaillage mécanique, qui vient en appoint de l'écobuage dirigé, le travail a consisté en un élargissement des pistes utilisées par les usagers de la montagne : agriculteurs, chasseurs, forestiers, usages touristiques et bien sûr pompiers. Des engins mécaniques sont intervenus pour maintenir la piste dans son emprise initiale. Des clôtures et des portillons pour les chevaux ont été posés tout comme des passages canadiens. Enfin, les pistes de ski de fond, (sport d'hiver très prisé sur la commune) qui n'étaient plus accessibles, ont également été remises en état. L'opération de cet automne s'est déroulée avec une cohésion exemplaire entre le groupement pastoral, la mairie de Valcebollère, les chasseurs, l'ONF et tous les acteurs du tourisme local.

Le groupement pastoral Le Faytou entend bien réitérer ces travaux en continuant la réfection et l'entretien des pistes pour faciliter l'accès aux pâturages et aux coupes de bois et aux utilisateurs de la montagne et le développement des infrastructures liées au pastoralisme. Enfin, le coupe-feu situé entre les communes de Valcebollère et d'Osséja sera remis en état.

photo 1 avant débroussaillage et photo 2 : après débroussaillage

2 le lieu-dit le Cogollum avant débroussaillage.jpg3 le lieu-dit le Cogollum après débroussaillage.jpg

16/11/2010

Cerdagne - Porté-Puymorens - Les Princes Noirs font leur transhumance

dernier réglages2.jpg Dans un froid glacial, la chevauchée d'une soixantaine de Mérens a quitté la Cerdagne pour rallier Arles sur Tech. Première étape d'une belle aventure humaine dans la plus pure tradition de la transhumance équestre pour la vingtaine de cavaliers qui encadrent les fougueux chevaux.

8h du matin, c'est l'effervescence à la Ferme d'En Garcie à Porté-Puymorens. La propriétaire des lieux, Nathalie Komaroff donne ses dernières consignes avant que ne démarre la transhumance étalée sur une semaine. Une vingtaine de cavaliers venus de nombreuses régions de France, d'Espagne, de la Principauté d'Andorre et même de Hollande sont fins prêts pour cette aventure que certains suivent depuis le début, 12 ans déjà. Un noyau de fidèles qui ne laisseraient le licol de leur cheval pour rien au monde !dernier réglages.jpg

Un travail de transmission

La transhumance équestre ne se pratique plus guère. Mais Nathalie Komaroff et Jean-Michel Justaffré entendent bien perpétuer cette tradition qui mène les chevaux en plaine à l'automne, et les ramène fin avril à l'estive. « La transhumance, c'est un travail de transmission, on emprunte des chemins dont seule la mémoire orale se rappelle. De nombreuses communes jouent le jeu et on est attendus avec impatience, aussi bien à l'aller qu'au retour » nous disent-ils ravis. C'est vrai aussi que la remise en état de certains itinéraires permet de promouvoir le tourisme équestre. Le magnifique accueil réservé à cette chevauchée rend compte d'un engouement qui va crescendo au fil des ans. Il est vrai aussi que cette transhumance équestre est unique en France

Des cavaliers aguerris

mérens 3.jpgLa transhumance équestre requiert des qualités techniques certaines pour ceux qui désirent mener les chevaux à bon port. C'est que suivre des jeunes Mérens de deux ans, descendus des estives la veille n'est pas à la portée de tous les cavaliers. Galop en montée ou en descente, il faut être au rythme de l'ensemble. Les cavaliers placés aux avants postes, les meneurs cadencent et tiennent les Mérens, les cavaliers du milieu les encadrent et enfin les rabatteurs, rattrapent avec dextérité, les chevaux soudain épris de liberté. Un rythme soutenu, 30 kms quotidiens, sept étapes et au total 250 kms parcourus. Mais quel régal pour les participants :  « C'est une très belle aventure, des paysages somptueux, très variés et un bel accueil par les habitants et les municipalités qui fait vraiment chaud au cœur » nous dit le président de la Fédération équestre Andorrane. Une transhumance qui s'achèvera samedi prochain après être passée aux Bouillouses, La Llagonne, Planes, Ouille de Ter, La Preste, Prats de Mollo où une fête est prévue à leur passage jeudi midi, Notre Dame de Corral, La Boadelle, Saint-Laurent de Cerdans et Arles sur Tech qui signe la fin de l'itinéraire.

mérens 1.jpg