04/02/2013

Capcir - Les Angles - Du rire et encore du rire aux 2e Flocons de l'Humour

La commune des Angles accueillait la 2e édition des Flocons de l'Humour. Tout d'abord des humoristes en herbe concourraient, suivis par les artistes, Serge Llado et Gérald Dahan.

4 le public.jpg

Un large public à l'Espace Bleu Neige pour cette 2e édition des Flocons de l'humour.

Foi de montagnards, il y avait longtemps que l'on ne s'était pas autant tordu de rire. Les Flocons de l'Humour, organisés par France Bleu Roussillon en partenariat avec notre journal, ont atteint sans coup férir leur objectif : "S'en payer une bonne tranche!". Et le public venu très largement investir l'Espace Bleu Neige n'a pas regretté le déplacement dans la station angloise.

Patricia di Fraja et olivier Payré.jpg

Patricia Di Fraja et Olivier Payré et leur sketch "Bienvenue chez les Catalans". photo : F. B.

Des lauréats de l'humour

1 Carole G reçoit le flocon d'or.jpg

Les Flocons de l'humour innovaient cette année en organisant un concours mettant en lice des humoristes du département. Quatre minutes, c'était le temps imparti pour présenter un sketch évidemment le plus drôle possible, devant un jury de professionnels : Thierry Meyer, directeur de Boitaclous et président du jury, Pierre Galibert, directeur de France Bleu Roussillon, Gérard Jacquet, animateur sur France Bleu Roussillon, Julien Brugel, prof de danse et danseur de l'émission de TF1 Danse avec les stars, Christian Blanc, président des neiges Catalanes  et Philippe Campa, directeur général de l'Indépendant. C'est Caroline G qui remportait le concours devant Patricia Di Fraja et Olivier Payré qui avaient d'ailleurs décroché le prix de la Fondation Raymond Devos 2012 avec ce même sketch. Les Crèmes catalanes s'adjugeaient la 3e place. "Je voudrais saluer la performances et le courage des concurrents et l'ensemble des prestations car pour certains, c'était une première. Je suis ravi que le journal se soit associé pleinement à cette manifestation" s'est réjoui Philippe Campa.

                                                 Caroline G remporte le Flocon d'or.

le jury.jpg

De g à d : Pierre Galibert, directeur de France Bleu Roussillon, Philippe Campa, directeur général de l'Indépendant, Thierry Meyer, directeur de Boitaclous et président du jury, Gérard Jacquet, animateur sur France Bleu Roussillon et Julien Brugel, prof de danse et danseur de l'émission de TF1 Danse avec les stars. Photo : F. B.

Deux humoristes au sommet

2 Serge Llado.jpg

Le catalan Serge Llado, accompagné de sa guitare a conquis le public. Photo : F. B.

D'entrée, le catalan Serge Llado a régalé le public qui a très vite montré du répondant. Les hallucinations auditives (on croit entendre quelque chose en français alors que les chansons sont chantées dans une autre langue) ont fait mouche. Qui n'a jamais repris en coeur le "C'est Noël, c'est Noël .." de Enia qui en fait chante "Sade away, sade away...". Spécialiste de la chanson flash, il nous a délecté de ces irrésistibles sketches sur les turbulences de la vie politique nationale. Un sourire enjôleur, une guitare pour accompagner avec maîtrise des sujets d'actualité, dérision, calembours, le tour est joué et le public écroulé!

Gérald survolté

3 Gérald Dahan.jpg

 Gérald Dahan était survolté et a étonné avec sa large palette artistique. Photo : F. B.

A peine le temps de se remettre que déboulait sur scène un Gérald Dahan déchainé. Et il ne fallait pas avoir les oreilles chastes pour recevoir le flot de sketches salaces de l'humoriste très en verve. On peut dire qu'il y a eu du "taillage" à tous les étages, ministres, chanteurs, présidents de la République, tous en ont pris pour leur grade et le maire des Angles Christian Blanc en tête, brocardé à l'envie "Ça fait partie du jeu" dira-il plus tard en remettant à l'humoriste un flocon d'honneur. De DSK au premier jour d'investiture de François Hollande (un grand moment!), notre humoriste était inarrêtable, iconoclaste à souhait. Le public en redemandait, pas tout à fait repu par le gentleman usurpateur.

Et Thierry Meyer conclura "C'est le public qui décide. Ce soir le public est content et nous avec. C'était du très bon spectacle et une très belle soirée". On espère que cette manifestation qui réunit tout un public de Cerdagne et Capcir, se pérennisera, tant elle est salvatrice.                                                                                                                 

 

08/01/2013

Cerdagne-Capcir-Haut-Conflent - Vacances de Noël : une fréquentation inespérée

2 du monde à Porté-Puymorens.jpg

De la neige et beaucoup de soleil ont été appréciés des vacanciers, ici à Porté-Puymorens. Photo Frédérique Berlic

Alors que viennent de s’achever les vacances, force est de constater que la fréquentation a été bonne, voire excellente en 2e semaine. Les professionnels se frottent les mains.

Cela fait bien quatre ans que les professionnels de la montagne, tous secteurs confondus n’avaient été à pareille fête. Du monde, beaucoup de monde a fréquenté la montagne catalane durant ces vacances et un constat : crise ou pas crise, quand les stations ont de la neige, la clientèle répond présente. Cela s’est vu au pont de la Purissima début décembre et cela se confirme durant ces 15 jours.

Du bien au moral et aux caisses

Bien sûr la neige tombée en abondance courant décembre a largement favorisé en amont, les réservations des séjours en montagne. Du coup, par rapport à la moyenne des quatre dernières années, la fréquentation est en hausse de 10% dans les stations « Ça fait du bien au moral mais aussi aux caisses car les stations reprennent un peu de vigueur » nous dit Alain Luneau, directeur de la station de Font-Romeu Pyrénées 2000 et président  de la section Pyrénées aux Domaines Skiables de France. Avec de ces bons chiffres et du fait que la clientèle ne soit pas en désaffection, il est même bien d’envisager des évolutions sur les domaines skiables. Du côté du nordique, à la Maison du Capcir, on se félicite de ces très bonnes vacances. Mariane Brunet, directrice de la Communauté de Communes Capcir-Haut-Conflent se réjouit de la fréquentation « Même si on a du fermer la Quillane en raison du redoux, on fait déjà le chiffre d’affaire de l’ensemble de l’année dernière. Les saisonniers ont tous travaillé de même que les activités parallèles au ski nordique comme les raquettes ou le chien de traîneau ». Se sont rajoutés à la clientèle française, les Catalans du sud  dont les sites nordiques sont tous fermés.

1 beaucoup de monde aux Airelles.jpg

Du monde partout et un bilan très positif pour ces vacances, ici aux Airelles à Font-Romeu. Photo Frédérique Berlic

Des commerces bondés

3 les enfants.jpgLes commerces étaient à la fête « même si le vrai rush ne concerne vraiment qu’une grosse semaine » se réjouit-on du côté des Angles et du président de l’association des commerçants Antoine Martin. Des commerces et des restaurants bondés pour lesquels il était fortement conseillé de réserver, une foule immense pour chaque animation phare, « Une fréquentation digne des vacances de février » se plaisait-on à répéter.

En résumé, le bilan est plus que bon en espérant que les quelques stations mal desservies en neige en décembre, se refasse la cerise aux vacances de février.

Les enfants s’en sont donné à cœur joie. Photo : Frédérique Berlic

26/02/2011

Cerdagne - Capcir - Neige et Soleil : les infos du 26 février 2011

L'actu du samedi 26 février 2011

LES ANGLES

Ski de nuit : de 17h à 19h tous les soirs ski de nuit gratuit en bas de la station.

Cinéma le Casteil : à 21h  « Le fils à Jo»

Parc animalier : au Pla del Mir de 9h-17h Tél : 04 68 04 17 20

Bowling  à l’Espace Bleu Neige : ouvert de 14h à minuit, bar restaurant et salle de jeux.

Tél : 04 68 30 98 63

Discothèque : La Tartane à partir de 23h

 

FONT-ROMEU

Patinoire de l’Esplanade : de 10h à 19h30 au cœur de la station

Animations :

Bambino Tour : à partir de 10h30 sur le snowpark Bambino Tour.

De 17h à 19h : salle de l’office de tourisme bienvenue aux vacanciers, présentation des animations de la semaine, vin chaud et chocolat chaud offerts, de nombreux lots à gagner

Four solaire. Héliodyssée à Odeillo : l’aventure de l’énergie solaire : 10h- 12h30 et 14h-18h.

Informations : 04 68 30 77 86

Casino 45 machines à sous de 0,02€ à 2€, Boule 2000 Tél : 04 68 30 01 11

Cinéma le Casino : à 17h  « Arrietty, le petit monde des chapardeurs» à 20h45 « Sex friends »

Pub Saint-Paul, à partir de 22h « soirée Banane»

Ermitage Café : à partir de 21h night party avec DJ Odilon spécial Bambino tour

Discothèque Le Papagayo, à partir de 23h.

FORMIGUERES

Marché : de 9h à 13h sur la place du village, marché du terroir

Exposition : de 9h à 12h et de 15h à 17h30 à l’office de tourisme « Clairette et Joëlle» artisanat, coquille d’œufs, tissus, objets décoratifs…

De 9h à 12h et de 15h à 17h30, dans la galerie d’exposition de la mairie, « Couette Maxime » , artisanat en duvet d’oie, et « M Herard », peintures aquarelles.

MATEMALE

Discothèque Le privilège à partir de 23h

OSSEJA

Cinéma Le Puigmal : à 17h15 « Le dernier des templiers» et à 20h45 « Rien à déclarer »

 

PORTE PUYMORENS

Baptême en dameuse : à partir de 17h30 rendez-vous aux caisses de la Vignole pour un baptême en dameuse de 25 mins. Inscription dans la journée aux caisses 5€ /pers

 

PYRENEES 2000

Contest Tour, de 15h à 18h animations au pied des pistes de la station avec contest de DJ ,  de 15h à 19h dans la salle au dessus de l’office de tourisme espace WII, et de 18h à 20h pied de pistes, concert avec DJ Lorenzo

Bowling L’Elan : 10 pistes et salle de jeux. 15h-2h. Renseignements: 04 68 30 04 05

PUYVALADOR

Animations : 18h descente aux flambeaux et feu d’artifice suivi d’une tartiflette géante et grillades au pied des pistes, 21h concert avec deux groupes Zompa et Los Raskai, suivi de DJ Charlix.

THERMOLUDISME

Llo. Eaux chaudes sulfureuses

De 10h à 20h.

Tél : 04 68 04 74 55

Saint-Thomas-les-Bains

Sources d’eaux chaudes naturelles.

Bains, jacuzzi, soins, massages.

De 10h à 20h40.

Tél : 04 68 97 03 13

Dorres. Eaux chaudes sulfureuses

8h45 à 19h40

Tél : 04 68 04 66 87

 

grenier Bambino tour.jpgBambino, Bambino

Contest et soirée

C’est un crochet désormais obligatoire pour El Bambino Tour, un évènement snowboard made in Pyrénées organisé par Mazcor. Aujourd’hui, le snowpark de Font-Romeu se transformera en un jardin d’enfants où les riders pourront venir s’affronter entre ballons et modules. Ce contest Slopestyle, doté de plus de 3500€ s’achèvera par une Night Party avec DJ Odilon à l’Ermitage Café où de nombreux lots seront à gagner. Font-Romeu, La Calme, snowpark à partir de 10h30 et Ermitage Café à 21h

 

 

Fiesta des saisonniers à Puyvaladorgrenier descente aux flambeaux.jpg

Descente aux flambeaux, musique et tartiflette

Les saisonniers de la station de Puyvalador proposent à 18h, une descente aux flambeaux suivie d’un feu d’artifice. Et pour accueillir comme il se doit les vacanciers, une tartiflette géante et des grillades sont prévues à la station. Pour maintenir l’ambiance, le groupe Zompa (reggae, rock, ska) et Los Raskaï (alternatif, latino, rock) suivi du DJ Charlix vous feront danser jusqu’au bout de la nuit !

 

 

grenier je porte un casque.jpgSkiez casqué

Opération de sensibilisation

Trop de vacances finissent dramatiquement pour certaines familles. Une chute, une perte de contrôle, un choc avec un autre skieur et c’est le traumatisme crânien pour les plus jeunes d’entre nous qui ne portent pas de protection. Pour sensibiliser les familles, le Team « Je porte un casque » sera toute la journée au pied des pistes de Formiguères. Une tente sera à disposition du public qui pourra utiliser gratuitement un casque. A porter sans modération, que l’on soit petit ou grand !

 

 

 


Risque 4/5 : attention aux avalanches !

Les dernières chutes de neige accompagnées de vent ont été importantes, entraînant des accumulations pied de page risque d'avalanche.jpgparticulièrement dangereuses dans des secteurs précis. Les bourrasques ont déplacé des tonnes de neige et créé ce que les spécialistes appellent les plaques à vent. Quasi-invisibles, elles représentent un vrai danger pour les skieurs hors-pistes. En Cerdagne et Capcir, le risque d’avalanche est depuis plusieurs jours de 4 sur 5. Aussi, la priorité des responsables des stations est-elle de faire disparaître ces manteaux de neige instables. Les pisteurs artificiers lancent de la dynamite sur des points de tirs qui sont répertoriés. Mais attention, car de nombreux couloirs sont instables et la neige ne s’est pas encore évacuée naturellement. A Formiguères, Les Angles ou Porté-Puymorens, les déclenchements d’avalanche ont été effectués pour sécuriser de nombreux secteurs. Alors prudence, ne défiez pas la nature, ne prenez pas de risques, pour vous et pour les autres et respectez les consignes affichées en station.

 

pied de page déclenchement d'avalanche par les pisteurs.jpg

 

Le drapeau à damier signale un fort risque d’avalanche. Des déclenchements préventifs ont été effectués sur quelques stations comme ici à Porté-Puymorens. Ne bravez pas les dangers, évitez le hors-pistes et respectez les messages de prévention diffusés en bas de station.

 

Une neige de qualité et abondante attend les vacanciers

On y est, c’est parti pour la période des vacances, quelques jours pour certains, deux semaines pour d’autres. Signe d’un changement d’habitudes qui s’ancre de plus en plus chez les Français et face auquel les professionnels du tourisme ont du s’adapter.

 

Une.jpg

Dire que les professionnels de la montagne se sont inquiétés du déficit en neige dans le département est un euphémisme. Entre un mois de décembre timide, un mois de janvier moyen, il ne restait plus que le mois de février pour se requinquer. Heureusement, les chutes de neige, plus ou moins importantes et la production de neige de culture ont garanti un enneigement de qualité aux glisseurs. Les vacances scolaires concernant notre zone seront la dernière chance de sauver une saison jusque-là en demi-teinte.

 

Un bon taux de remplissage

sujet de tête ils sont arrivés.jpgLa première semaine de vacances, zone Bordeaux et Paris a été assez moyenne pour les hôteliers, meilleure la semaine suivante avec l’arrivée de la zone marseillaise. Qu’en est-il pour les deux semaines à venir ? La responsable de l’hôtel Le grand Tétras à Font-Romeu, Christelle George annonce de bons chiffres « La première semaine est de 100% et 80% pour le 2e. Mais les réservations ne sont pas arrêtées ». Même son de cloches aux Angles, à l’hôtel Le Llaret. « C’est 100% la 1ere semaine et 80% la 2e. Les gens réservent à la dernière minute. Il n’y a que quelques familles qui ont réservé une semaine complète bien à l’avance » nous dit la responsable Sophie Cardusi.

Ils sont là !

Les premières impressions sont des plus positives de la part de vacanciers bluffés par la qualité et la quantité de neige. A 2350 m d’altitude à la serra de Maury, rencontre avec trois skieuses, Elodie, Rosy et Marie qui s’offrent une parenthèse dans leur vie parisienne et revenues dans leur pays quelques jours. « C’est le pur bonheur d’être ici. La neige, c’est du velours et le ciel bil sont arrivés, sujet de tête.jpgleu est d’une couleur incomparable ! On va faire de la glisse sur toutes les stations de Cerdagne et Capcir mais aussi aller aux bains de Llo, faire de la rando et sortir ! ». Il faut dire que le territoire offre une multitude de possibilités, du ludique, de la détente, du loisir.

Quasi 100% des domaines ouverts

Les stations de ski ont eu la chance d’enregistrer de confortables chutes de neige dans la semaine. Les domaines du Capcir sont à 100% d’ouverture, que ce soit à Formiguères, Puyvalador ou aux Angles. A Porté-Puymorens, seules quatre pistes sont fermées (les crêtes et les 3 pistes noires) et à l’Espace Cambre d’Aze, on se réjouit de proposer 90% du domaine skiable (20 pistes sur 22) et des pistes de tout niveau. A Font-Romeu Pyrénées 2000, 94% du domaine est ouvert avec un enneigement exceptionnel avec quasiment un mètre en haut des pistes et 80cm en bas du domaine. La station de la Quillane est également ouverte à 100%.sujet de tête ils sont arrivés 2.jpg

Certes le substratum est composé de neige de culture mais la neige tombée dans la semaine garantit des conditions de glisse exceptionnelles. De plus, la météo annonce de nouvelles chutes de neige dimanche. Les domaines n’auront finalement pas été à pareille fête depuis le début de la saison.

Les vacanciers sont arrivés dès aujourd’hui et profitent pleinement du soleil et des pistes comme ici à 2350 m à la Serra de Maury. L’enneigement de grande qualité garantit d’excellentes sensations pour les fondus de glisse, en ski, surf ou luge !

 

22/01/2011

Cerdagne - Capcir - Enfin la neige !

Une neige salvatrice pour les stations de ski catalanes

Elle n’était prévue par aucun service météo et pourtant. La neige tant attendue a fait son apparition dès avant-hier soir sur le secteur montagne rendant les conditions d’accès à la Cerdagne et au Capcir parfois difficiles. C’est surtout une très bonne nouvelle pour les stations des Neiges Catalanes dont certaines, comme Formiguères ont enregistré jusqu’à 70 cm de poudreuse en 36 heures !

La neige a fait son apparition dans la soirée de jeudi prenant de court tous les usagers de la montagne et notamment les automobilistes. Les conditions d’accès à la Cerdagne et au Capcir ont très vite dégénéré en raison du cocktail neige et grand froid. Il faut dire que cette perturbation neigeuse arrivant du nord-ouest n’était annoncée par aucun service météo dont la plupart avait prévu qu’elle frôlerait les Pyrénées-Orientales. Personne ne se plaindra de ce manque de justesse, avouons-le assez rare et surtout pas les stations de ski qui désespéraient de voir le paysage se couvrir de blanc.

Jusqu’à 70 cm de neige en hauteur

Les stations ont été diversement touchées par cette chute de neige. Le Capcir a profité plus largement de cet enneigement avec 30 cm de poudreuse tombés à Puyvalador et aux Angles tandis que 70cm sont venus « arroser » en haut de domaine, Formiguères qui ouvrira 2 à 3 pistes supplémentaires ce week-end. La station, de par son orientation, est un véritable piège à neige lors de perturbations venant du nord-ouest. Font-Romeu Pyrénées 2000 ont pu compter sur 10 à 15 cm tout comme l’Espace Cambre d’Aze. S’il est moins tombé de neige à la Quillane et à Cerdagne Puigmal 2900, les conditions de glisse n’en restent pas moins bonnes surtout que les températures polaires ont permis la fabrication de neige de culture dont on sait la grande qualité si elle est produite par grand froid. Porté-Puymorens peut compter sur 20 cm supplémentaires mais la station a préféré jouer la carte des pièges à neige hier plutôt que d’ouvrir le domaine skiable dans des conditions difficiles.

Le yoyo des températures

25°, l’amplitude thermique est énorme mais c’est pourtant ce que les hauts cantons ont connu en quelques jours. De 10° jeudi dernier à – 15° hier, le thermomètre fait le yoyo. Passant d’un extrême à l’autre, certaines stations procèdent même aujourd’hui à des tirs d’avalanche pour sécuriser des secteurs que quelques skieurs n’hésiteront pas à emprunter en hors piste. L’appel de la poudreuse sera plus fort que tout pour des free riders bien frustrés depuis le début de la saison. Prudence toutefois car la neige continue de tomber et les plaques à vent favorisées par un vent du nord sont en formation. Les randonneurs en raquettes ou en ski devraient également trouver leur bonheur en montagne puisque, par exemple, plus de 70 cm de neige sont tombés sur le secteur des Camporeills. Venez en montagne, il y en aura pour tout le monde !

 

Formiguères hier après-midi.jpg

Hier, les conditions d’accès au secteur montagne étaient difficiles mais tous les signaux sont au vert pour ce week-end. Le vent devrait se calmer dans la journée de samedi pour offrir des conditions de glisse idéales. Une couche de poudreuse confortable est venue recouvrir et assouplir les pistes déjà bien blanchies par la neige de culture comme ici à Formiguères. 

 

12/01/2011

Cerdagne - Capcir - Coup de blanc sur la montagne catalane

La chute de neige enregistrée hier et avant-hier sur la montagne catalane n’a pas été des plus spectaculaires, 15 centimètres en moyenne. Elle aura toutefois permis de parfaire les pistes et surtout de mettre un coup de blanc sur le paysage, intégrant plus sereinement les domaines skiables dans un environnement hivernal. Les stations offrent depuis le début de saison, une quantité d’enneigement très satisfaisante et une qualité de glisse souvent exceptionnelle.

La neige avait été annoncée et elle était au rendez-vous. Oh bien sûr, on pouvait s’attendre à plus et le ciel n’a pas gratifié la montagne de précipitations neigeuses exceptionnelles mais de l’avis de tous « C’est toujours mieux que pas du tout ! ». Le sourire est revenu chez les professionnels de la montagne car ce n’est pas la qualité de glisse sur les domaines skiables qui était à blâmer mais plutôt le manque de blanc sur les sommets des stations.

A Font-Romeu Pyrénées 2000, la chute de neige ne dépasse pas 5 cms mais a permis de remettre une ambiance hivernale sur l’ensemble du domaine. « Pour nous, ça ne change rien, il n’y a pas d’extension du domaine. On reste avec des hauteurs de neige de 45/60 avec 100% de neige de culture de très bonne qualité » annonce Alain Luneau directeur de la station. A Porté-Puymorens, une neige fine est tombée dans la nuit de lundi à mardi dès 4h30 qui,avec le redoux, s’est transformée en gros flocons. En cumulé sur deux jours, les précipitations n’excèdent pas 10 cms mais tiennent bien au sol rendu froid par un – 7° enregistré lundi soir. La station des Angles enregistre 15 cms de neige sur le haut du domaine. « Cela a permis de consolider l’existant, de parfaire les pistes et surtout de redonner un coup d’hiver à la montagne » nous dit le directeur de la station, Jérôme Meunier. Même son de cloches à Formiguères où 10 cms de neige ont consolidé les 40 cms de neige damée. Pas de pistes supplémentaires ouvertes, tout comme dans les stations de la Quillane et Puyvalador qui peuvent compter sur 10 cms de neige fraîche.

Les Neiges Catalanes en progression

A l’Espace Cambre d’Aze, sans aucun doute, la neige tombée assouplit les pistes déjà ouvertes. « La très bonne ambiance hivernale ne peut que donner envie de monter en Cerdagne et en Capcir d’autant que les Neiges Catalanes proposent de très bons produits » insiste le directeur Serge Redrado. Quant à la station Cerdagne Puigmal 2900, elle ne boude pas son plaisir d’avoir à damer 15 cms de poudreuse. « Il n’y a pas plus de pistes mais celles qui sont ouvertes présentent une meilleure qualité de glisse et comme les dameurs sont d’excellents techniciens, avec ce qu’il est tombé, ils peuvent faire des merveilles » se réjouit-on du côté de la station cerdane.

environnement hivernal.jpg

Ce coup de blanc a de quoi relancer le moral de ceux qui vivent des domaines skiables même s’il était loin d’être en berne. En effet, les Neiges Catalanes, au vu des autres stations des Pyrénées, dégagent un bilan positif et enregistrent même une progression de 10% par rapport à l’année passée. Et pour ceux qui en doutent, il y a largement de quoi skier en Cerdagne et Capcir, la qualité en plus !

17/12/2010

Cerdagne - Capcir - Parc d’appareils des stations de ski : une maintenance et des contrôles nécessaires mais prohibitifs

Alors que démarre la saison de ski, les habitués des pistes ne manqueront pas de s’arrêter sur le prix, élevé pour certains, du forfait. Quand on connaît les prix exorbitants de la maintenance, visites obligatoires et investissements divers, on comprend que le forfait soit calculé au plus juste pour faire face à ces dépenses.

les télésièges sont démontés.jpgChaque station possède un nombre plus ou moins grand de téléportés (télécabine et télésiège) et de téléskis. Dès lors qu’elle en fait l’acquisition à l’état neuf, la station devra faire de grandes inspections sur téléportés et inspection à 30 ans sur téléskis. Elles sont soumises à une législation très précise voire contraignante émanant du Ministère de l’Equipement. Sur le terrain, c’est le Bureau Interdépartemental des Remontées Mécaniques (BIRM) qui représente l’organe national le STRMTG (Service Technique des Remontées Mécaniques et des Transports Guidés).  Ce dernier établit tout ce qui est légalité en matière de disposition constructive et d’exploitation des remontées mécaniques. Mais on ne joue pas avec la sécurité des personnes et la réglementation française fait même autorité en la matière au niveau européen. Seul hic, les sommes astronomiques que les stations sont dans l’obligation de débourser, sachant que certaines sont déjà lourdement endettées. Comment font-elles face à ces dépenses qui atteignent plusieurs centaines de milliers d’euros ? Selon le type d’exploitation, les grandes inspections et inspection à 30 ans sont prises en charge partiellement par l’argent public et pour des sites privés comme à Font-Romeu-Pyrénées 2000 appartenant à la société Altiservice, elles sont financées par l’argent de fonctionnement. Tout ceci est provisionné bien en amont des dates de manière à être sûr de payer les travaux très coûteux. « Quand on rénove un parc d’appareils, on change plusieurs remontées mécaniques à la fois. Au début tout est beau. Mais ensuite, les grandes inspections tombent toutes en même temps et là, c’est énorme » nous dit Alain Luneau, le directeur du site de Font-Romeu Pyrénées 2000 et président de la section Pyrénées du Domaine Skiable de France.

Quelle est la périodicité des grandes inspections et des grandes visites ?

La 1ere grande inspection intervient au plus tard à 22 500 heures de fonctionnement sans excéder 15 ans. teleski.JPGLa 2e grande inspection a lieu à 15000 heures sans excéder 10 ans, après la première grande inspection. Enfin la 3e grande inspection et les suivantes sont programmées à 7500 heures de fonctionnement sans excéder 5 ans après la précédente. Dans le cas des téléskis, ils sont soumis depuis peu à une visite à 30 ans. Toutefois, la réalisation d’une grande inspection peut être étalée sur trois ans à condition de la débuter un an avant son échéance théorique. Se rajoute aux grandes inspections, des visites annuelles impératives, des visites quinquennales pour certaines et tout cela coûte très cher.

Le modus operandi d’une grande inspection. L’exploitant de la station désigne un responsable de Grande Inspection (RGI) qui sera l’interlocuteur unique avec le BIRM. Il lui soumet un programme de GI en se référant notamment aux inspections précédentes, à l’historique de l’appareil, aux pathologies connues… Il lui précisera l’intervenant sur les opérations qui seront décidées lors de la GI., une entreprise spécialisée agréée ou l’exploitant lui-même pour certaines manipulations à la condition d’être certifié qualité ISO 9001. Des mécaniciens formés au contrôle visuel ou des contrôleurs COFREND II sont habilités à intervenir. Si les intervenants ne sont pas extérieurs à l’entreprise, on se doute que le coût est moindre pour celle-ci. Seules les stations de Font-Romeu Pyrénées 2000 et Les Angles ont la certification ISO 9001 pour l’ensemble de leur métier, les autres stations doivent faire du « clé en main » sur certaines interventions. Le programme est validé par le BIRM qui s’assurera à l’issue de la grande inspection que le cahier des charges a été respecté.

hélico et télésiège.jpgPourquoi des grandes inspections ?

L’objectif de la grande inspection des téléportés est de soumettre ses principaux composants à un examen approfondi et complet. Cet examen consiste en un contrôle non destructif à l’issue d’un démontage.  Et ce démontage est complet et surtout très cher. Tout est désossé, déposé, les balanciers des télésièges sont enlevés à l’hélicoptère suivant l’accessibilité, les galets démontés…. C’est un Service de contrôle qui vient faire le contrôle Non destructif (CND), magnétographique ou magnétoscopique suivant qu’il soit visuel ou enregistré. Partout où il y a des contraintes, on démonte pour voir s’il n’y a pas de fissure notamment au niveau des suspentes de cabine, les têtes de pylône… quoiqu’il en soit, il y aura toujours des pièces de haute sécurité à changer.

La durée de vie des télésièges est calculée à 35/40 ans. Mais au-delà, que fait-on du parc de matériel ? En matière technique, si au terme de cette durée de vie, les contrôles montrent que l’appareil est viable, il n’y aucune raison qu’il aille au rebut. C’est l’obsolence technologique qui apparaît notamment au niveau du débit. Sur les stations des Pyrénées Catalanes, nombre de télésièges arrivent à cette échéance sans avoir espoir, pour certaines de remplacer le matériel.

Le grand défi des stations catalanes est que les domaines demeurent ouverts et de proposer un esprit de territoire. « Si une station ferme, la diversité du produit neige se réduit et ce n’est bon pour personne ». Face aux difficultés et comme elles ne peuvent plus investir, 4 stations (Espace Cambre d’Aze, Porté-Puymorens, Formiguères et Cerdagne Puigmal 2900) ont monté un syndicat mixte de préfiguration. La solution majeure est de partir ensemble pour trouver des partenaires financiers.  La mutualisation des moyens techniques va également aller de pair avec cet esprit de territoire qui fait son chemin.

Les Angles

Télécabine : grande inspection sur trois ans, 2010-2011-2012 : 500 000 €. Télésièges : grande inspection en 2015, 2016 et 2018 : entre 150 000 et 200 000 € chacune. Téléskis : inspection à 30 ans, 3 en 2011, 2 en 2012 et 1 en 2014 : de 25 à 30 000 € la visite.

Espace Cambre d’Aze (Eyne-Saint-Pierre del Forcats)

Télésièges : grande inspection en 2012 : entre 250 et 300 000 €. Téléskis : 1 inspection à 30 ans en 2010 : 17 000 €. 7 inspections à 30 ans d’ici 2012.

Formiguères

Télésièges : grande inspection de 2 télésièges en 2003 : 450 000€. Grande inspection en 2013 : 50 000€ par appareil échelonné sur 3 ans. Téleski :  inspection à 30 ans 2010 : 20 000€. Une inspection à 30 ans en 2011 : 7 000€. Investissement 2010/2011 : une dameuse à 250 000€

Puyvalador

Télésièges : grande inspection en 2007 : 150 000 € (prochaine en 2017). Téléskis : inspection à 30 ans de 2 appareils en 2010 : 10 000€

Cerdagne Puigmal 2900

Télésièges : 1grande inspection en 2011 : 120 000€. Téléskis : 1 inspection à 30 ans en 2011 : 10 000€. 1 inspection à 30 ans en 2012 : 15 000€

Font-Romeu Pyrénées 2000

Télécabine : grande inspection en 2006 : 400 00€. Télésièges : 8 grandes inspections d’ici 2012 : de 150 à 300 000€ (suivant fixes ou débrayables). Téléskis : 1 inspection à 30 ans tous les ans pour 13 téléskis. Investissement 2010/2011 : 2 dameuses : 580 000€

Porté-Puymorens

Télésièges : 2 grandes inspections en 2010 : 140 000€. Téléskis : 2 inspections à 30 ans : 20 000€

La Quillane : non communiqué

 

Exemple de prix des pièces détachées

Câble télécabine : 100 000 € ( + pose : 35 000€). Pince de télésiège : 10 000€. Siège de télésiège : 10 000€. Banquette de télésiège : 2500€. Perche téléski : 700€

 

télésiège.jpg

 

25/11/2010

Cerdagne - Capcir - Trois stations supplémentaires ouvrent dès ce week-end

porté-puymorens.jpgAprès Porté-Puymorens la semaine dernière, c'est au tour des Angles, Formiguères, et La Quillane d'ouvrir ce week-end. Entre neige naturelle et neige de culture produite en quantité grâce au froid intense qui s'est installé sur le secteur montagne cette semaine, l'ensemble des stations des Neiges Catalanes propose une excellente qualité de glisse.

La station des Angles ouvre son domaine skiable vendredi. Elle offre aux amateurs de glisse 800 mètres de dénivelé, du sommet des pistes jusqu'au pied du village. Près de dix pistes de toutes catégories (rouge, bleue, verte), desservies par 5 téléportés et 3 téléskis sont ouvertes mais le froid aidant, la production de neige de culture peut encore, d'ici vendredi, accroitre les possibilités. Contrairement aux autres stations, celle des Angles ouvre son domaine de manière définitive et quotidienne jusqu'au mois d'avril. (renseignements : 04 68 04 32 76)

La station de Formiguères ouvre quant à elle samedi et dimanche. Elle sera fermée jusqu'au week-end prochain puis fera le grand pont de la Purissima du 4 au 8 décembre pour ouvrir de façon définitive aux vacances de Noël. Le domaine skiable est accessible à 80%, les hauteurs de neige étant de 30 cm en bas des pistes et 45 en haut. La neige qui recouvre les pistes est majoritairement naturelle, la neige de culture venant conforter les endroits particulièrement exposés. Les températures négatives relevées à 10h du matin (-10°) permettent non seulement d'actionner à tout va les canons à neige mais aussi de garantir une excellente qualité de neige. Deux télésièges et deux téleskis desservent le domaine dont le nombre de pistes ouvertes peut encore varier en fonction des conditions météorologiques. (renseignements : 04 68 04 43 75)

La station de la Quillane ouvre en totalité. Comme la station n'a pas reçu un enneigement naturel suffisant, le domaine est recouvert presque totalement de neige de culture. « Avec un - 4°, les canons bombardent tout ce qu'ils peuvent !» annonce Laurent Balaguer, directeur de la station. La plus petite station du département ouvrira samedi et dimanche puis tous les week-ends et sera ouverte définitivement aux vacances de Noël. (renseignements : 04 68 04 22 25)

La station de Porté-Puymorens est à nouveau ouverte ce week-end. Avec 30 cm de précipitations neigeuses supplémentaires, la station propose l'ouverture d'un grand espace. Le secteur de la Mine ressemble à un champ de neige magnifique que skieurs et surfeurs auront beaucoup de plaisir à pratiquer. La neige de culture concerne essentiellement le front de neige autrement dit la partie initiation et recouvre la neige naturelle haute d'un bon 20 cm, de neige damée. La station fera également le pont de la Pursissima et ouvrira du 4 au 8 décembre et d'une façon définitive aux vacances de Noël. A noter que la vente de forfaits saison est prolongée jusqu'au 4 décembre. (renseignements : 04 68 04 82 41)

Du côté de la Cerdagne espagnole, la station de Masella ouvre 100% de son domaine ce vendredi avec 8 pistes accessibles. En revanche, la Molina lance sa saison avec un domaine partiellement ouvert.

Les stations Gran Valira Andorre qui regroupent Gran Valira, Soldeu, Pas de la Casa et Grau Roig sont ouvertes depuis le week-end dernier et proposent un forfait commun à toutes ces stations.

Les stations de Font-Romeu-Pyrénées 2000, Puyvalador, Err-Puigmal et l'Espace Cambre d'Aze ouvrent le 4 décembre.

Font-Romeu-Pyrénées 2000 propose jusqu'au 28 novembre le forfait saison adulte à 359 euros au lieu de 399 euros et le forfait saison enfant à 252 euros au lieu de 315 euros. Réservation sur www.altiservice.com

station de Formiguères.jpg