09/09/2011

Cerdagne- Bourg-Madame - Rentrée au collège Cerdanya : entre rénovation et déception

Après la traditionnelle photo des personnels lors de la journée de pré-rentrée, le Principal du Collège de Bourg-Madame, Nabil Ayache, nous a livré ses premières impressions.

_ Que pouvez-vous nous dire sur cette rentrée ?

Nabil Ayache : Les effectifs sont stables, comme les équipes, les postes sont quasiment tous pourvus et les travaux de restructuration se poursuivent. Je souhaiterais remercier le Conseil Général pour ses investissements malgré la situation financière que nous connaissons.

-  Des aspects négatifs ?

N.A : Nous déplorons les suppressions d’un ½ poste administratif et d’un ½ poste de surveillance et l’absence préjudiciable du principal adjoint qui ne sera toujours pas remplacé.

-  Quelles seront les priorités pédagogiques ?

N.A : D’abord mobiliser les acteurs au service des élèves en difficulté en proposant différentes modalités de soutien : aide individualisée, accompagnement éducatif, programme personnalisé de réussite éducative. Ensuite poursuivre la mise en place de certains outils pédagogiques : livret personnel de compétences pour le socle commun, passeport Orientation pour la découverte des métiers et des formations. Enfin travailler sur le dossier du transfrontalier.

Sur le refus du Recteur de transférer chez vous la section Electrotechnique de la Perle Cerdane ?

N.A : Mon devoir de réserve impose de ne pas commenter cette décision mais les acteurs locaux connaissent ma position.

Que peut-on vous souhaitez pour cette deuxième année ?

N.A : De conserver le soutien des équipes, la confiance des parents et d’accroître la réussite des élèves !

                                                                                              Propos recueillis par Frédérique Berlic

le personnel du collège Cerdanya.jpg

Autour du Principal, le personnel du collège pose pour une photo souvenir. Parmi les satisfactions de cette rentrée 2011-2012, les travaux que va connaître le collège, le bémol étant le refus du transfert, par le recteur d’Académie, de la section Electrotechnique de la Perle Cerdane.

16/09/2010

Cerdagne - Bourg-Madame : Un nouveau principal au collège Cerdanya

 

Nabil Ayache.jpgNous avons rencontré le nouveau principal du collège, Nabil Ayache. Un principal radieux, entouré dans son bureau, de toiles du peintre catalan Gal Indou, qu'il affectionne particulièrement. Un retour aux sources pour Nabil Ayache qui connaît le collège comme sa poche, pour y avoir été en tant qu'élève dans les années 70-80.

F. Berlic :  Alors heureux de revenir en Cerdagne ?

N. Ayache : Très heureux d'être ici ! Je reviens avec beaucoup d'enthousiasme, de bonheur mais aussi d'humilité car nul n'est jamais prophète en son pays...

F. B. Quel cursus avez-vous suivi ?

N. A.  Au départ, j'ai une formation de juriste. J'ai fait du droit à Perpignan puis à Montpellier. J'ai été professeur de droit, puis CPE pendant 7 ans. J'ai ensuite passé le concours de chef d'établissement.

F. B.  Vous l'avez obtenu relativement jeune alors ?

N.A. Oui j'ai eu mon premier poste à 34 ans en Haute-Garonne. Je pense avoir été le plus jeune principal de France. En Cerdagne, c'est déjà mon 5e poste après 3 postes en Haute-Garonne et un poste à l'Ile Mayotte.

F. B.  Vous reconnaissez le collège après tant d'années ?

N. A.  Il a beaucoup changé, il s'est agrandi. Mais j'annonce déjà une restructuration sur les trois prochaines années.

F. B.   Quels sont les effectifs actuels, les nouveautés, les difficultés ?

N. A. Les effectifs sont en hausse avec 350 élèves inscrits. Nous avons accueilli un nouveau dispositif, une unité pédagogique pour les déficients cognitifs (CLIS). Quelques difficultés sont à noter. Deux postes restent à pourvoir en technologie et en musique. Il ya des difficultés à convaincre les enseignants à venir travailler ici en raison de l'éloignement géographique.

F. B. ...Et vos projets...

N. A.  Il y a plusieurs grandes mesures pédagogiques en chantier. La rénovation du brevet des collèges, l'apparition d'une nouvelle discipline pour tous les niveaux : l'histoire des arts. La mise en place d'un livret de compétence dans le cadre du socle commun et du passeport orientation/formation dans le cadre du parcours des métiers et des formations.

F. B. Vous allez vous tourner vers les partenaires habituels pour que le collège aille de l'avant ?

N.A. Oui, car nous avons besoin de toutes les forces vives, tous les partenaires associatifs, les parents, les institutionnels pour mener à bien les défis qui attendent le collège.

F. B. Une rentrée qui s'est donc bien passée et prometteuse !

N. A  C'est vrai et d'ailleurs j'en profite pour remercier l'ensemble du personnel pour l'accueil qu'il m'a réservé, sa disponibilité et sa collaboration pour la mise en place de la rentrée.