30/09/2011

Cerdagne - Saillagouse - Hôtellerie restauration, contre les idées reçues…

Courrier des lecteurs.

Hôtellerie restauration, contre les idées reçues…

"En cette fin d’été, deux constats peuvent être faits. L’horizon économique n’incite pas à l’optimisme, notre France-Européenne est secouée. Nous tanguons dangereusement.

Sur le plan social, si l’emploi se maintient, nous le devons essentiellement aux petites entreprises. Ce sont elles qui créent de l’emploi. Parmi celles-ci, les milliers de petites PME de dix à vingt salariés de l’hôtellerie et de la restauration jouent un rôle majeur.

Dans une partie de l’opinion publique, la baisse de la TVA dans la restauration a été mal comprise. Or il faut savoir que cette mesure a été salvatrice pour bon nombre de professionnels et donc d’emplois.

Dernièrement le Président de la République a courageusement certifié qu’il ne reviendrait pas sur cette mesure.

Depuis la baisse de la TVA des négociations sociales - qui peuvent s’avérer parfaitement légitime - sont venues augmenter de façon significative les charges de nos entreprises.

Il serait très mal venu, qu’en plus, une remise en cause de la baisse de la TVA et de la défiscalisation des heures supplémentaires pénalisent fortement nos petites entreprises familiales.

Ce sont elles, qui en zones éloignées des grandes centres maintiennent, comme les services publics de proximité, une activité qui, sans elles transformeraient nos campagnes en véritables déserts.

Au moment ou la gastronomie française se voit reconnaître au patrimoine mondial de l’UNESCO, il serait pour le moins paradoxal que celles et ceux qui l’incarnent et la font vivre au quotidien disparaissent". 

 

 Henri Planes, retraité de l’hôtellerie Restauration Saillagouse

Cerdagne - Osséja - Ciné-goûter : "Un Monstre à Paris", en exclusivité et en avant-première

cerdagne,osséja,cinéma le puigmal,un monstre à paris,film en avant-première

Le cinéma Le Puigmal, membre de l’association «Cinémas en Terres Romanes» regroupant cinq salles solidaires dans leur programmation en Cerdagne, Conflent et Capcir s’efforce depuis 2003 de dynamiser le cinéma en milieu rural. Il propose régulièrement des ciné-goûters comprenant la projection d’un film, des coloriages, des contes, des réalisations d’affiche et un goûter.

Un film en exclusivité

Le début du mois d’octobre démarre fort avec la projection en exclusivité et en avant-première, de « Un  monstre à Paris », un film d’animation réalisé par Eric Bergeron. On doit également à ce réalisateur, deux autres films d’animation : La Route d’Eldorado (2000) et Gang de Requins (2004).

 

Samedi 1er octobre à 15h, cinéma Le Puigmal (tarif unique : 4€ comprenant le film, le goûter et les animations).

Après la projection du film, c’est la séance coloriage, des arts plastiques, et une surprise de taille..., la présence de la tour Eiffel ! A Osséja ? Eh bien oui !!

Cerdagne - Bourg-Madame - Les échos de la Guinguette

Le programme de Bourg-Madame Accueil pour octobre.

Voici le nouveau programme des activités prévues par l’association « Bourg-Madame Accueil » pour le mois d’octobre :

Mardi 4 octobre : Conférence : « A la rencontre des contes des anciens » par Jean-Louis Blanchon ;

Mercredi 5 et jeudi 6 octobre  : voyage à la Costa Brava

Mardi 11 octobre : activité assiettes dorées et jeux

Jeudi 13 octobre : sortie pédestre, continuation d’activités

Mardi 18 octobre : continuation de l’activité du 11 octobre, jeux, scrapbooking

Jeudi 20 octobre : conférence : « Alimentation des seniors, leurs besoins et leurs envies par Luc Segnol (diététicien).

Tous les vendredis à 15h30, Sylvain propose de la gymnastique dans la salle de judo (vacances de toussaint  du samedi 22 octobre au mercredi 2 novembre inclus, reprise de l’Accueil le jeudi 3 novembre).

Expo à l’Espace Puigmarti

Marie-Claude Fabrer, originaire de Rasignières,  propose une exposition à l'Espace d'art contemporain Puigmarti du 7 au 31 octobre. Le vernissage aura lieu le vendredi 7 octobre à 18h.

29/09/2011

Cerdagne - Saillagouse - Projection-débat avec l’association « Chemin faisant » et le « CRP le Parc »

tu-seras-mon-fils-affiche.jpgL’association « Chemin faisant » et le « CRP le Parc » d’Osséja en partenariat avec l’association « Cinéma, Culture et loisirs » et la Mairie de Saillagouse proposent de vous retrouver le Vendredi 30 Septembre à 21h au Cinéma de Saillagouse  pour la projection du film  « Tu seras mon fils » de Gilles Legrand, avec Niels Arestrup, Patrick Chesnais et Lorant Deutsch. En voici le synopsis : « On ne choisit ni ses parents, ni ses enfants ! Paul de Marseul, propriétaire d’un prestigieux vignoble à Saint-Emilion a un fils, Martin, qui travaille avec lui sur le domaine familial. Mais Paul, vigneron exigeant et passionné, ne supporte pas l’idée que son fils puisse un jour lui succéder. Il rêve d’un fils plus talentueux, plus charismatique… plus conforme à ses fantasmes de père ! L’arrivée de Philippe, le fils de son régisseur va bouleverser la vie de la propriété. Paul tombe en fascination devant ce fils idéal. Commence alors une partie d’échec qui se jouera à quatre : deux pères, deux fils, sous le regard impuissant des femmes qui les entourent. Et au moins l’un d’entre eux n’a plus rien à perdre … ».

A l’issue de la projection un débat animé par les psychologues de « Chemin faisant » et du Centre Le Parc vous sera proposé.

Vendredi 30 septembre, 21h, cinéma Culture et Loisirs

Le film « Tu seras mon fils » sera suivi d’un débat animé par les psychologues de Chemin Faisant et du CRP Le Parc.

Cerdagne - Saillagouse - La Fête du Roser : repas spectacle-cabaret avec Parfum de Paris

Ce week-end, samedi 1er et dimanche 2 octobre, la commune organise la traditionnelle Fête du Roser. Le programme est riche d’activités. Les festivités débutent sportivement avec deux matches de foot au stade municipal : 14h30 : FC Cerdagne (13 ans) et FC Cerdagne (17 ans) accueillent Baho.

A 20h, samedi, changement de registre : un apéritif démarrera la soirée. A 21h, le repas, assuré par l’entreprise Bonzom, sera animé par la troupe Parfum de Paris.  Inscription au repas : Tarifs :   adulte: 22 €, enfant (-12 ans): 10 €. (Réservation à la mairie de Saillagouse : 04 68 04 72 89 jusqu’au 30 septembre).

Marché d’automne, cobla et matchs de foot

Le dimanche, dès 8h, c’est le grand Marché d'Automne et le vide-grenier qui prennent leurs quartiers dans les jardins de la mairie et sur la place des écoles. A 11h15 : Messe en l'église Sainte-Eugénie, à 15h: Match de football, FC Cerdagne (17 ans Ligue) reçoit Béziers. A 1530, la Cobla Tres Ven,ts vous donne rendez-vous dans les jardins de la mairie puis à 16h30, place de l’eglise Sainte-Eugénie.

Le mois d’octobre s’annonce riche, puisqu’après la Fête du Roser, le grand évènement est l’organisation par la commune, de l’Election Miss Cerdagne-Roussillon le 15 octobre.

parfum de Paris.jpg

Ce week-end, la fête du Roser vous attend pour un festival de plumes et paillettes avec la troupe Parfum de Paris.

Cerdagne - Saillagouse - Christian Pastoré "le peintre dans la rue"

Il est le peintre dans la rue et il s'en enorgueillit à juste raison. Comme pour beaucoup sa passion débute très tôt, dans sa neuvième année avec l'achat de sa première boite de couleurs. Une formation dans la tradition puis la vie active, des activités fort différentes la peinture est réservée au loisirs, jusqu'au jour où l'obstination de sa passion prend le dessus lui faisant consacrer tout son temps à son art.  Homme de terrain il a besoin de peindre d'après nature (ce qu'il appelle les vibrations 3D). Au milieu d'un marché villageois, devant un port, au détour d'une ruelle, on le voit de partout ne faisant qu'un avec le sujet de ses toiles. De mère bretonne et de père provençal il a su s'intégrer dans cette harmonie de couleurs lavande et cyprès. Son engouement pour les ports provençaux nous fait ressentir le lien qu'il conserve avec les ports bretons de son enfance.  Saisissant le quotidien, fixant avec un grand romantisme assez intimiste dans des instantanés de lumière et d'ambiance. Les rideaux métalliques de boutiques, les bouteilles de vin, sans oublier les bâches de forains et autres bidons métalliques tout les supports ont leur charme à ses yeux. Toujours en mouvement, il peut se déplacer de partout où la demande lui est faite pour créer fresques, portraits, ou autre ...

Exposition du 22 septembre au 16 octobre dans la salle de la mairie. 9h-12h30/15h30-19h  

 tableau.jpg

Christian Pastoré saisit le quotidien et fixe des instantanés. Ces toiles sont visibles jusqu’au 16 octobre.

 

26/09/2011

Haut-Conflent - Fontpédrouse-Thuès : voyage au centre de la terre

Chaque année à pareille époque, le Groupement de la Vallée de la Têt de la SHEM GDF SUEZ fait ce qu’on appelle un arrêt-vallée. Les galeries d’amenée, vidangées font l’objet d’une visite pointue.

Les galeries d’amenée d’eau du Groupement de la Vallée de la Têt font rarement l’objet de visites si ce n’est de la part des employés. Nous avons eu le privilège de visiter ces galeries. En cette période de l’année, plus une goutte d’eau n’est turbinée dans les centrales hydro-électriques. Les installations sont vidangées. Le but : faire la visite et l’expertise de l’état du génie civil pour faire des travaux immédiats selon l’urgence ou les prévoir l’année suivante.

3 - les turbines de l'usine d fontpédrouse vues de dessous.jpg

Les turbines de l’usine de Fontpédrouse vues de dessous

Près de 30 kms de galeries

Qui aurait pu penser que, longeant la RN116, de Fontpédrouse à Thuès, se trouvaient des kilomètres de galeries creusées par l’homme au début des années 1940 ? Un travail exceptionnel à la hauteur des ouvrages d’art visibles en extérieur tels que ponts et tunnels. Tout a été construit dans la même optique : faire rouler le Train Jaune (opérationnel en 1910) même si en 1946, l’énergie produite servait en plus, à l’électrification des villages de la Vallée de la Têt. La trentaine de kms de galeries dimensionnées en fonction des débits que l’on veut emmener, varie de 3m3 à 7m3/seconde d’eau.

1 - Antonella et Hervé.jpg

Antonella Quadri et Hervé Carmelez vérifient la paroi des galeries

Construites dans les années 1940

Partis de l’usine de Fontpédrouse en compagnie d’Hervé Carmelez, chef de Groupement Vallée de la Têt et Antonella Quadri, conducteur de travaux de Génie Civil également du Groupement, la visite est exceptionnelle. On ressent à chaque pas, le travail de ces hommes il y a 70 ans, avançant à coup de dynamite dans le schiste. Les traces des rails sur lesquels reposaient les wagonnets remplis de déblais du percement sont encore visibles au sol. « Ce qui m’étonnera toujours, c’est la qualité exceptionnelle de l’ouvrage » nous dit Antonella. Employée au groupement de la Têt depuis 2000, elle connaît chaque centimètre carré des galeries, des usines et des barrages et consacre ses journées à l’entretien des installations.

4 - 5,3 de galeries jusqu'à thuès.jpg

5,3 km de galeries entre Fontpédrouse et Thuès

3 à 4 semaines de travaux

De nombreux ouvrages jalonnent les galeries : déversoir, ouvrage de réglage, syphons, pont-canal, prise d’eau et au bout de la galerie de la branche Têt, l’impressionnante chambre d’eau de Thuès d’où part une conduite forcée2 - la chambre d'eau de Thuès.jpg. « Il faut 3 à 4 semaines de mise hors d’eau en fonction de l’ampleur des travaux. Les usines hydro-électriques ne fonctionnent pas et paradoxalement, c’est la période de la plus forte activité et tout le personnel est réquisitionné. On a même du renfort de l’atelier spécialisé de Laruns qui fait les grosses réparations » nous dit encore Hervé Carmelez.

Un plus pour les entreprises locales

La politique de la SHEM GDF SUEZ reste inchangée quant à l’impact voulu sur l’économie locale. Ainsi, les travaux annuels de génie civil sont-ils réalisés par une vingtaine d’entreprises locales. « Le montant des travaux s’élève à plusieurs centaines de milliers d’euros » précise Antonella. Un plus non négligeable pour les entreprises spécialisées de la Vallée de la Têt et de Cerdagne. L’eau turbinée à chaque usine, terminera dans le barrage de Vinça, propriété du Conseil Général. Cette fois-ci, l’eau sera uniquement utilisée pour l’agriculture de la plaine roussillonnaise.

légende générale : Une fois par an, l’arrêt-vallée, avec la vidange et la visite des installations concerne les aménagements de La Cassagne, Fontpédrouse, Thuès et Olette. Le Groupement de la vallée de la Têt a une capacité de production de 200 Gw/h annuels.