30/10/2012

Cerdagne - Coralie Hernandez représentera le département à l’élection Miss Prestige National 2013

L’élection de Miss Cerdagne-Roussillon a rendu son verdict. La jeune cerdane Coralie Hernandez succède à Christelle Roca qui a lui remis son écharpe conquise il y a un an.

Samedi, le froid s’est soudain abattu sur la Cerdagne qui perdait 10° en une heure de temps ! Heureusement, l’élection de Miss Cerdagne-Roussillon était là pour faire remonter la température. Il faut dire que rien ne manquait à cette soirée de gala où la prestance n’avait d’égale que l’élégance.

Christelle, l’enchantement

  cerdagne,communauté de communes pyrénées-cerdagne,élection miss cerdagne-roussillon,christelle roca,coralie hernadez,miss prestige national

passage en tenue de soirée. photo : © Frédérique Berlic

La soirée, organisée par la Communauté de Communes Pyrénées Cerdagne en collaboration avec la mairie de Saillagouse et Comité du Grand Sud, était sous le signe de la bonne humeur mais aussi de l’élégance. Pour cette dernière qualité, la seule présence de Christelle Roca, élue l’année dernière et qui remettait en jeu son écharpe irradiait le podium. Ceinte dans la robe bleu-blanc-rouge et la couronne, attributs de son titre de Miss Prestige National 2012, Christelle a tout simplement renversé l’assistance ! Mais toutes les bonnes choses ayant une fin, place était donnée aux nouvelles candidates pour l’édition 2012. 

cerdagne,communauté de communes pyrénées-cerdagne,élection miss cerdagne-roussillon,christelle roca,coralie hernadez,miss prestige national

L'ensemble des candidates en tenue de ville. © Frédérique Berlic

Stressées mais motivées

Sept filles ont eu le courage de se présenter, sublimées par la coiffeuse Babeth d’Isatis et les deux esthéticiennes, Claudine (Vénus centre de beauté à Font-Romeu) et Manon (Au plaisir de soi à Bourg-Madame). Les jeunes filles mises en beauté, il ne restait plus qu’à défiler. Premier passage en tenue de soirée : les sublimes robes haute-couture de la Maison Carrière de Villefranche de Lauragais ne pouvaient que mettre en confiance les candidates. Le 2e passage en maillot de bain était toujours aussi délicat pour les filles mais fortement apprécié du public. Quant au défilé en tenue de ville avec élégants bibis à l’appui (le très chic chapelier Autan mode d’Albi), il clôturait la prestation des sept candidates.

Des Miss en scène

Le show préparé de main de maître par Eurydice Rigal, par ailleurs Miss Albigeois Midi-Pyrénées 2007 mettait en scène d’autres Miss récemment  élues : Laetitia Tolfo,  Aurélie Jasottes, et  Alessia Trouan. Les saynètes permettaient d’attendre joliment ce pour quoi tout le monde était là. Le public avait activement voté et le jury délibéré. Il ne restait plus qu’à écouter les résultats. Bonne surprise, étonnement mais aussi déception sont le lot de ce genre d’élection. Et quand les résultats ont été proclamés par Marylin Lherm déléguée du Comité du Grand Sud, secondée par Josiane Valette, déléguée du comité Provence Côte d’Azur, la salle a réservé une ovation à la toute nouvelle Miss Cerdagne-Roussillon, Coralie Hernandez, grande brune aux yeux bleus. Christelle Roca lui remettait l’écharpe qui lui ouvre l’accès direct à l’élection de Miss Prestige National 2013 Geneviève de Fontenay.

Le rideau se refermait sur cette nouvelle édition mais dans tous les cas, chapeau bas à l’ensemble des concurrentes pour qui, se présenter était un véritable challenge personnel.

 

cerdagne,communauté de communes pyrénées-cerdagne,élection miss cerdagne-roussillon,christelle roca,coralie hernadez,miss prestige national

Aux côtés de Coralie Hernandez, Marion Sabardeil, 1e dauphine à l’extrême g et Léa Chancelle, 2e dauphine à l’extrême dr, complètent le palmarès.© Frédérique Berlic

Ce qu’elles ont dit :

Coralie Hernandez, 20 ans, originaire de Ur.  : « Je suis très surprise et je ne m’y attendais pas . L’année dernière j’avais été élue 1e dauphine de Christelle et c’était déjà beaucoup. Je suis très émue et à l’annonce des résultats, j’ai eu un temps de réaction un peu long ! L’équipe a été formidable toute la journée, on a été très entourées. J’espère faire aussi bien que Christelle qui a très bien mis en valeur le département toute l’année ».

Marylin Lherm « Le choix était difficile. Mais finalement, le résultat, je le cautionne complètement car Coralie a été largement élue et par le public et par le jury. J’en profite pour remercier les partenaires financiers, Mitsubishi France,  Banque Populaire, CCI, Conseil général, Spar, Hotel Planes, Jocaveil, Bains de Llo, Védrignans, Bonzom, groupement des commerçants et artisans de Saillagouse sans qui rien n’est possible. Mention spéciale à Nicolas Cayzac pour ses vidéos et aux fleuristes, Primevère de Mont-louis et Vert'Tige de Saillagouse »

Christelle Roca « Je souhaite à Coralie de vivre la même chose que moi, voire mieux ! Il faut qu’elle profite de chaque instant. Je sais qu’elle saura représenter les valeurs de Geneviève de Fontenay à l’élection nationale ». 

cerdagne,communauté de communes pyrénées-cerdagne,élection miss cerdagne-roussillon,christelle roca,coralie hernadez,miss prestige national

Christelle Roca a remis l’écharpe à Coralie Hernandez.  ©  Frédérique Berlic 

13/07/2011

Cerdagne - Fête nationale

Cahier de l'été

Fête nationale

Osséja- Le maire et le conseil municipal,  les anciens combattants et victime de guerre d’Osséja invitent la population à la cérémonie commémorative du 14 juillet 1789.

- 10h30 cérémonie et dépôt de gerbe au Monument aux Morts

- 11h, vin d’honneur  dans les jardins de la mairie

 

Saillagouse – Le maire et le conseil municipal vous convient à participer à la cérémonie commémorative du 14 juillet.

- 10h45, rassemblement devant la mairie.

- 11h, dépôt de gerbe et cérémonie au Monument aux Morts. Vin d’honneur au préau des écoles.

 

Bourg-Madame – La population est cordialement invitée à participer à la cérémonie organisée à l’occasion de la Fête naionale.

- 10h50, placeta de Cerdanya : cérémonie officielle.

- 11h15 : apéritif place de Catalogne.

- 22h30, feu d’artifice.

- 23h, bal populaire animé par Sisco et Nando

 

Palau de Cerdagne – Le maire et son conseil municipal, le conseil municipal junior  et les Anciens Combattants invitent la population à la cérémonie commémorative du 14 juillet.

- 11h15 : rendez-vous sur la place de la Libération.

- 11h30, cérémonie du souvenir au Monument aux Morts au Manoir du Marquis de Tilière.

- 12h, apéritif avec les fameux pains de la République dans les salons du Manoir.

04/07/2011

Cerdagne - Estavar - Le colonel Allard a été inhumé

Les obsèques du colonel Jean-François Allard se sont déroulées le 15 juin dernier à Estavar, commune où il filait une paisible retraite avec son épouse. Le 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes de Pamiers et des militaires du CNEC de Mont-Louis étaient présents ainsi que les habitants du village d’Estavar, le maire Jean-Louis Combalbert et son conseil municipal.

Le cercueil du colonel Allard a été accueilli par les drapeaux du régiment de Choc et du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes auxquels se sont ajoutés de nombreux drapeaux d'associations puis par un piquet d’honneur du CNEC de Mont-Louis. Dès 9h30, une foule nombreuse était venue dire au revoir au grand soldat qu’était le colonel Allard, des camarades de combat étaient là, des personnalités, des élus et les Estavarois qui avaient adopté depuis longtemps ce militaire aux états de services impressionnants mais très simple dans la vie de tous les jours. L’église était bien trop petite pour accueillir la foule et ceux qui avaient pu trouver une place ont assisté à la cérémonie religieuse célébrée par le père Barthier et un aumônier militaire.

obsèques colonel Allard.jpg

Un homme de courage et de cœur

C’est le général Party du 1er RCP qui a prononcé l’éloge funèbre. Il a retracé le passé glorieux du colonel Allard, depuis son service militaire au 509e bataillon de chars, jusqu’à sa capture par l’ennemi en 1941, son évasion, et son entrée dans la Résistance. Ce furent ensuite l’Indochine puis l’Algérie et enfin son engagement au service des autres au sein des associations d’anciens combattants. Il a notamment créé l’Amicale des anciens du RCP en 1979. « C’était un entraîneur d’hommes par son comportement exemplaire et ses qualités humaines. Nous nous sommes rencontrés en Algérie, il était capitaine au 1er RCP et moi lieutenant.  Pour moi, c’était mon grand frère spirituel» nous dit le général Party.

Vers sa dernière demeure

Devant la famille du colonel Allard très affectée, le maire d’Estavar Jean-Louis Combalbert a lu un discours touchant « La France l’a récemment élevé dans l’Ordre National de Grand Chevalier de la Légion d’Honneur, je suis persuadé que lui, homme de terrain se sent hautement distingué d’être accompagné vers sa dernière demeure par les camarades qui ont dicté sa conduite tout au long de sa vie ». 

Le colonel Allard a été accompagné jusqu’au cimetière d’Estavar par toutes les délégations présentes et tous ceux qui ont voulu dire un dernier adieu à cet homme et ce soldat d’exception.

colonel Allard.jpgLe colonel Allard a été en 1953 de retour d’Indochine, chevalier de la Légion d’honneur. Il a été capitaine au 1er RCP à Philippeville en Algérie, puis Officier de la Légion d’Honneur, affecté à l’Ecole Spéciale de Saint-Cyr, Commandeur de la Légion d’Honneur, commandant du CNEC de Mont-Louis en 1971 et de l’EIS de Fontainebleau en 1974. Affecté en 1976 à l’Etat-Major de la région militaire à Lyon. En 2010, il est éléevé dans l’Ordre National de Grand Chevalier de la Légion d’Honneur.

 

Le Colonel Allard a reçu les honneurs militaires dans la commune d’Estavar où il était venu s’installer depuis de très nombreuses années. Il était photographié l’année dernière au CNEC de Mont-Louis (qu’il avait commandé en 1971) lors de l’inauguration d’un mémorial pour tous les anciens commandos Chocs tombés au champ d’honneur.

21/06/2011

Cerdagne - Bourg-Madame - Un véritable "Courant d’art" va déferler sur la Guinguette

N.B. L'exposition "Dali, retour en Cerdagne" sera inaugurée le lundi 4 juillet à 18h à l'Espace d'Art Contemporain Puigmarti.

L’été artistique sera beau et show ! C’est ce que la conférence de presse organisée hier par le maire, Jean-Jacques Fortuny et le président de l’association Art Passion, Claude Martinez en présence de Daniel Tosi, Pep Puigmarti et Roger Erasmy a laissé entendre. Un programme flamboyant en perspective.

Entre musique, peinture et photos, l’été sera artistique ou ne sera pas ! Le maire de Bourg-Madame, Jean-Jacques Fortuny a annoncé la couleur « cette conférence de presse est le reflet de ce que sera cet été. Tout d’abord, en rapport avec le festival d’Hix, il y aura un évènement extraordinaire que je qualifierai sans aucune crainte de mondial ». Et de désigner les deux protagonistes de cet évènement, Daniel Tosi, compositeur et chef d’orchestre du conservatoire Perpignan-Méditerranée, et Pep Puigmarti, le génial artiste peintre catalan.

daniel tosi et Pep Puigmarti.jpg

Daniel Tosi et Pep Puigmarti

En attendant le 16 août

Ce rendez-vous qui tend à mettre en avant le Festival d’Hix et les artistes du Festival se concentre sur la rencontre de Daniel Tosi et Pep Puigmarti. Le jour anniversaire des 30 ans du Quatuor Parisii, une des plus grandes formations nationales, un moment exceptionnel va marquer la soirée du 16 août. Daniel Tosi aura composé une œuvre pour quatuor à cordes inspirée par la peinture de Pep Puigmarti, œuvre qui sera jouée ce soir-là par le Quatuor Parisii. En même temps, durant les 20 minutes que se jouera cette composition unique, Pep Puigmarti peindra devant le public, une œuvre inspirée par la musique de Daniel Tosi.

Une œuvre difficile

« Ecrire pour un quatuor aujourd’hui, c’est très compliqué mais l’idée qu’il y ait une réponse à ma vision picturale m’a interpellé. En regardant la peinture de Pep, ça m’a donné des idées entre des choses figurées et abstraites. J’ai voulu faire une grande variation avec mon écriture sur une proposition à partir de la symphonie concerto de Mozart. A partir de là, j’ai développé tout un travail sur le quatuor lui-même. En référence à l’histoire, au nom de la ville, l’œuvre s’intitule Quatuor pour Madame » explique alors Daniel Tosi.

Une expo photo sur Dali

Dali dans l'eau sera à bourg-madame.jpgLe 2e évènement de l’été sera la présentation d’une exposition de photos de Dali réalisée par le photographe toulousain aujourd’hui décédé, Jean Dieuzaide. C’est Roger Erasmy, coordinateur de l’exposition « Dali, retour en Cerdagne » qui a proposé de faire venir au centre d’art contemporain cette exposition connue de toute la planète. « Dali dans l’eau, c’est une vingtaine de photos exceptionnelles mais très mal connues en France. Ce sera une petite sensation d’avoir ces clichés ici eRoger Erasmi.jpgn Cerdagne où d’ailleurs Dali a vécu, au Grand Hôtel de Font-Romeu entre 1939 et 1940 ». Ces photos seront complétées par une exposition picturale proposée par cinq peintres se voulant Les Héritiers de Dali. Ces artistes figuratifs présentent des œuvres de grande qualité, entre Saint-Jean de Luz et Perpignan, selon des concepts daliniens.

Il faudra à tout prix se laisser prendre dans le Courant d’art guinguettois, car en plus de ces évènements, un programme quotidien d’animations fera bouger la commune comme jamais.

 L’été artistique sera un grand adagio d’émotions. Et pour symboliser cette tendance artistique largement exprimée depuis de nombreuses années par la commune, la Place des artistes qui accueillera de nombreuses animations sera inaugurée cet été.

2 de gauche à dr.jpg

de g à droite : Georges Henri, Daniel Tosi, Jean-Jacques Fortuny, Pep Puigmarti, Claude Martinez, Marie-Françoise Marty et Roger Erasmy.

07/06/2011

Cerdagne - L’école catalane La Bressola en sursis

Les parents d’élèves de la Bressola de Caldégas attendaient l’annonce officielle de la fermeture de l’école. Le directeur des écoles de la Bressola est venu, contre toute attente, leur annoncer que Caldégas repartait pour an. C’est peu, mais suffisant pour surseoir à la décision d’une fermeture définitive.

La Bressola Caldegas 2.jpg

Arrivé directement de Perpignan, Joan Pere Le Bihan était attendu avec anxiété voire découragement par les parents d’élèves de la Bressola. Depuis février, ils s’étaient faits à l’idée que « leur » Bressola » allait grossir la liste des suppressions d’écoles et de classes notifiées pour la rentrée prochaine. C’était quasiment certain, « à 80%, malheureusement » avait annoncé Joan Pere Le Bihan. Pourquoi maintenant, joan pere le bihan.jpgalors que la situation financière des écoles de la Bressola est équilibrée depuis deux ans ? « Parce qu’en raison de la crise, la Generalitat de Catalunya a baissé ses subventions de 20% et que le Ministère de l’Education nationale a supprimé des postes dans tout l’Hexagone ». La conséquence financière pour l’année prochaine est sans appel : il manque 20 000€ pour que fonctionne l’école de la Bressola à Caldégas. Restait une entente entre politiques des deux côtés de la Cerdagne pour sauver l’école.

Il faudrait un miracle

Jusqu’à lundi, Joan Père Le Bihan est des plus pessimistes. Jeudi dernier, la réunion entre Georges Armengol, conseiller général et le maire de Puigcerda, n’avait pas permis de rassembler les fonds nécessaires pour maintenir l’école. « Ce qu’il faut, c’est un miracle pour que la Bressola ne ferme pas » annonçait le directeur des écoles. Peut-être existe-t-il une sainte patronne de la Bressola car dans la journée de lundi, tout est allé très vite : le maire de Puigcerda mettait sur la table 10 000€, Georges Armengol lui emboitait le pas et proposait 3000€. A 17h, il manquait encore 7000€ que le fondateur de la Bressola Miquel Mayol amenait de justesse. « J’ai appris la nouvelle sur la route de Cerdagne. J’ai moi-même apporté 1000€ de ma poche » nous dit Joan Pere le Bihan encore tout retourné.

L’annoncer aux parents

Ce sont les parents, réunis donc dans l’école de Caldégas qui ont eu la primeur de l’annonce. « Je ne dis pas que tout ira bien l’année prochaine, mais cela permet de tenir encore un an et d’organiser le combat ». La prolongation de l’école était cependant conditionnée à l’opinion unanime des parents. Même si tous n’étaient pas là et ne pouvaient parler au nom de la majorité, l’adhésion à la proposition du directeur ne s’est pas faite attendre. « Il faudra des sacrifices, des efforts. La situation financière est très délicate mais ce n’est pas terminé ». Celle-ci pourrait s’améliorer avec la participation plus forte des communes de Cerdagne française. Certaines font déjà des efforts en allouant des subventions ou comme Bourg-Madame qui paye l’eau et l’électricité. Il est vrai que dans tous les villages, le personnel parfaitement bilingue est requis dans de nombreux postes, que ce soit dans le domaine privé ou public.

les parents d'élèves de la Bressola.jpg

Alors pourquoi se couper d’une école formidable qui fournit des futurs employés au bilinguisme parfait dans une région transfrontalière qui réclame à corps et à cris des gens qui parlent aussi bien catalan que français ?

Thorent, le bihan, ridaura, bertrana.jpg

La Bressola de Caldégas où l’on compte autant de petits français que de catalans, est la plus bilingue des écoles de Bressola du département en raison de sa situation transfrontalière. Joan Pere le Bihan au centre, accompagné ici du vice-président Gérard Thorent, d’Eve Bertrana, responsable administrative et Joan Ridaura, membre du conseil d’administration est venu annoncer aux parents que l’école restait encore ouverte un an.

22/05/2011

Cerdagne - Présentation du Pôle pédiatrique de Cerdagne

Hier, était présenté dans le cadre du Projet Européen de Santé de la Cerdagne, le Pôle Pédiatrique de Cerdagne, par le Dr Martine Aoustin, directrice générale de l’Agence Régionale de Santé du Languedoc-Roussillon en présence des deux instances représentatives des deux établissements français de ce pôle que sont les Tout Petits à Bourg-Madame et la Perle Cerdane à Osséja.

Dans le cadre de la mise en place du Pôle Pédiatrique de Cerdagne qui sera construit à Bourg-Madame, une réunion était organisée à Osséja. Après un discours des instances respectives des deux établissements, Michel Caron, président de l’ALEFPA et Marie-Thérèse Ortiz, directrice des Tout Petits, la réunion s’est poursuivie par un échange entre le Dr Martine Aoustin, directrice générale de l’Agence Régionale de Santé du Languedoc-Roussillon (ARS L-R) et une délégation d’une cinquantaine de salariés des deux établissements. Le but de cette discussion était de faire le point sur la situation actuelle, les avancées réalisées et les projections à venir.

« Rendre pérenne l’offre de soins »

Le Pôle Pédiatrique de Cerdagne composé de trois acteurs : la MECSS Les Touts Petits à Bourg-Madame, La Perle Cerdane à Osséja et le Groupement Européen de Coopération Territoriale de l’Hôpital de Cerdagne (GECT organe gérant l’Hôpital de Cerdagne), est une des deux filières (avec le Pôle gériatrique construit à Err) du réseau de santé transfrontalier. Car le Projet Européen de Santé de la Cerdagne va au-delà de la construction du nouvel Hôpital de Cerdagne à Puigcerda. Il a également pour objectif d’intégrer les services de santé des deux côtés de la frontière en profitant des meilleures spécialisations de chaque système, existant ou à venir. Selon le Dr Aoustin, « nous avons l’intention de rendre pérenne et plus solide, l’ensemble de l’offre de soins sur le plateau cerdan, ceci en lien étroit avec l’Hôpital de Cerdagne puisque le nouveau Groupement de Coopération Sanitaire est formé à la fois par les Tout Petits, la Perle et le GECT. Ce regroupement montre l’articulation que nous souhaitons avec nos amis catalans, dans une grande fluidité de prise en charge de chaque côté de la frontière »

 

Et les emplois ?

On sait que le secteur santé est mis à mal depuis quelques années en Cerdagne. D’où l’inquiétude légitime des salariés des structures sanitaires. Michel Caron, président de l’ALEFPA « En regard de ces regroupements d’établissements, à l’ALEFPA notamment, nous sommes très volontaires pour qu’il y ait une gestion globale des problèmes de ressources humaines. Très tôt, j’ai demandé que les services de l’Etat accompagnent ce projet ». L’Etat investit 15 millions d’euros sur les deux pôles : 10 millions € sur le pôle pédiatrique et 15 millions € sur le pôle gériatrique. Aussi, cet engagement financier parle de lui-même. Et la directrice générale de l’ARS L-R de rajouter : « notre souhait fondamental, c’est de solidifier l’offre de soins sur ce territoire. A partir des compétences existantes, on offre à nouveau une ouverture des besoins de santé et bien sûr, on solidifie les emplois sur ce territoire, ce qui est très important ». François Bellido, délégué syndical CDDT66 à la Perle Cerdane était satisfait des propositions quant à l’avenir des salariés lors de ce regroupement.

Mise en commun des compétences

L’intérêt de la création du pôle pédiatrique et du pôle gériatrique est de rendre les structures sanitaires actuelles pérennes mais aussi de mettre en commun des compétences et des spécificités propres à chaque établissement. « Avec des médecins en commun, cela permettra de développer de nouvelles formes de prise en charge, notamment sur l’hospitalisation de jour, sur l’ambulatoire, les consultations spécialisées, et pourquoi pas dans un avenir proche, au pôle pédiatrique, prendre en charge de nouvelles pathologies. Le tout se fera en accord avec le futur Hôpital de Cerdagne » rajoute Marie-Thérèse Ortiz, directrice des Tout Petits.

Un véritable projet de territoire en matière de santé se matérialise donc, les travaux devant commencer début 2012. Les grands gagnants en seront les Cerdans, des deux côtés de la frontière qui bénéficieront d’une meilleure prise en charge.

emplacement futur pôle pédiatrique.jpg

La construction prochaine des pôles pédiatrique et gériatrique est une nouvelle très positive et d’importance pour le plateau cerdan, autant pour la prise en charge des futurs patients que pour les emplois qui seront non seulement maintenus mais certainement développés. Depuis hier, est planté le panneau du permis de construire déposé en mairie de Bourg-Madame et accepté le 9 mai dernier.

présentation du pôle pédiatrique.jpg

De g à d : M.-Thérèse Ortiz, directrice des Tout Petits, Christophe Paillard, directeur de la Perle Cerdane, Jean-Jacques Fortuny, maire de B-Madame, Pierre Garcia, administrateur AELFPA et Michel Caron, président de l’ALEFPA. Le maire vient d’accueillir les responsables du futur pôle pédiatrique et leur annoncer l’acceptation du permis de construire.

le maire de bourg-madame, les tout petits et l'Alefpa.jpg

De g à d : J.-Michel Dufresnoy, directeur général de l’ALEFPA, Michel Caron, président de l’ALEFPA, Catherine Barnole, inspectrice générale ARS des P.O., Christophe Paillard, directeur de la Perle Cerdane, Martine Aoustin, directrice générale de l’ARS L-R, J.-Yves Le Quellec, directeur adjoint de l’ARS, Dominique Marchand, directrice adjointe de l’ARS, J.-Louis Bonnet, chargé de mission des hôpitaux et M.-Thérèse Ortiz, directrice des Tout Petits.

02/05/2011

Cerdagne - Bourg-Madame - Les chaînes ARTE et TV3 en reportage : Josep Puigmarti en vedette

La semaine dernière, Arte et la chaîne espagnole TV3  ont investi le village. Le thème de leur reportage : Josep Puigmarti, l’artiste catalan

Les chaînes de télévision Arte et TV3 étaient de passage à Bourg-Madame pour un reportage dont le sujet principal était  Josep  Puigmarti, artiste catalan connu pour ses œuvres irréelles et son inépuisable imagination. A l’issue de ce reportage au cœur de la cité guinguettoise, un documentaire doit être réalisé retraçant la vie de l’artiste. Seconde maison et pays source d’inspiration pour Puigmarti, Bourg-Madame est  une véritable source d’inspiration pour ce génie. Et la Guinguette est donc incontournable dans ce reportage, d’autant que la commune y accueille un des seuls espaces d’art contemporain du département,  qui plus est, porte le nom de l’artiste.

Bourg-Madame, « ville muse » de Puigmarti

Chaque endroit fétiche  de  Joseph Puigmarti est visité par les caméras : ses coups de cœur sont immortalisés, notamment ses rencontres. Au centre des discussions, la rencontre entre Jean-Jacques Fortuny, maire de Bourg-Madame et Joseph Puigmarti et surtout l’histoire qui a conduit à la construction de l’espace d’art contemporain. Fruit d’une longue amitié, cet endroit est aujourd’hui un lieu de promotion culturelle, ouvert aux artistes locaux. Tous les mois, un artiste local a la possibilité d’exposer son travail, et c’est bien souvent pour eux la première occasion de proposer une collection, fruit d’un long travail, aux yeux du public.

Le documentaire qui est intitulé « 53 minutes sur la vie et l’œuvre de Joseph Puigmarti » sera diffusé prochainement sur les chaînes Arte et TV3. A ne manquer sous aucun prétexte.

josep puigmarti filmé par arte et tv3.jpg

L’artiste catalan, Josep Puigmarti (ici au côté du maire de Bourg-Madame) sera au cœur d’un documentaire tourné par TV3 et Arte. Intitulé« 53 minutes sur la vie et l’œuvre de Joseph Puigmarti », il sera prochainement diffusé sur ces deux chaines.