22/05/2011

Cerdagne - Présentation du Pôle pédiatrique de Cerdagne

Hier, était présenté dans le cadre du Projet Européen de Santé de la Cerdagne, le Pôle Pédiatrique de Cerdagne, par le Dr Martine Aoustin, directrice générale de l’Agence Régionale de Santé du Languedoc-Roussillon en présence des deux instances représentatives des deux établissements français de ce pôle que sont les Tout Petits à Bourg-Madame et la Perle Cerdane à Osséja.

Dans le cadre de la mise en place du Pôle Pédiatrique de Cerdagne qui sera construit à Bourg-Madame, une réunion était organisée à Osséja. Après un discours des instances respectives des deux établissements, Michel Caron, président de l’ALEFPA et Marie-Thérèse Ortiz, directrice des Tout Petits, la réunion s’est poursuivie par un échange entre le Dr Martine Aoustin, directrice générale de l’Agence Régionale de Santé du Languedoc-Roussillon (ARS L-R) et une délégation d’une cinquantaine de salariés des deux établissements. Le but de cette discussion était de faire le point sur la situation actuelle, les avancées réalisées et les projections à venir.

« Rendre pérenne l’offre de soins »

Le Pôle Pédiatrique de Cerdagne composé de trois acteurs : la MECSS Les Touts Petits à Bourg-Madame, La Perle Cerdane à Osséja et le Groupement Européen de Coopération Territoriale de l’Hôpital de Cerdagne (GECT organe gérant l’Hôpital de Cerdagne), est une des deux filières (avec le Pôle gériatrique construit à Err) du réseau de santé transfrontalier. Car le Projet Européen de Santé de la Cerdagne va au-delà de la construction du nouvel Hôpital de Cerdagne à Puigcerda. Il a également pour objectif d’intégrer les services de santé des deux côtés de la frontière en profitant des meilleures spécialisations de chaque système, existant ou à venir. Selon le Dr Aoustin, « nous avons l’intention de rendre pérenne et plus solide, l’ensemble de l’offre de soins sur le plateau cerdan, ceci en lien étroit avec l’Hôpital de Cerdagne puisque le nouveau Groupement de Coopération Sanitaire est formé à la fois par les Tout Petits, la Perle et le GECT. Ce regroupement montre l’articulation que nous souhaitons avec nos amis catalans, dans une grande fluidité de prise en charge de chaque côté de la frontière »

 

Et les emplois ?

On sait que le secteur santé est mis à mal depuis quelques années en Cerdagne. D’où l’inquiétude légitime des salariés des structures sanitaires. Michel Caron, président de l’ALEFPA « En regard de ces regroupements d’établissements, à l’ALEFPA notamment, nous sommes très volontaires pour qu’il y ait une gestion globale des problèmes de ressources humaines. Très tôt, j’ai demandé que les services de l’Etat accompagnent ce projet ». L’Etat investit 15 millions d’euros sur les deux pôles : 10 millions € sur le pôle pédiatrique et 15 millions € sur le pôle gériatrique. Aussi, cet engagement financier parle de lui-même. Et la directrice générale de l’ARS L-R de rajouter : « notre souhait fondamental, c’est de solidifier l’offre de soins sur ce territoire. A partir des compétences existantes, on offre à nouveau une ouverture des besoins de santé et bien sûr, on solidifie les emplois sur ce territoire, ce qui est très important ». François Bellido, délégué syndical CDDT66 à la Perle Cerdane était satisfait des propositions quant à l’avenir des salariés lors de ce regroupement.

Mise en commun des compétences

L’intérêt de la création du pôle pédiatrique et du pôle gériatrique est de rendre les structures sanitaires actuelles pérennes mais aussi de mettre en commun des compétences et des spécificités propres à chaque établissement. « Avec des médecins en commun, cela permettra de développer de nouvelles formes de prise en charge, notamment sur l’hospitalisation de jour, sur l’ambulatoire, les consultations spécialisées, et pourquoi pas dans un avenir proche, au pôle pédiatrique, prendre en charge de nouvelles pathologies. Le tout se fera en accord avec le futur Hôpital de Cerdagne » rajoute Marie-Thérèse Ortiz, directrice des Tout Petits.

Un véritable projet de territoire en matière de santé se matérialise donc, les travaux devant commencer début 2012. Les grands gagnants en seront les Cerdans, des deux côtés de la frontière qui bénéficieront d’une meilleure prise en charge.

emplacement futur pôle pédiatrique.jpg

La construction prochaine des pôles pédiatrique et gériatrique est une nouvelle très positive et d’importance pour le plateau cerdan, autant pour la prise en charge des futurs patients que pour les emplois qui seront non seulement maintenus mais certainement développés. Depuis hier, est planté le panneau du permis de construire déposé en mairie de Bourg-Madame et accepté le 9 mai dernier.

présentation du pôle pédiatrique.jpg

De g à d : M.-Thérèse Ortiz, directrice des Tout Petits, Christophe Paillard, directeur de la Perle Cerdane, Jean-Jacques Fortuny, maire de B-Madame, Pierre Garcia, administrateur AELFPA et Michel Caron, président de l’ALEFPA. Le maire vient d’accueillir les responsables du futur pôle pédiatrique et leur annoncer l’acceptation du permis de construire.

le maire de bourg-madame, les tout petits et l'Alefpa.jpg

De g à d : J.-Michel Dufresnoy, directeur général de l’ALEFPA, Michel Caron, président de l’ALEFPA, Catherine Barnole, inspectrice générale ARS des P.O., Christophe Paillard, directeur de la Perle Cerdane, Martine Aoustin, directrice générale de l’ARS L-R, J.-Yves Le Quellec, directeur adjoint de l’ARS, Dominique Marchand, directrice adjointe de l’ARS, J.-Louis Bonnet, chargé de mission des hôpitaux et M.-Thérèse Ortiz, directrice des Tout Petits.

01/10/2010

Cerdagne - Osséja - La Perle Cerdane et le Joyau Cerdan, 40 après

la perle en 1970.jpgQuasiment jour pour jour, le 3 octobre 1970, l'A.L.E.F.P.A. et son président fondateur Raymond Allard inauguraient la Perle Cerdane et le Joyau Cerdan. Pour le 40e anniversaire de cette date et pour mieux montrer la continuité de cet ensemble, étaient inaugurés hier, en présence de nombreux élus et administratifs, deux nouveaux établissements. Une journée marquée du sceau du souvenir et du renouveau.visite des lieux.jpg

En 1962, le sanatorium d'Osséja voit le jour. Un « monstre » de béton qui finalement n'a jamais fonctionné comme tel. A l'époque, les journaux n'hésitaient pas à parler de « sana-scandale ». Programmé en 1948, époque où la tuberculose tuait annuellement 42 000 Français, le sanatorium est achevé alors que la vaccination par le B.C.G. fait reculer spectaculairement cette terrible maladie. Le « Palais d'Osséja » qui a coûté 3 milliards d'anciens francs demeure vide. Finalement, l'Etat et les collectivités territoriales viennent chercher l'ALEFPA (association laïque pour l'éducation, la formation, la prévention et l'autonomie) et son fondateur, le maire adjoint de Lille, Raymond Allard pour mettre dans ces murs, un établissement sanitaire au profit de l'enfance et l'adolescence. L'ALEFPA obtient l'autorisation, en 1969 de la Direction du Ministère des Affaires Sanitaires et Sociales d'ouvrir la Perle Cerdane et le Joyau cerdan, établissements sanitaires et éducatifs mixtes pour enfants et adolescents.

un nombreux public.jpgDeux nouveaux établissements

On est désormais loin du scandale dont toute la France parlait alors. La Perle Cerdane et le Joyau Cerdan sont devenus depuis longtemps, des références dans le domaine des maladies chroniques (maladies respiratoires, maladies nutritionnelles et autres affections chroniques) et l'ALEFPA un acteur économique et social en responsabilité en Cerdagne. Le secteur sanitaire accueille 96 enfants. Le secteur médico-social accueille quant à lui, 96 enfants et adultes au sein de l'I.M.E. (institut médico-éducatif) Les Isards, L'I.M.E les Pervenches, le SESSAD (service d'éducation et de soins à domicile). Hier, en présence du président de l'ALEFPA, Michel Caron, des deux administrateurs territoriaux de l'ALEFPA, Jean Calvet et André Henri, du sénateur Paul Blanc, du sous-préfet Bernard Mouline, du député-maire François Calvet, de la conseillère régionale Suzanne Delieux, du conseiller général Georges Armengol, du maire d'Osséja, Daniel Delestré et de Catherine Barnole (ARH) étaient inaugurés les deux nouveaux établissements spécialisés pour personnes polyhandicapées, l'IME les Lupins et la MAS les Myrtilles (maison d'accueil spécialisée).

Expo, discours et conférencesles élèves du lycée professionnel de la perle.jpg

Le personnel de l'établissement a mis les petits plats dans les grands pour cette date anniversaire et ces inaugurations. Une exposition retraçant l'histoire de la Perle recouvrait les murs. De très nombreux « anciens » étaient invités pour revoir leur ancien lieu de travail, 40 ans de service pour certains. Le directeur général de l'établissement Christophe Paillard dans son discours, rappelait le rôle de « cette plateforme de service à la personne, avec des structures sanitaires, psychiatriques, médico-sociales et pédagogiques mais aussi un site employant 220 salariés et 30 collaborateurs de l'Education nationale ». Avant d'inviter les participants à déguster le repas préparé par les élèves du restaurant pédagogique, Michel Caron, rappelait l'idéal laïc de l'ALEFPA « impliquant une conception des rapports humains qui privilégie la solidarité, la démocratie, la tolérance mutuelle, la prépondérance de la place de l'enfant pris en charge et l'égalité d'accès aux prestations médico-sociales sans discrimination».

La journée anniversaire se poursuivait par des conférences de grande qualité sur des sujets sanitaires d'actualité. Une actualité qui permet à cet établissement quadragénaire de rester à la pointe dans l'adaptation et la modernisation des services.

 

1 inauguration de la MAS.jpg

29/09/2010

Cerdagne - Osséja : La Perle Cerdane et le Joyau Cerdan fêtent leurs 40 ans

Le 3 octobre 1970, l'ALEFPA (Association Laïque pour l'Education, la Formation et l'Autonomie) et son président fondateur, Raymond Allard inauguraient la Perle Cerdane et le Joyau Cerdan. Quarante ans après, le complexe sanitaire, médico-social et pédagogique fêtera l'implantation de ces établissements.

Jeudi 30 septembre, dès 9h, les invités pourront se retrouver autour de l'exposition du Cinquantenaire de l'ALEFPA, d'un film présentant les activités de l'ALEFPA et d'un diaporama des chantiers de l'Institut d'Education Motrice les Lupins et de la Maison d'Accueil Spécialisée les Myrtilles. Les discours d'inauguration et de commémoration commenceront à partir de 10h30 au théâtre de la Perle Cerdane en présence de : Michel Caron, président de l'ALEFPA, Jean-Michel Dufrenoy, directeur général de l'ALEFPA, Christophe Paillard, directeur général de la Perle Cerdane et du Joyau Cerdan, Bernard Mouline, sous-préfet représentant le préfet, Paul Blanc, sénateur, François Calvet, député, Daniel Delestré, maire d'Osséja, M. Leclerc, président de l'Institution interdépartementale d'Osséja, M. Peralta, représentant de Catsalut, Mme Barnole, représentant l'ARS (Agence régionale de la santé).

Les thèmes de la journée sont les suivants : Inauguration de l'IEM les Lupins, établissement d'accueil d'enfants polyhandicapés. Inauguration de la MAS les Myrtilles, établissement d'accueil d'adultes polyhandicapés. Commémoration des 40 ans de l'inauguration de la Perle Cerdane et du Joyau Cerdan. Lancement du Pôle Pédiatrique de Cerdagne. A partir de 14h, un cycle de conférence est organisé au théâtre de la Perle Cerdane. Les thèmes développés sont:  les maladies chroniques chez l'enfant et l'adolescent et le rôle de la famille par le Professeur Joyeux, Chirurgien Cancérologue de la faculté de médecine de Montpellier.  La prise en charge de traumatisés crâniens et des personnes cérébrolésées : d'hier à aujourd'hui par Maître Guillermou, président de l'Union Nationale des Associations de Familles de Traumatisées crâniens et personnes Cérébrolésées. La prise en charge des personnes polyhandicapées : des questions et des réponses par M. Courtois, secrétaire général du Groupe Polyhandicap France.

La journée se clôtura autour d'une collation.

la perle cerdane.jpg

23/05/2010

Cerdagne - Osséja : Les responsables de l'ALEFPA en visite à la Perle Cerdane

des installations innovantes.jpgIl y a quelques jours, Michel Caron président de l'ALEFPA et Jean-Michel Dufrenoy, directeur général étaient à Osséja. Leur visite relevait d'une mission nationale de trois jours dans le département. C'était l'occasion de visiter la Maison d'Accueil Spécialisée dont l'ouverture se fait graduellement.

Entouré du directeur général, Jean-Michel Dufrenoy, des deux administrateurs délégués ALEFPA des Pyrénées-Orientales, Jean Calvet et Pierre Garcia, Michel Caron, président de l'ALEFPA se fait expliquer le fonctionnement de la toute nouvelle Maison d'Accueil Spécialisée (M.A.S.) par Christophe Paillard, directeur général de l'ALEPPA des P.-O. et le directeur adjoint Gérard Fossey. Le terme « guider » serait plus judicieux qu' « expliquer » tant Michel Caron est hautement impliqué dans l'évolution de cette structure de la Perle Cerdane dont il connaît tous les rouages. La M.A.S. sort de terre progressivement après qu'en 2006, l'ancien directeur de la Perle Cerdane, Jacques Barnole ait engagé le projet avec l'ARH. Son successeur Christophe Paillard a conduit durant un an la phase de conception avec l'ARH et il a fallu un an et demi de réalisation pour les équipements dont l'aspect est très novateur.

Une climatisation naturelle

La qualité de l'adaptation des équipements est sans appel. Ce sont les entreprises locales qui ont œuvré sur ce chantier et l'effort sur la qualité des matériaux est tout aussi visible que la réflexion sur l'économie d'énergie. Chauffage au bois et respect de l'environnement vont de pair dans une structure où l'innovation rime avec climatisation. En effet, c'est le premier établissement où l'on trouve le système du puits canadien, climatisation naturelle qui restitue de l'air à 10-11°. Trente adultes à mobilité réduite, provenant prioritairement d'un proche secteur géographique sont accueillis à la M.A.S. Celle-ci est divisée en trois unités de vie dont la dernière ouvrira le 1er juin. Certaines chambres disposent de fluides médicaux, apparentant ainsi le bâtiment à des structures hospitalières.

Une forte coopération avec l'Etat

La concrétisation de structures telles que la M.A.S. (pour les adultes) ou l'I.EM. qui, elle ouvrira fin juin (pour les enfants) n'aboutit qu'avec la coopération de l'Etat, l'ARH, l'ARS et la mobilisation des élus locaux : député, sénateur, Conseil Général, Education Nationale... seule une association de tous conduit à la réalisation de ces projets. Michel Caron insiste également sur « les liens, dans l'ensemble du dispositif d'Osséja, entre le secteur sanitaire et médico-social ainsi que les relations actives avec l'Education nationale ».

L'ALEFPA (Association laïque pour l'éducation, la formation, la prévention et l'autonomie) fêtera cette année ses 50 ans. A Osséja, c'est une structure quadragénaire qui sera à l'honneur début octobre 2010. En effet, la Perle Cerdane a ouvert ses portes le 3 octobre 1970 et ce sont dorénavant 300 personnes qui travaillent dans un des secteurs les plus générateurs d'emplois de Cerdagne.

les responsables en visite.jpg