13/02/2013

Cerdagne - Porté-Puymorens - Le Col du Puymorens en cours de déneigement

Depuis des jours et des jours, le Col du Puymorens est fermé. Depuis ce matin seulement, l'équipe de la DIRSO de Latour de Carol s'attaque, à la fraise, à un immense mur de neige.

1déneigement du Col du puymorens.jpg

Il aura fallu 12h de travail pour déneiger 2 km. Photo : F. Berlic

La route du Col du Puymorens est totalement inaccessible. Quand on voit les murs de neige qui bordent la route pour monter à la station de ski, on comprend vite pourquoi. Avec la complicité d'Eric Charre, directeur de la station de Porté-Puymorens, direction le Col en moto neige, seul moyen de rallier les hommes de la DIRSO de Latour de Carol, en plein travail de déneigement.

2 ouverture du col du Puymorens.jpg

 La fraise s'attaque à une congère de 6 mètres F. Berlic

Un congère de 6 mètres

La fraise renvoie d'immenses gerbes de neige sur les bas-côtés de la route. Depuis 4h du matin, Laurent Lacambra et Julio Docampo conduisent sans interruption l'engin pour dégager un tant soit peu le champ de neige. "Avec deux fraises, nous avons fait 2km en ...12h! C'est vous dire si la tâche est importante" nous dit Laurent. La congère la plus spectaculaire se situe juste avant l'hôtel, lui aussi submergé. "Ça fait 18 ans que je fais ce trajet, et la dernière fois que j'ai vu autant de neige, c'était y a tout juste 10 ans, en février 2003. On avait eu la même quantité et depuis, cela s'était calmé" rajoute le conducteur, avant de jauger la congère de 6 mètres!

3 la fraise se fait un passage.jpg

 La fraise se fraye un passage dans un mur de neige. Photo : F. Berlic

De la neige mercredi

4 l'équipe de jour DIRSO LTC.jpg

Le travail est fatigant, souvent un vent violent se lève, et il faut tout recommencer. L'équipe de jour arrive jusqu'à la pancarte du Col du Puymorens et cède la place à l'équipe de nuit. Il faudra au minimum trois jours pour accéder à la Croisade et la RN22 qui dessert le Pas de la Casa. Mais les conducteurs ignorent la hauteur de neige qu'ils vont trouver  de l'autre côté du Col. De plus la météo prévoit un grosse chute de neige mercredi. La fraise va encore tourner une paire de jours avant de venir à bout de ces tempêtes de neige à répétition.

                                                                                                 

Laurent Lacambra et Julio Docampo, deux des conducteurs d'engins de déneigement. Photo : F. Berlic.

 

5 l'hôtel du col.jpg

L'hôtel du Col englouti sous les congères. photo : F.Berlic

30/01/2011

Cerdagne - Capcir - Chute de neige conséquente sur les hauts cantons

cerdagne,capcir,cerdan,chute de neige,dirso mont-louis,dirso latour de carol,service routier départemental

De 20 à 30 cm de neige se sont accumulés en Cerdagne, Capcir et Haut-Conflent ces dernières 24 heures. Une neige relativement froide qui n’a pas trop perturbé les automobilistes bien qu’en matinée, les chaînes aient été obligatoires dans la montée du Paillat et certains tronçons de la RN116.  Un coup de blanc qui redonne le moral à toute une économie montagnarde.

C’est un signe, dès 9h du matin hier, les Perpignanais étaient sur la route, skis et surfs sur le toit. « Quand on voit de la neige sur le Canigou, on est sûrs qu’il y a de la neige en Cerdagne et Capcir ! ». Une assertion sans fondements car venue du nord, la neige ne recouvre pas forcément la montagne sacrée des Catalans ! Toujours est-il que le Canigou devait être bien blanc hier matin…

Les services météo nous avaient tellement « tannés » avec des chutes de neige qui ne venaient jamais quecerdagne,capcir,cerdan,chute de neige,dirso mont-louis,dirso latour de carol,service routier départemental toute la montagne s’attendait à un énième effet d’annonce. Mais cette fois-ci, bingo pour toutes les stations des Neiges Catalanes. Avant-hier soir, dès 16h, une neige bien dense, venant d’Est-Sud-Est, a commencé à tomber drue, recouvrant rapidement le sol refroidi par les températures négatives qui s’étaient installées depuis plusieurs jours. Les services de déneigement départementaux et de la DIRSO ont rapidement fait tourner leurs parcs de chasse-neige et saleuses. La DIRSO Mont-Louis a démarré le travail dès 16h30 vendredi après-midi et est notamment intervenue dans les gorges de Thuès pour dégager la route suite à la chute de chandelles de glace et de pierres. Le travail effectué sans relâche a payé puisque les automobilistes ont rencontré des conditions de circulation tout à fait acceptables.

cerdagne,capcir,cerdan,chute de neige,dirso mont-louis,dirso latour de carol,service routier départementalSi la semaine dernière, le Capcir et notamment Formiguères avaient enregistré jusqu’à 70 cm de neige sur le secteur haut du domaine, cette fois-ci le Puigmal a pu compter sur 30 cm de neige, tout comme le Cambre d’Aze. Les deux stations ont du coup pu ouvrir 3 à 6 pistes supplémentaires.  Les autres stations se sont aussi habillées de blanc avec en moyenne 10 à 15 cm pour Font-Romeu Pyrénées 2000, La Quillane, Puyvalador, Porté-Puymorens et Les Angles.

En ce samedi matin, les skieurs ont pris un réel plaisir à descendre sur du velours et les conditions de glisse étaient tout bonnement exceptionnelles. Le moral est revenu en montagne car à deux semaines des vacances de février, une telle chute de neige est une véritable aubaine.

cerdagne,capcir,cerdan,chute de neige,dirso mont-louis,dirso latour de carol,service routier départemental

Les services de déneigement étaient à pied d’œuvre dès vendredi après-midi pour saler et dégager les routes, comme ici au-dessus de Saillagouse. Certains automobilistes ont du chaîner pour accéder aux stations des Neiges Catalanes qui ont retrouvé le sourire et surtout l’affluence après un mois de janvier morose.