11/02/2011

Cerdagne - Saillagouse - Le conseiller général, président de la Communauté de Communes et maire Georges Armengol présente ses vœux à la population

cerdagne,saillagouse,cerdan,voeux de georges armengol 2011Les années se suivent et se ressemblent : la population est toujours aussi nombreuse sinon plus à suivre le discours de voeux de Georges Armengol. Il est revenu sur les actions et réalisations menées par la commune et la communauté de communes..

Comme de coutume, Georges Armengol a donné rendez-vous à la population cerdane le dernier jour du mois de janvier pour la traditionnelle cérémonie de vœux. « N’ayant pas d’échéances électorales, cette cérémonie me permet à divers titres, de faire un bilan de mandat » commencera-t-il par dire. Une série de remerciements était adressée aux structures intercommunales qu’il préside, à tous les élus et collaborateurs avec qui il a l’honneur de travailler, le milieu associatif et aux bénévoles qui œuvrent jour après jour pour animer autant le village que la Cerdagne.

La population en hausse

La population communale a progressé de 24%, « Nous le devons à notre politique de maîtrise du foncier, favorisant l’habitat permanent au travers de l’accession au logement et au locatif mais aussi au coup de pouce donné à l’activité économique et administrative ». Pour conforter ces propos, force est de constater que les cigognes ont été particulièrement prolifiques en 2010 puisque près de 30 nouveaux nés dont trois paires de jumeaux sont venus renforcer la population saillagousaine. Et l’un n’allant pas sans l’autre, cette augmentation conséquente de la population appelle une évolution des infrastructures petite enfance. Ainsi, la crèche halte garderie Les Galopins va-t-elle s’agrandir et un centre aéré va-t-il être mis en place définitivement à Err. Les écoles vont aussi bénéficier d’achat de matériel complémentaire.

Un commerce en pleine expansioncerdagne,saillagouse,cerdan,voeux de georges armengol 2011

Saillagouse est en plein essor. Près d’une dizaine de commerces supplémentaires ou de professions libérales sont venus enrichir et moderniser le tissu existant : kiné, taxi, assistante maternelle, transporteur livreur, pizzéria, mercerie, dépôt-vente, avocate, banques. La zone d’activités est elle aussi en expansion.

Les actions à venir

« 2011 dans le contexte difficile que nous connaissons, va s’inscrire dans une année de transition avec la continuation des actions précédentes : aménagement des plans d’eau, amélioration des réseaux d’assainissement et d’eau potable, agrandissement du Nid Cerdan, développement de l’activité avec Err, autant d’éléments qui militent en faveur de la révision du PLU » dira Georges Armengol.

Une intercommunalité solidaire

Changeant de casquette, en tant que président de la communauté de communes, Georges Armengol a appuyé ses propos sur « le désir d’une intercommunalité solidaire, à l’échelle humaine et volontariste », apostrophant également « les déclarations intempestives de certains maires lors des vœux, qui croient trouver la solution dans l’enfermement, l’égoïsme et un nombrilisme exacerbé au moment où nous avons besoin d’actions collectives sans faille, dans un projet de territoire qui voit loin ». Dans un contexte socio-économique houleux, avec la réforme fiscale des collectivités territoriales, Georges Armengol annonce fermement « nous devons prendre nos responsabilités pour ne pas nous voir imposer par le préfet, une intercommunalité vue depuis le Roussillon et Paris ». Après avoir passé en revue les différentes actions de la communauté de communes, et avant d’inviter l’assemblée à partager le pot de l’amitié, Georges Armengol finissait cette cérémonie de vœux par une pensée de Léon Blum « toute société qui prétend assurer aux hommes la liberté doit commencer par leur garantir l’existence ».

 

cerdagne,saillagouse,cerdan,voeux de georges armengol 2011

Le maire Georges Armengol a présenté ses vœux à une assemblée de plus en plus importante au fil des ans dans la salle de la mairie, au point de devoir partager, pour la première fois, l’apéritif et la galette des rois au préau des écoles.

07/02/2011

Cerdagne - Haut-Conflent - Sauto - Les vœux à la Centrale Hydro-électrique de la Cassagne

cerdagne,haut-conflent,société hydroélectrique du midi,shem,la cassagneLes dirigeants de la Société Hydro-Electrique du Midi ont à nouveau invité élus et partenaires pour une cérémonie de vœux au site de la Cassagne. Des vœux entre optimisme et déception. 

La Société Hydro-Electrique du Midi (S.H.E.M.) du site de la Cassagne organisait sa traditionnelle cérémonie de vœux. Pour ceux qui ne connaissaient pas l’endroit, les employés du site se sont prêtés à une visite guidée des installations. Petit rappel de l’Histoire : exploité par la Compagnie des Chemins de Fer du Midi dès 1909, puis la SHEM filiale créée en 1929, c’est l’ouvrage des Bouillouses, implanté à 2000 m d’altitude qui constitue l’élément essentiel du complexe hydroélectrique de la Vallée de la Têt. Le barrage et la retenue des Bouillouses, édifiés entre 1904 et 1909 ont été construits à l’origine pour alimenter le Train jaune. Depuis, cette installation remplit un triple objectif : la production d’électricité, l’alimentation en eau potable et l’irrigation des cultures.

Bilan des actions

Après cette courte visite, direction la salle de réception où est intervenu Claude Girard, directeur général decerdagne,haut-conflent,société hydroélectrique du midi,shem,la cassagne la SHEM, groupe GDF SUEZ. Ce dernier a fait le bilan 2010 des actions entreprises sur le groupement des usines de la Vallée de la Têt. En terme de travaux, il a été entrepris une révision générale du groupe N°1 à Olette et La Cassagne avec une reconstruction de la partie alternateur des machines, la réalisation d’une nouvelle prise d’eau à Joncet, le remplacement des transformateurs contenant encore de la pyralène à Angoustrine, la création d’une déchetterie et d’une huilerie dans le cadre de la certification environnementale ISO 14 001. Le rendez-vous majeur en tant qu’évènementiel a été le Centenaire du Barrage des Bouillouses et de l’Usine de la Cassagne.

« Une taxe aberrante »

Claude Girard a mis en avant les dépenses pour la vallée de la Têt, la politique d’embauche au niveau valléen et le travail des professionnels locaux « Nous favorisons les entreprises locales en les associant à notre propre développement ». En revanche, le directeur général n’a pas mâché ses mots quant à la mise en place de la nouvelle taxe. « La taxe professionnelle avait deux bases : l’une foncière et l’autre assise sur l’investissement. J’ai deux mauvaises nouvelles. La première, en ce qui nous concerne, c’est que nous allons devoir payer davantage pour la partie investissement de la taxe professionnelle antérieure. En second lieu, quitte à payer plus, autant que ce soit en faveur des collectivités territoriales, or ça ne sera pas le cas ». La taxe IFER sera de plus calculée de la même façon pour les usines qui font de la pointe et les usines au fil de l’eau. « Nous faisons partie de l’énergie de pointe, et en ayant trois fois moins de production que les usines au fil de l’eau, on payera la même chose. Cela nous pénalise alors que l’on parle de revaloriser l’énergie de pointe ».

Claude Girard a évoqué l’enjeu majeur et vital pour la SHEM qu’est le renouvellement des concessions hydroélectriques, ouvert à la concurrence. « Nous sommes confiants. De par la connaissance du tissu local, la connaissance des ouvrages, et le fait que nous réfléchissons depuis plusieurs années sur ce que nous pouvons faire de mieux, nous avons tous les éléments pour proposer les meilleures offres ».

 

cerdagne,haut-conflent,société hydroélectrique du midi,shem,la cassagne

Après avoir renouvelé ses vœux, Claude Girard a invité l’assemblée à partager le verre de l’amitié et un copieux buffet.

 

Cerdagne - Sainte-Léocadie - Les vœux du capitaine Pialat au Centre de Vol en Montagne

le capitaine Pialat.jpgDevant une assemblée fournie, de collaborateurs et d’interlocuteurs, élus, représentants des différents corps de l’Etat français et frontaliers, le capitaine Pialat, commandant le Centre de Vol en Montagne de Sainte-Léocadie a présenté ses vœux, pour la dernière fois avant son départ à la retraite en fin d’année.

En début de cérémonie, le colonel Lucien Salva, chef de corps de la Base Ecole Général Lejay au Cannet des Maures, prenait la parole. Puis devant l’ensemble des militaires de la base de Sainte-Léocadie, le capitaine Pialat formulait ses vœux de bonne année. Dans son discours, il a rappelé les faits marquants de l’année écoulée et la raison d’être du Centre de Vol en Montagne. En premier lieu, il n’a pas manqué de rendre hommage aux militaires français disparus ou blessés sur les théâtres d’opérations extérieures et notamment en Afghanistan. « Le CVM, par son statut de centre d’instruction et d’entraînement, participe à la formation d’équipages en vue de les armer pour faire face aux situations auxquelles ils sont ou seront confrontés en milieu montagneux, milieu caractéristique que nos équipages retrouvent justement en Afghanistan ».

L’accueil et le soutien

Pour réaliser sa mission qui est l’accueil et le soutien, le CVM se fait aider par une multitude de partenaires. le public 5.jpgAussi, le capitaine Pialat n’a-t-il pas manqué de remercier pour l’aide apportée : la base école Lejay et la base école de Dax, le CNEC de Mont-Louis et les municipalités qui mettent gracieusement à disposition du CVM, gymnase, terrain de sport et piscine. Il présentait ensuite ceux qui ont intégré le centre en cours d’année, ceux qui en sont partie et ceux qui, en son sein, ont eu une promotion. Enfin, il remerciait la population cerdane « Pour sa compréhension et l’acceptation pour les éventuelles gênes provoquées par l’activité aéronautique mais l’utilisation progressive des NHE en remplacement des Gazelles est cependant beaucoup moins bruyante ».

Un départ en juillet

EC 120 NOUVEL HELICOPTERE ECOLE DE LA BASE ECOLE DE DAX.jpgLe capitaine Pialat a évoqué la réforme en cours de la Défense. « Le CVM comme les autres unités, n’échappe pas à cette logique d’embasement et est donc rattaché à la base de Carcassonne depuis quelques jours. Mes vœux sont que 2011 voit notre parfaite intégration dans cette base de Défense et que nous réussissions cette mutation dans les actes et dans l’esprit ». Avant de céder la parole au conseiller général Georges Armengol et au maire de Sainte-Léocadie, Jean-Marie Aris, il donnait à tous rendez-vous en juillet pour une passation de commandement au CVM. Le capitaine Pialat prendra sa retraite à cette date, non sans avoir laissé de nombreux amis ici dans les hauts cantons.

 

Activité aéronautique soutenue

En 2010, le CVM a accueilli en stage : les brigades d’instruction de la base Ecole de Dax, les douaniers, les escadrilles de l’armée de l’air, les pilotes Belges, Allemands et Tchèques. Pour la 1ere fois, un hélicoptère et un détachement de 17 militaires des forces Hollandaises sont venus au centre. Ce sont 2800 heures de vol qui ont été effectuées par la Gazelle du CVM et les différents détachements en séjour. 200 stagiaires pilotes y ont été formés ou se sont entraînés. Enfin, le point d’orgue pour le CVM a été la réalisation d’une journée armée-nation en juillet pour fêter les 50 ans de la création du centre.

personnalités.jpg

 de g à droite : capitaine Pialat, M. Guinot, colonel Salva, Georges Armengol et Jean-Marie Aris

04/02/2011

Cerdagne - Bourg-Madame - Des vœux sous le signe de la catalanité

Les vœux du maire sle maire entouré des élus.jpge sont transportés cette année dans la halle des sports. Au menu de ces vœux municipaux : cobla, exposition photo et mini-spectacle catalan.

Le maire Jean-Jacques Fortuny et toute l’équipe municipale avaient vu un petit plus grand que les années précédentes en invitant la population à célébrer les vœux dans la halle des sports Bonis-Cera. Il faut dire que l’installation de la cobla 3 Vents aurait été délicate dans la salle J. Calvet, jusque là utilisée. La population s’est déplacée en nombre pouPaul Delgado.jpgr écouter le discours du maire et assister aux différentes animations organisées pour l’occasion. Entouré par les élus guinguettois mais aussi de Puigcerda, Jean-Jacques Fortuny a dans son discours remercié les acteurs locaux, qui font vivre la commune : associations culturelles, sportives ou de loisirs et les personnes qui s’impliquent individuellement. Le maire a souhaité ne pas s’étendre sur l’ensemble des actions menées par la commune : « Le bulletin municipal est fait pour ça. Je me limiterai à souligner la grande complexité des dossiers comme la ZAC, dossier d’une importance capitale ». Le futur centre médical qui doit voir la construction d’un ensemble comprenant une maison médicale de proximité et un pôle pédiatrique regroupant les enfants des Tout Petits et de la Perle Cerdane est apparu comme essentiel dans le développement de la commune, à l’instar de l’aménagement du centre ville et le développement des commerces.

La culture catalane en avant

Pour cette cérémonie des vœune partie du public.jpgux 2011, l’équipe municipale a désiré mettre à l’honneur un photographe dont la renommée a dépassé depuis longtemps les frontières de la Cerdagne. Paul Delgado, pur guinguettois a présenté ses clichés, aux angles impossibles et surtout empreints d’humanité. La culture catalane était omniprésente : les enfants de la Bressola ont proposé un petit spectacle bien sympathique. Et c’est surtout la cobla 3 Vents qui a réchauffé la salle et aux premières notes de sardane, le public n’a pas longtemps hésité à former une ronde. Le maire n’a pas omis de citer toutes les administrations locales, services de l’Etat, chambres consulaires, maisons sociales, pompiers, et tous ceux qui font la commune et dont l’action est pour beaucoup dans la bonne marche de Bourg-Madame.

Les Guinguettois à l’honneurles enfants de la bressola et la cobla.jpg

Après les discours est venu le temps des distinctions. Tout d’abord le maire a présenté la nouvelle directrice générale des services, Leïla Farah avant d’appeler sur l’estrade six guinguettois. Aux services techniques, Charles Pujol, a reçu la médaille d’argent (22 ans de présence) et Alain Lacroix, la médaille vermeil (32 ans). Aux écoles, Anne Toni et Clémence Frou ont reçu la médaille d’argent avec respectivement 23 et 30 ans de présence comme aides maternelles. Enfin, deux anciens employés municipaux ont reçu la médaille d’honneur de la ville : Louis Marty et Marie-Jeanne Sala.

Après cette sympathique cérémonie, le public était invité à partager la galette des rois et le verre de l’amitié.

 

les médaillés.jpg

Les médaillés : de g à droite : Alain Lacroix, Marie-Jeanne Sala, Anne Toni, Clémence Frou, Charles Pujol et Louis Marty

 

02/02/2011

Cerdagne - Err - les voeux du maire Raymond Pouget : « Courage et pugnacité »

Cerdagne,cerdan,err,voeux du maire raymond pouget,conseiller général georges armengol,station du puigmalLa traditionnelle cérémonie des vœux a rassemblé une très nombreuse assistance autour du maire Raymond Pouget, du conseil municipal, du personnel communal et des membres du Syndicat Intercommunal du Puigmal. Assistaient également à cette sympathique manifestation Georges Armengol, conseiller général, le capitaine Bernard Pialat, ommandant du Centre de Vol en Montagne de Sainte-Léocadie, Jacques Arevalo, directeur du centre Joseph Sauvy, Daniel Delestré, maire d’Osséja, José Dominguez, maire de Nahuja, Bernard Forestier, maire adjoint de Palau de Cerdagne, les pompiers du centre de Saillagouse et les représentants des administrations.

Le maire a tout d’abord demandé à tous d’avoir une pensée pour Baptiste Isnard qui lutte depuis plusieurs semaines contre une maladie brutale mais qui heureusement est en bonne voie de guérison.

L’année 2010 n’a été facile pour personne et il faut beaucoup de courage dans les familles, dans les professions, pour faire face aux difficultés et à tous les problèmes auxquels nous nous heurtons. Raymond Pouget ajoute que « La gestion municipale n’échappe pas à ce marasme et il devient de plus en plus difficile de mobiliser les financements qui permettent d’investir sur les projets importants pour le développement du village ». Toutefois, avec beaucoup de générosité et de pugnacité, la municipalité a pu réaliser, avec la maîtrise d’ouvrage de la Communauté de Communes, le refuge de la Matte et le snack-bar de la piscine. En 2011, toujours avec l’appui de la Communauté de Communes Pyrénées-Cerdagne, il devrait être créé une piste cyclable entre Err et Saillagouse et mis en place la zone d’activités économiques en bordure de la RN 116.

Les réalisations 2010

Le maire Raymond Pouget a détaillé les investissements réalisés sur la Commune en 2010. L’enfouissement Cerdagne,cerdan,err,voeux du maire raymond pouget,conseiller général georges armengol,station du puigmaldes réseaux EDF et France Télécom, la mise en place d’un éclairage rustique du bar El Pradet jusqu’à la Call, le goudronnage de nombreuses voies communales qui sera poursuivi en 2011, la réalisation de murets en pierre de pays le long de la rue des deux églises, les containers pour les ordures ménagères, la décoration du transformateur à l’angle du lotissement La Colomina, la reconstruction du mur du jardin Elias, le relais SFR, l’installation d’un défibrilateur devant l’agence postale grâce à l’aide du Conseil Général. Enfin, le SIVM de la Haute Vallée du Sègre réalise en tandem avec la Commune, un centre aéré dans l’enceinte des bâtiments de l’école.

L’émergence du pôle Santé

Le maire a également souhaité que le projet de Pôle Santé puisse évoluer favorablement en 2011 et s’est félicité de la création d’un Parc Résidentiel de Loisirs de 30 chalets sur la Route du Puigmal. En dernier lieu, il a remercié les membres des associations locales dont le rôle est prépondérant pour un village que se veut dynamique et vivant. Concernant la station du Puigmal, Raymond Pouget a excusé l’absence, pour raisons médicales, du président Daniel Estragues. Dans un contexte saisonnier très difficile, le maire a tenu à noter le rôle économique prépondérant que tiennent les domaines skiables et souhaité que le regroupement des stations puisse permettre d’envisager l’avenir avec plus d’optimisme. Raymond Pouget a terminé son intervention en souhaitant la bienvenue à tous les nouveaux Errois et s’est félicité des onze récentes naissances. Hélas, certains compatriotes sont décédés dans l’année et un hommage respectueux leur a été rendu.

 

Cerdagne,cerdan,err,voeux du maire raymond pouget,conseiller général georges armengol,station du puigmal

Enfin, le conseiller général Georges Armengol a insisté sur le poids socio-économique que représentent les stations de ski de Cerdagne et Capcir : « Il apparait impérieux de sauver le pôle neige, générateur d’emplois et de richesses ».

 

La soirée s’est convivialement terminée autour de la traditionnelle galette des rois.

19/01/2011

Cerdagne - Bourg-Madame - Cérémonie des vœux

Le maire et son conseil municipal invitent la population à la traditionnelle cérémonie des vœux qui se déroulera le dimanche 23 janvier à 17h à la halle des sports Bonis-Cera.

A cette occasion, Bourg-Madame invite les enfants de la Bressola, le photographe guinguettois Paul Delgado et la Cobla Tres Vents qui partageront avec vous, autour d’un buffet convivial, cet après-midi artistique et musical consacré à notre culture.

18/01/2011

Cerdagne - Osséja - Daniel Delestré « Les vœux de la confiance et de l’enthousiasme »

le maire daniel delestré.jpg

Devant un public nombreux, le maire Daniel Delestré entouré de l’équipe municipale a exprimé les vœux de la municipalité. Des vœux qu’il a voulu portés vers l’avenir et la concrétisation des projets.

Comme l’année dernière, c’est l’Harmonie Fanfare d’Osséja qui a ouvert la cérémonie des vœux en musique. Puis le maire Daniel Delestré a débuté son discours en rendant hommage à ceux qui se dévouent au quotidien dans le cadre de leur activité associative, professionnelle ou élective : « Les taches de chacun d’entre nous deviennent de plus en plus complexes, les exigences à notre endroit croissent alors que les moyens sont de plus en plus comptés ». Et de rappeler que les efforts, une fois réalisés, semblent simples : « Je veux remercier les élus d’hier et d’aujourd’hui qui les ont rendus possibles car je sais que dans la vie publique, il est plus facile d’oublier que de se souvenir ».

De belles réalisations

Il est difficile de faire abstraction de l’année écoulée pour évoquer l’année à le maire daniel delestré et les élus.jpgvenir et les projets qui avancent ou se concrétisent. On sait tous que l’action s’inscrit dans la continuité. Cette année, l’ancien bâtiment des logements de gendarmes du PGHM a été réhabilité en sept appartements locatifs qui n’attendent plus qu’une alimentation définitive par ERDF pour être occupés. L’aménagement de la plate-forme de stockage bois, la finalisation de la construction de la nouvelle station d’épuration, la sécurisation des réseaux d’eau et d’assainissement, la réfection de l’éclairage public, l’aménagement du stand de tir, la réhabilitation du cimetière sont parmi les projets (liste non exhaustive) qui ont été menés à terme cette année.

Les projets à venir

le public2.jpgDans le prolongement de la mise en place des structures enfance jeunesse, l’année 2011 pourra certainement voir sortir de terre une crèche. Cette réalisation qui répond aux besoins exprimés depuis longtemps par la population sera située dans l’ancien hôtel des gendarmes auxiliaires. L’équipe municipale poursuit sa politique de développement de l’habitat permanent avec à l’étude, l’aménagement d’un terrain de plus de 6 ha dont la maîtrise foncière est communale. Enfin, la Communauté de Communes Pyrénées Cerdagne  avec la collaboration de la mairie a mis en place en 2009, la mobilisation des terrains permettant de donner un nouvel essor, à partir de cette année, à l’activité économique de la vallée de la Vanéra.

A l’honneur

Daniel Delestré a présenté les nouveaux arrivants au sein de la mairie, Marie-Hélène Vynies, secrétaire générale, Bérangère De Montella, au service administratif et Mélanie Le Paillet au camping et PRL du Paillès. Pour clôturer en fanfare cette très conviviale cérémonie des vœux, la Fédération Musicale de France remettait à Gérard Haverland, par l’entremise de Daniel Delestré, la médaille d’or pour 50 ans de participation et son implication dans le monde de la musique et en particulier l’Harmonie d’Osséja.

Un buffet toujours aussi exceptionnel attendait les Osséjanais venus en nombre à la salle des Fêtes

remise de la médaille d'or à Gérard Haverland.jpg

C’est en présence d’un public nombreux que le maire, Daniel Delestré, accompagné de son équipe municipale a présenté les vœux qui se sont clôturés par une remise de  médaille à Gérard Haverland pour 50 années d’implication dans le monde de la musique.